18-08-2018 16:51 - Autour d'un thé: Rire

Autour d'un thé: Rire

Le Calame - Moi, je regarde souvent le Parlement du rire. C’est normal. Puisque « tout reste dans l’âme, sauf le rire », nous apprend un adage populaire bien de chez nous. C’est dire que quand ça fait rire,on rit. Alors, pourquoi pas ? Or il y a, maintenant – particulièrement maintenant – tellement de choses risibles.

À en pouffer, même. Au point que les rassembler et les présenter au Parlement du rire devrait sûrement valoir une très belle médaille d’or.

Après la mise sous contrôle judiciaire de deux journalistes qui n’ont fait de « graw » que d’être les prétendus amis d’un présumé criminel transfrontalier – ça, ça fait quand même rire : tu es mon ami, tu me donnes quelque chose, n’importe quoi, imaginez n’importe quoi : un boubou, une chemise, une montre, une maison à quelques encablures de l’hôtel Atlantic, une paire de chaussures, une voiture, un marché de gré à gré, des terrains sur la route Soukouk, un chapelet, un mouton pour la fête, un billet d’avion, un chameau à l’occasion du mariage de mon fils ou de ma fille, de l’argent pour m’aider à faire campagne ou tout autre chose ; et, boum !

Je deviens l’ami d’un criminel « wanted » et placé sous contrôle judiciaire ! Ça ne fait pas rire, ça ? Ou que Jeune Afrique, le Monde Diplomatique ou un quelconque rapport de la Banque mondiale, du FMI ou de Transparency International, disent quelque chose comme « la Mauritanie est un pays où il ya eu au moins dix coups d’État et cent tentatives de coups d’État » ;« la Mauritanie est un pays où des hommes et des femmes sont morts de famine, il y a quelques semaines ; « La Mauritanie est un pays où des orpailleurs sont morts, comme ça, en cherchant de l’or dans une zone interdite.

Morts de soif ou de tout autre chose, mais de quelque chose, quand même ».
Que le Calame, CRIDEM ou Al Akhbar reprennent, textuellement, ces informations, en citant leur source. Que le 360, l’Express ou le Daily Telegraph disent que Trump ou Macron sont des pédophiles amis de la Sionie, qu’ils n’aiment pas l’islam, ne mangent pas halal et dépensent beaucoup d’argent à draguer, virtuellement, les femmes : Trump ou Macron vont en justice se plaindre d’un journal de Mauritanie qui a repris l’information.

Combien de fois nos media reprirent-ils l’affaire Monica Lewinski, sans que Clinton ne se plaigne d’avoir été diffamé ? Ça fait rire, tout ça. Cette célérité de la justice, cette promptitude des juges à aller si vite en besogne, alors que tant de maltraitances, présumées ou réelles, tant de présomptions de torture que tant de gens portent devant les tribunaux sont, si souvent, restées lettre morte !

Classées sans suite. Mais ça fait rire, tout ça. « Le rire ne reste pas dans l’âme »... Depuis quand les journalistes mauritaniens sont-ils devenus si sacrés ? Cette fois, c’est la mise sous les verrous de deux autres journalistes qui n’ont fait que reprendre un article. Décidément, pour les journalistes, il faut la politique du bâton et de la carotte. Plainte de journaliste, plainte contre journaliste, c’est tout beau, tout ça.

C’est depuis quand que CRIDEM publie tous les scandales de la république mettant en cause des hommes et des femmes avocats et autres ? Des présidents et des premières dames. Des ministres et des directeurs généraux. Des homosexuels et des moins que rien.

C’est depuis quand que la Mauritanienne ne fait que reprendre toutes sortes d’insanités et de rebondissements scandaleux, mettant en cause avocats de renom et de très haute moralité, journalistes talentueux et professionnels ? C’est depuis quand que cela émeut ou fasse qu’une « chèvre écorne une chèvre » pour cela ? Vraiment, c’est à faire mourir de rire, tout cela.

Alors, nos radios, nos ministres porte-parole, nos parlements, nos agences d’information, nos télévisions publiques soient passibles de poursuites judiciaires pour diffamation et intoxication ? Alors, les journalistes, les responsables et autres vagabonds de toutes ces structures iraient se la faire « vilaine », quelque part, en l’une de nos irrespirables prisons nationales ? Mais ça fait rire, tout cet indigeste cinéma de très mauvaise facture. J’en ai tellement ri que j’en pleure encore. Pauvres de Nou’Z’autres ! Salut.

Sneiba El Kory



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1028

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)