12-10-2018 14:30 - FMI : un Mauritanien nouvel administrateur du groupe Afrique II

FMI : un Mauritanien nouvel administrateur du groupe Afrique II

Agence Ecofin - Le groupe Afrique II, constitué de 23 pays dont la zone Cemac et la zone Cedeao, a changé ses administrateurs au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale. Les deux nouveaux responsables ont pris fonction ce 12 octobre 2018 à Bali en Indonésie à l’occasion de la réunion des gouverneurs.

Il s'agit pour le FMI du Mauritanien Mohamed-Lemine Raghani, et du Camerounais Jean-Claude Tchatchouang pour la Banque mondiale. Cette prise de fonction a été marquée par les discours-programme qu’ils ont livrés à l'assistance.

Le Mauritanien, jusqu’alors adjoint du directeur exécutif du FMI pour le groupe Afrique II, remplace à cette fonction, Daouda Sembene. Quant à Jean-Claude Tchatchouang jusqu’ici administrateur suppléant, il remplace Seydou Bouda.

Pour mémoire, le Bureau de l’administrateur du FMI et de la Banque mondiale représente 23 pays au Conseil d’administration de ces deux institutions à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, la Centrafrique, les Comores, la République du Congo, la République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, Djibouti, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, Madagascar, le Mali, l’Ile Maurice, la Mauritanie, le Niger, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, le Tchad, et le Togo.

PcA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 1
Lus : 1773

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 12/10/2018 16:46 X

    Hélas ni la promotion d'un mauritanien ni le FMI ne nous servent, La clé du développement de la Mauritanie est simplement régionale Avec la même assurance que j'avais initié en 84 année de sécheresse et de famine nationale malgré l'opposition du MDRE l'aménagement de 1000 ha de riz gratuitement aux populations de Keur Masséne . La même assurance que j'avais initié l'enseignement secondaire Cerveaux des Oasis à Maaden gratuitement réducteur du cursus à 2 ans au lieu de 7ans dans l'indifférence totale du MEN, je déclare que mon élection le 14 Octobre 2018, 1er adjoint du Président de la Commission Régionale de l'Adrar constitutionnellement décentralisée , à l'image de mon honorable Président du Parti Wiam (Bodiel) à l'Assemblée Nationale assurera le décollage économique du pays par: 1- L'admission au Bac trilingue de nos générations futures à l'âge de 13 ans 2-Une épargne sur le Budget du Ministére de l'Education Nationale de 50 milliards d'UM/an par un réaménagement des tâches au niveau régional et communal. .3- La création d'un projet de palmeraies modernes télé irrigué par dessalement de l'eau de mer à 0,2 Euro le m3 dans les Wilayas au Nord du pays, . 4- La création dans le dit projet d'un revenu de 100 milliards d'UM/an. . 5- La création de 100.000 emplois/an durables de jeunes producteurs clés en mains . Nouakchott le 12 Octobre 2018 Cheikhany Ould Sidina Conseiller Régional (Qiam) de l'Adrar Spécialiste en développement décentralisé