11-10-2018 17:33 - Mauritanie- Le poids du surendettement étouffe le pays!

Mauritanie- Le poids du surendettement étouffe le pays!

Mauriweb - Le niveau de l’endettement de l’Etat mauritanien a atteint, avec plus de 97% du PIB, un seuil critique révèlent mardi nos confrères de Alakhbar citant une source des institutions de financement internationales.

Selon la même source, les projections du surendettement du pays seraient de 97.51 en 2018 contre 96.75 l’année dernière. Une situation sur laquelle serait revenu le vice-président du Fmi soulignant que la dette mauritanienne serait « très élevée compte-tenu de son économie» mettant par la même occasion en garde contre «les grands risques encourus » par le pays suivant les critères internationaux pour une dette soutenable.

Ce surendettement qui ne prendrait pas en compte une vieille dette de l’Etat du Koweit a été mis en exergue en février 2018, dans un rapport sur la situation économique du pays par la Banque Mondiale.

En effet, cette dernière avait attiré l’attention sur le niveau élevé de la dette publique du pays « due au recours actif à l'emprunt extérieur pour les investissements publics et à la dépréciation nominale de la monnaie».

Le Premier ministre, Yahya Ould Hademine, a reçu jeudi dernier à Nouakchott, une mission du fonds monétaire international (FMI), conduite par Eric Mottu, Chef de mission pour la Mauritanie au département Moyen-orient et Asie centrale. Une visite au cours de laquelle les deux parties se sont donné rendez-vous en décembre prochain pour « conclure la deuxième revue de programme dans les délais » a notamment confirmé Eric Mottu au micro de nos confrères de l’Ami.

J.D



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1653

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • moukhabarat (F) 11/10/2018 17:45 X

    La Mauritanie est capable de rembourser sa dette avec ses perspectives de recettes gazières.En revanche l'argument de la dette africaine a été repris ces derniers temps par les occidentaux pour contrer l'influence inexorable de la Chine chez nous. L'Afrique a les moyens de rembourser ses dettes vu ses réserves gigantesque de ressources naturelles et sa dynamique démographique. L'occident nous aiderait mieux s'il refuse de soutenir les dictatures et si ses banques refusaient l'argent de la corruption de nos élites.