16-10-2018 23:30 - Détentions arbitraires de migrants sénégalais : ADHA interpelle la Mauritanie et appelle à la cessation d’autres actes inhumaines conjointes

Détentions arbitraires de migrants sénégalais : ADHA interpelle la Mauritanie et appelle à la cessation d’autres actes inhumaines conjointes

Lactuacho - Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA, via un communiqué parvenu à www.lactuacho.com a tenu à exiger des autorités mauritaniennes, la relaxe sans conditions des détenus arbitrairement et sans aucune décision de justice, surtout les plus vulnérables, dont les femmes et les enfants.

Cette réaction fait suite à une découverte choquante, via un communiqué du réseau international diaspora que des sénégalais vivant en Mauritanie depuis de nombreuses années seraient détenus arbitrairement dans les commissariats de Nouakchott et d’ailleurs, pour de longues périodes et sans aucune possibilité de s’opposer légalement.

« Selon la déclaration du président du réseau international diaspora qui a été interpellé par nos compatriotes, les sénégalais sont victimes de rafles, de perquisitions, de rackets, de détentions arbitraires ainsi que de vols de biens », explique son président Adama Mbengue.

Il ajoute que des policiers réclament de l’argent faute de quoi, ces détenus sénégalais resteront le plus longtemps possible dans les prisons où certains d’entre eux vivent dans des conditions déplorables et inhumaines, entassés dans des chambres sans toilettes, sans nourriture, en plus de devoir faire leurs besoins naturels sur place.

Face à ces graves révélations qui portent atteinte à la dignité humaine, à la sécurité et à l’intégrité physique et qui constituent de graves violations des droits fondamentaux des migrants sénégalais, ADHA appelle les autorités sénégalaises qui ont pour rôle de sauvegarder l’intégrité et la sécurité des Sénégalais vivant à l’intérieur et à l’extérieur du territoire, à agir le plus rapidement possible.

Pape Ismaïla CAMARA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1295

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mohamed w.l (H) 17/10/2018 13:04 X

    les sénégalais ont ils des élections très proche* je me demande pourquoi cet acharnement contre la mauritanie quel est le bute. les senegalais et les autre africains noirs qui vivent ici savent qu il vivent dans plus de respect en mauritanie que chez eux . chaque jour nos amis de cridem nous font publier des torchons de la presse senegalaise et aficaine qui critique notre pays par tout les mots quelle honte