13-09-2018 14:40 - Tawassoul est "un parti extrémiste dangereux pour la Mauritanie" (Ministre de la Défense)

Tawassoul est

Jeune Afrique - Bathia Mamadou Diallo, ministre de la Défense et président de la commission de redynamisation de l’Union pour la République (UPR), se dit satisfait du premier tour des élections du 1er septembre en Mauritanie.

Bathia Mamadou Diallo est une pièce essentielle sur l’échiquier du président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Bien qu’il soit issu du ministère de l’Intérieur où il était spécialiste des collectivités territoriales, il occupe le poste de ministre de la Défense.

Depuis la fin du printemps, il préside la commission de réforme dite « de redynamisation » de l’Union pour la République (UPR), le parti présidentiel dont le chef de l’État était particulièrement mécontent en raison de sa faible mobilisation lors du référendum constitutionnel d’août 2018.

À 63 ans, il fait partie des proches que Mohamed Ould Abdelaziz entend mettre sur orbite avant son départ prévu pour 2019. Membre du directoire qui pilote la campagne électorale de ce parti, le ministre – d’origine négro-mauritanienne – se félicite de la bonne tenue du premier tour des élections du 1er septembre, malgré les cafouillages qui ont perturbé la publication des résultats et prédit que son parti aura la majorité absolue dans la prochaine Assemblée nationale.

Jeune Afrique : Comment appréciez-vous le déroulement des scrutins des élections nationales, régionales et municipales ?

Bathia Mamadou Diallo : Ils se sont déroulés dans les limites de la compétition électorale et, de l’avis de tous, dans la transparence la plus totale, même si les uns et les autres ont attendu les résultats dans l’anxiété.

Il y a eu pourtant de sévères cafouillages dans plusieurs circonscriptions et 520 000 bulletins de vote sur 2,7 millions de suffrages exprimés ont été considérés comme nuls…

Les différents scrutins ont été difficiles à comprendre pour un grand nombre de personnes analphabètes. Ce phénomène de votes annulés affecte chacun des partis en présence et pas seulement l’opposition.

Comment analysez-vous les résultats du premier tour ?

Nous sommes très satisfaits. D’abord parce que, sur les 157 sièges de députés à pourvoir, l’UPR en a obtenu 67 et que nous sommes en bonne posture pour le deuxième tour. Il reste 22 sièges à pourvoir et c’est nous qui allons les prendre. L’objectif d’obtenir la majorité absolue, que nous visions, est atteint grâce à une forte mobilisation. Nous avons aussi remporté quatre conseils régionaux sur treize et entre 70% et 80% des conseils municipaux.

Notre deuxième satisfaction est que ce résultat exprime une adhésion populaire aux projets du président de la République.

Vous estimez que le parti islamiste Tawassoul n’a pas réalisé un très bon score ?

Ils ont eu 14 élus, ce qui est une préoccupation pour nous car il s’agit d’un parti extrémiste dangereux pour la Mauritanie. Nous allons contrecarrer ses projets et il n’atteindra pas le niveau qu’il avait atteint dans la précédente Assemblée. Nous amplifierons notre mobilisation au deuxième tour pour faire reculer l’extrémisme. Mais, je ne me fais pas d’inquiétude : le peuple le rejettera.

Par Alain Faujas





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 25
Lus : 6073

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (25)

  • cheikhanne (H) 18/09/2018 13:05 X

    Mr Diallo Mamadou Bathia par respect que vous êtes noir tous comme moi. je vous conseille de vous retirer de ses gens car leurs départ est presque a jour et ils te laisseront seul et en se momment tu n’aura plus des proche pour te soutenir et ils se mettent a coté a rire, Stp ouvre tes yeux et il est temps que tu te réveille Mr le Ministre. Merci

  • abdi10 (H) 15/09/2018 11:12 X

    Ce nègre de service, planton du Général Ghazouani, est une marionnette du système chauvin qui nous gouverne.Si tu crois aux principes de la démocratie, tu dois admettre que ceux-là que tu appelles "extrémistes" ont été choisis par le peuple. tu ne fatigues jamais de jouer ce rôle depuis les années 80?

