13-01-2019 07:46 - Appel à la résistance au coup d’Etat contre la Constitution| Par Mohamed Ould Bouamatou

Appel à la résistance au coup d’Etat contre la Constitution| Par Mohamed Ould Bouamatou

Mohamed Ould Bouamatou - La gestion désastreuse du régime au cours de ces dix dernières années s’est soldée par un échec retentissant sur tous les plans.

Les richesses minières et halieutiques ont été bradées au profit d’une poignée d’intermédiaires et de prête-noms qui accumulent des fortunes immenses au moment où la majorité des Mauritaniens vit dans l’extrême pauvreté, sans accès au service minimum de santé et d’éducation.

Les marchés de l’Etat sont captés par les mêmes réseaux de prédation. Des centaines de milliers de jeunes, victimes du chômage, sont privés d’avenir et d’espoir.

Les prix ne cessent de grimper sous l’effet conjugué de la dévaluation de l’ouguiya et du monopole d’importation accordé à quelques individus dans l’entourage du président. La dette extérieure culmine autour de 100% du PIB. Les entreprises publiques sont liquidées à la sauvette, les unes après les autres, laissant des milliers de travailleurs sans revenu.

Les opposants politiques sont persécutés et font systématiquement l’objet de poursuites et d’arrestations arbitraires. L’unité nationale est menacée par l’incurie et l’impudence du régime. Après avoir conduit notre pays au bord de la faillite économique et de l’explosion sociale, le dictateur s’entête aujourd’hui à s’accrocher au pouvoir au mépris de la Constitution qui lui interdit de briguer un troisième mandat.

Non content d’avoir profané et foulé au pied tous les symboles de la Nation que représentent l’hymne, le drapeau et la monnaie nationale, il vient de franchir une étape supplémentaire dans la réalisation de son plan diabolique visant à réviser la Constitution pour lever la limitation à deux mandats présidentiels et ouvrir ainsi la voie à une présidence à vie ou tout simplement, comme il l’a évoqué lui-même à plusieurs reprises, à l’instauration d’un régime monarchique.

Pour ce faire, le dictateur a recours cette fois à une soi-disant initiative parlementaire animée par une poignée de parvenus ayant trempé dans tous les crimes économiques du régime. Face à la situation gravissime ainsi créée et aux dangers redoutables qu’elle fait courir à l’unité et à la stabilité de notre pays , je lance un appel à tous les députés attachés à la démocratie et au principe de la séparation des pouvoirs afin de barrer la route au coup d’Etat que le dictateur putschiste tente de fomenter, une fois de plus, contre la Constitution.

Les sénateurs de la Haute Chambre, dissoute par un référendum anticonstitutionnel en Août 2017, doivent se joindre aux forces vives de la Nation pour défendre la démocratie et la liberté contre la tyrannie d’un régime finissant. Ils sont les élus légitimes du peuple et doivent, à ce titre, prendre leurs responsabilités dans les circonstances graves et exceptionnelles que traverse notre pays.

Je lance un appel aux partis politiques, aux syndicats et aux organisations de la société civile pour prendre part à la résistance du peuple contre la tentative désespérée du dictateur de rester au pouvoir. J’appelle tous les jeunes et tous les citoyens attachés à la liberté et à l’alternance démocratique à résister à ce nouveau coup d’Etat contre la Constitution en occupant le parlement afin de défendre les acquis démocratiques arrachés de haute lutte par notre peuple au prix d’efforts et de sacrifices vaillamment consentis par des générations de Mauritaniens depuis l’accession de notre pays à l’indépendance.

Je lance un appel à tous les jeunes écœurés et révoltés par l’injustice et l’arbitraire et à tous les citoyens mauritaniens épris de dignité afin de créer un large mouvement « Balai citoyen » pour débarrasser notre pays des réseaux politicomafieux qui ont détourné les biens de l’Etat et pillé les ressources du pays. Notre combat s’identifie à celui des peuples qui, par la lutte héroïque de leur jeunesse, ont libéré leur pays et chassé les dictateurs. L’heure est venue de nettoyer les écuries d’Augias de ce régime en fin de règne qui empeste la corruption , la prévarication et le népotisme.

