20-11-2018 18:30 - Portrait : Brahim Lebatt Hmeyada, Commissaire adjoint de l’OMVS

Portrait : Brahim Lebatt Hmeyada, Commissaire adjoint de l’OMVS

Le Courrier du Nord - L’actuel Commissaire adjoint de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), Brahim Lebatt Ould HMEYADA, fait partie de la crème de ces cadres qui ont tout donné à leur pays, aussi bien à travers leur parcours professionnel local, que quand ils ont été choisi pour le représenter à l’extérieur dans des organisations internationales.

Natif du Brakna, Brahim Lebatt Ould HMEYADA porte plusieurs casquettes : notable (il est issu de la famille émirale), homme politique (il fut sénateur de Maghta-Lahjar entre 1992 et 2004, et compte parmi les principaux acteurs politiques soutenant le programme du président Mohamed Ould Abdel Aziz), il est un cadre aux compétences connues et reconnues, étant ingénieur hydrogéologue sortant de Grenoble (France).

Son parcours exceptionnel dénote de l’apport de l’homme dans le développement de son pays. Il fut tout à tour : Directeur du projet cadre à hydraulique postes occupés : 1982 à 1987, responsable de l’hydraulique au projet de la CEDEAO (1984 à 1988), ingénieur hydrogéologue au Burger au Guidimagha (1988 à 1989), directeur général de l’Anepa, puis de l’Office National des Services d’Eau en Milieu Rural (ONSER). La consécration de ce grand commis de l’Etat ne pourrait s’arrêter, on le sait, avec sa nomination, en 2017, au poste de commissaire adjoint de l’OMVS.

Le fait majeur de ce parcours exceptionnel est que l’homme, partout où il est passé, n’a laissé que de bons souvenirs à ses collaborateurs et aux populations directement concernées par les services de base qu’il a eu à gérer.

Sid’Mhamed Ould Mhaymed





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1697

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mseyke le martyr (H) 21/11/2018 14:34 X

    Salem Vall (H), je ne suis pas aigris encore moins envieux, car je suis un militant droit de l'hommiste, je traite la personne à travers son humanité et non selon son origine. seul le satan et ses adeptes développent les attitudes de condescendance et d’orgueil. n' oublies jamais que c'est dans l'injustice que couvent la déflagration et la guerre civile de demain. que le dieu nous préserve Amen.

  • Salem Vall (H) 21/11/2018 11:53 X

    mseyke le martyr (H): On ne nait pas égaux. Il y'en a qui naisse avec une cuillère dorée dans la bouiche, d'autres qui n aissent princes et d'autres comme toi qui naissent aigris, envieux...avec tous les mots qu'Allah a interdit aux musulmans. Essayer de faire fi du passé, aimez vous les uns les autres. Par ailleurs, l'auteur de l'article est un fayot.

  • mseyke le martyr (H) 21/11/2018 07:21 X

    un papier léger à connotation conservatrice-feodale, comment pourrions nous pour les descriptifs d'un homme aujourd’hui utiliser les termes notable, famille emirale bref; c'est du gâchis, en cet homme en tant que sénateur de 92 à 2004, a du sang sur les mains en votant la loi d'amnistie de 1993. ce type a plus bénéficié du privilège de naissance que les critères objectifs de la compétences qui sont les savoirs faire et les connaissances cognitives.

  • mseyke le martyr (H) 20/11/2018 22:54 X

    quel torchon de papier, ces hommes ne sont que des beneficiers du privilège de naissance, comment faire référencé à ce passe emiral, quelle liaison a ce passé révolu avec la compétence qui s’opère dans l'action, quel gâchis