  • Bertrand (H) 14/09/2018 14:54 X

    C'est vous qui êtes des extrémistes car vous collez cette étiquette à toute force qui voudrait exiger que vous soyez un peu responsables. Vous avez pris le pouvoir par la force. Vous ne recrutez sauf exceptions dans vos ta de que les brigands des grands chemins. Vous utilsez les moyens de l'état pour perpétuer votre pouvoir. Vous êtes prêt à brûler le navire du vous sentez que en serez évincés. Vous êtes des gens peu recomlandables.

  • simballa (H) 14/09/2018 09:10 X

    Si vous les non extrémistes vous n'avez pas résolu le problème du racisme, du népotisme, du tribalisme, du régionalisme de la gabégie, de la tricherie et oui les populations choisiront les extrémistes car l'islam incite à la justice et à l'équité

  • kalidou gueye (H) 14/09/2018 02:05 X

    Chaque jour un membre du gouvernement déraille, mais Qu ils sachent que c est le début de la fin. La c est ardo mais en 2019 inchallah ca sera la chute. Vive tawassoul vive l opposition radicale.

  • kalidou gueye (H) 14/09/2018 02:02 X

    Ce ministre rêve debout. Les vrais extrémistes sont de l UPR. L UPR a fait reculer ce pays de 60 ans avec des mensonges, la légalité du détournement l extrême pauvreté jamais atteint une population désespérée. Qui est plus extrémiste. Ce ministre fait honte. Si ce n était pas cette machine de fraude, l UPR allait être la 4e force politique du pays. Le second tour sera très fatal pour le pouvoir. Nous feront tout pour sécuriser le vote êt battre le pouvoir partout mais surtout à Nouakchott.

  • synthetiseur (H) 14/09/2018 01:08 X

    Le parti de l’UPR est en ballotage et le Président Aziz et ses missionnaires ont tout fait pour éviter ces ballotages. Sous la menace que constitue le vote islamiste et haratine voilà que soudain le pouvoir crie au terrorisme et à l’extrémisme. Rappelons nous qu’il il ya quelques années les islamistes de Tewassoul étaient de saints barbus fréquentables dans le cadre d’alliances tacites avec l’UPR. Rappelons nous que les pouvoirs publics faisaient la cour à Biram et ils lui avaient permis d'avoir toutes les signatures des maires UPR pour se présenter à l'élection présidentielle; Maintenant que le pouvoir sent une menace réelle sur ses futurs projets politiques voilà qu’on crie haro sur le baudet et que ces partis sont taxés d’infréquentables pire extrémistes et dangereux. Un peu de respect pour l'opinion publique mauritanienne. Dans tous les cas certains parmi ces leaders ont eu des écarts de langage, certes, mais qui ne valent pas d'écouter et de suivre ces objecteurs de conscience à la demande qui à longueur de journée nous poussent et poussent nos dirigeants vers l'irréparable qui a mis à genou tous les pays qui se sont aventurés sous les pressions occidentales dans ces impasses historiques et irréversibles. (Irak, Syrie, Egypte, Lybie…). Ces partis existent, ces hommes politiques existent, ils se sont incrustés dans un milieu qui est le leur, le terreau islamo conservateur pour les uns, large majorité du peuple mauritanien, le tissu social le plus vulnérable et laissé pour compte les haratines, gros pan de la société, pour les autres. Il faut les considérer comme des acteurs politiques, des adversaires et les contenir démocratiquement en rivalisant avec eux sur leur propre terrain de réussite. Il est évident que parallèlement les pouvoirs publics doivent veiller au grain pour éviter la déviance facile des jeunes issus de ces terreaux islamistes par une prise en charge en amont mais ne pas instrumentaliser cette question à des fins inavouées.

  • Hammejerel (H) 13/09/2018 23:28 X

    Monsieur le ministre, si on peut t’appeler ainsi, nous savons tu es un brillant énarque, une perle rare dans le présent gouvernement. Ce qui ne suffit souvent pas pour déterminer la personnalité. C’est ce qui fait que tu es à la défense. Nous savons également que tu es un négre de service, de surcroit marionnette, c'est-à-dire une personne sans caractère, qu'on manœuvre à son gré, à qui l'on fait faire ce que l'on veut; personne qui n'est pas libre d'agir et qui doit obéir à une autre. Quand la bouche est pleine, les paroles sont inaudibles. Nous avons tout même décrypté ton message. Qui sème le vent récolte la tempête ! Prudence, notre Afrique est pleine de retournement de situations !

  • leguignolm (H) 13/09/2018 23:01 X

    Que fasse ce parti soit buveur de sang humain mais qu'a t'il te faire gratter ou aiguiser la langue pour dénoncer çà???Pauvre de noir jusqu'à la moelle!

  • bala (H) 13/09/2018 22:27 X

    Vous avez utilisé Tawassoul pour casser !'opposition.Maintenant vous ne pouvez maitriser le "monstre" que vous avez créé.Nous préhférons Tawassoul à l'Upr.

  • medabdul (H) 13/09/2018 19:19 X

    mamadou bathia;doucement doucement;warr sesse:

  • moukhabarat (F) 13/09/2018 19:02 X

    De toute façon Mr le Président doit prendre la sage décision d'organiser des élections transparentes en 2019 et se retirer pour de bon de la politique car il vaut mieux quitter volontairement le pouvoir que d'en être exclu contre son gré. Le cv de notre président est riche d'expériences et son carnet d'adresse bien garni pour lui donner un poste clé dans une organisation internationale. Il doit toutefois améliorer son anglais...

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 13/09/2018 18:34 X

    Le ministre Bathia Mamadou Diallo est un vrai patriote, qui aime profondément son pays la MAURITANIE , brillant, crédible, ayant une audience nationale et internationale. il est l'un des cadres mauritaniens les plus connus en Afrique et à travers le monde grâce à ses compétences et à son exemple moral. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • boubou_kibili (H) 13/09/2018 18:33 X

    SE un peu de dignité. Penser à demain. Comment pouvez vous dire ses paroles graves alors que le Peuple a voté pour eux et les a conduit au parlement bien avant ces présentes echeances. Ministre aujourd'hui, citoyen tout court demain et vous pourrez peut etre dans ce cas être un administré de ce parti quelque part. Alors Mr le Ministre arretez......

  • mdmdlemine (H) 13/09/2018 18:02 X

    pyranha (H) Ne t'enerve pas j'observe et je raisonne suivant ma conscience qui n'est pas parfaite comme la votre Sois démocrate et acceptez l'opinion de l'autre en défendant la votre tout en restant dans les limites de l'intellectuel respecté je ne t'en veux pas mais tout indique qu'il y a une volonté non avoué du pouvoir pour bloquer Tawassoul et le connaissant bien, il ne manquera pas de trouver le maillon faible de ce parti et de s'associer des soutiens locaux et internationaux Rappelez vous comme Aziz a réussi à renverser Sidioca, à dissoudre le sénat, a amadouer la communauté internationale et gagner la confiance des nord coréens, à s'imposer au Sahel C'est un courage fou mais réel

  • rachidly (H) 13/09/2018 17:35 X

    Toutes ces sorties et dérives verbales nous éloignent singulièrement de l'esprit républicain qui devrait animer les responsables. Brrrrrr!!! ça donne froid au dos d'imaginer un supplétif d'Assurbanipal indexer à la vindicte, non pas populaire, mais plutôt princière, ceux qui devraient souffrir de son supplice... (le pal). Mr le Ministre, le propre des élections c'est de laisser au constituant (le peuple) juger de la valeur des uns et de la fourberie des autres. Ou bien?

  • sammbasy (H) 13/09/2018 17:29 X

    De quels dangers peuvent avoir peur les mauritaniens après avoir vécu tout ce qu'ils ont vécu durant cette décennie : - crise morale sans précédent avec la "balle amie", les "malles CB", les affaires de trafiquants de drogues etc... - crise sociale : le népotisme, le racisme érigée en politique qui ont aiguisé tous les particularismes à l'extrême, au point de menacer dangereusement l'Unité nationale; - la gabegie sans précédent et la dilapidation des ressources nationales, accaparées par un petit clan familial; - la déliquescence de tous les secteurs vitaux du pays : éducation, santé, etc... - le recul de la démocratie et le retour au moyen âge électoral (années 90); - la généralisation de l'insécurité etc... RIEN N'EST PLUS DANGEREUX pour la MAURITANIE que l'UPR, que les éternels applaudisseurs sans morale. TOUT SAUF L'UPR !

  • Ahmedabdallah (H) 13/09/2018 17:03 X

    Nègre de service sans dignité et sans vergogne, le terroriste extrémiste c'est le dictateur putschiste aziz! Nous preférons de très loin le parti TAWASSOUL dont l'organisation remarquable sur toute l'étendue du territoire national lui permet de se déployer largement pour venir en aide aux populations mauritaniens en détresse et dans l"agonie en leur apportant des services de base et des aides de première nécessité au moment où l'état pris en otage par le gang de délinquant en seroual blanc amenés par le putschiste multirécidiviste aziz pour se goinfrer et se sucrer, goinfrer et sucrer leurs seules familles, fuyant les misérables et les geuxqui croisent le fer avec la famine, avec la sécheresse, avec les inondations, avec les maladies qui découlent de tous ses fléaux! Les extrémistes c'est bien toi, nègre de service et ton putschiste aziz

  • mdmdlemine (H) 13/09/2018 16:49 X

    version arabe pour la partie relative à Tawassoul تواصل "حزب متطرف يشكل خطرا على موريتانيا"، يقول وزير الدفاع "قيد التحديث" أكد وزير الدفاع الوطني مامادو اديالو باتيا في مقابلة اجرتها معه صحيفة "جن افريك" الناطقة بالفرنسية، أن "تواصل" حزب متطرف يشكل خطرا علي موريتانيا، قائلا بانهم سيعملون جاهدين من اجل إحباط مخططاته ومشاريعه. واضاف في القابلة انهم لن يسمحوا للاسلاميين بالوصول الي المستوى التمثيلي الذي وصلوا اليه في الجمعية الوطنية السابقة. "سنكثف جهود التعبئة والتحسيس في الشوط الثاني من الانتخابات لكي يتراجع التطرف"، يقول الوزير الذي ابدي عدم قله بذالك، قائلا بأن الشعب لا محالة سيرفضه. سيرفضونها.

  • pyranha (H) 13/09/2018 16:31 X

    mdmlemine Vos analyses sont plus que intrigantes,seriez vous un éclaireur de basses besognes à anticiper ? Ne croyez vous pas qu'en essayant de dissoudre tawassoul sur des bases très illégales simplement parce que ce parti gêne le pouvoir ,la pilule serait passée comme lettre à la poste ? vous voulez certainement croire que comme d'habitude le Mauritanien moribond, et soumis comme un matelas qu'on traîne ne pipera mot ,moi je crois plutôt que ce serait la fin de recréation.Attendons de voir vos prophéties...

  • hamadel (H) 13/09/2018 16:25 X

    Quelque chose se mijote dans la marmite ko woni yesso dadhani guité

  • pyranha (H) 13/09/2018 16:21 X

    (***) la voix de son maître ,apprenti dictateur opportuniste soumis.Je me pose la question de savoir comment les Bogheins héroïques et patriotes envisagent ils de se séparer à jamais de ceux qui minent leur statut d'hommes libres et dignes ?

  • netali (H) 13/09/2018 15:53 X

    Mr Diallo arrête de berner le peuple nous ne savons pas ce qu'Allah nous réserve demain mais tout ce qu'on sait aujourd'hui c'est que c'est vous qui étes dangereux pour le pays. Donc c'est pas a cause de tes propos que le peuple ne ferra pas son choix laissez les gens voter librement du moment que vous parlez de pays démocratique

  • damocles (F) 13/09/2018 15:31 X

    Ces propos confirment ce que les gens redoutent. Ils vont diaboliser les islamistes,dissoudre le parti et changer la constitution et basta pour un 3ème,4ème,5ème mandats et pourquoi pas une presidence a vie

  • mdmdlemine (H) 13/09/2018 15:19 X

    Pour tuer son chien, il faut l'accuser de rage. Je pense que Tawassoul ne siègera pas à la future Assemblée nationale et qu'il s'expose au risque fort d'une dissolution surtout s'il marque des points au second tour Ni la communauté internationale, ni les autres partis de l'opposition ne crient au scandale ou consteteront une telle orientation en raison de la psychose née de l'islamisme radical pour les européens et de mainmise de Tawassoul sur l'opposition montante d'autre part Avec cette sortie de Diallo precedée de celle d'El Kinti, les tawassoulistes devront revoir leur zèle pour ne pas se voir appliquer la méthode "Sissienne" du Président égyptien où des islamistes sont condamnés à la pendaison