L’Appel du 12 Janvier 2019

Mohamed Ould Bouamatou



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 16
Lus : 4296

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (16)

  • hector (H) 13/01/2019 21:07 X

    Un non événement : heureusement que le ridicule ne tue pas !

  • diargua (H) 13/01/2019 17:01 X

    Un rappel du marabout de Niassene : ceux qui ont fait la faillite de Sidy le repondront ici bas.Donc wait and see

  • brahimvall (H) 13/01/2019 16:12 X

    Ceux qui veulent violer la Constitution, c'est parce qu'ils ont peur de perdre leurs avantages mal acquis. Ni plus, ni moins.

  • brahimvall (H) 13/01/2019 16:10 X

    hhhhhhh curieux certains compatriotes, ils vous attaque parce que vous dépensez votre propre argent gagné à la sueur de votre front alors qu'ils n'ont pas honte de soutenir ceux qui dilapidé les deniers publics...c'est vraiment mesquin.

  • dromaderius (H) 13/01/2019 15:57 X

    Le peuple mauritanien ne se laissera pas faire, si les députés vendent leurs âmes au diable et se font utiliser pour perpétuer la dictature kleptocrate il n est pas exclu qu’il n’attende pas un appel de qui que ça soit pour les empêcher les sénégalais l’avaient fait pour Wade et les burkinabés l’avaient eux aussi fait ouvrant la voie à une véritable transition démocratique dans leur pays

  • soumas (H) 13/01/2019 15:43 X

    En cas de tentative de tripatouillage de la constitution, le peuple devrait comme cela s’est passé au Burkina descendre dans la rue et occuper le parlement afin d’empêcher les députés dévoyés de commettre cette forfaiture

  • elhousseinou (H) 13/01/2019 14:53 X

    Le ridicule ne tue plus Bouamatou qui s est enrichi avec le régime de Taya Lui qui a dépossédé plusieurs propriétaires de leurs maisons, lui qui refusait l ouverture de comptes aux citoyens non fortunés, lui ancien instituteur maintenant milliardaire Il doit déjà répondre des largesses de Ould Taya Bouamatou venez répondre à la justice,arrêtez de faire le fugitif Vous ne déstabiliserez pas ce pays, corrupteur né continue d armer Birame Abeid , 'Ould Yessa et Chaafi sans oublier les députés affames

  • brahimvall (H) 13/01/2019 13:17 X

    Les mauritaniens reconnaissants vous soutiennent et puis l'appel que vous faites les sert pour une véritable stabilité de leur pays. Merci pour tout ce que vous faites pour les populations déshéritées de votre pays.

  • samsdine (H) 13/01/2019 13:01 X

    Merci Mr Mohamed Bouhamatou, vous êtes un patriote. Ceux qui nous bassinent les oreilles pour rappeler que vous aviez soutenu Aziz sont ceux là qui ne veulent pas que cela change. Aziz est un mauvais président qu'il parte, qu'il s'en aille, la Mauritanie est fatiguée, les noirs sont exclus partout, ils n'arrivent même pas à avoir des pieces d'état civil. Il a fini son mandat, qu'il passe la main. L'occident, l'UA, aucun état sérieux n'accepetera qu'il modifie la constitution. Il risque de nous mettre encore au banc des nations. Hendou melga.

  • Hammejerel (H) 13/01/2019 12:33 X

    Bouamatou, a l'image des autres hommes, s est sucré avec sa connivence avec le regime génocidaire de Taya et a soutenu,contre vents et marées, son cousin Aziz lors de son coup d état contre la constitution. La sagesse lui aurait dicter de garder le silence. Cette situation trouble lui permettait d'importer tout ce qu' il voulait sous les regards complices des impots et des douanes où il avait placé ses pions. En plus de ces importations de Marlboro tu as bénéficié de la concession de l'immeuble de l'UBD à une ouguiya symbolique,en plus d'autre concessions domaniales a tout vent dont certaines ont a construire des sites de transit des produits prohibés. Nous n'admettons pas que des prédateurs hors pair se muent en donneur de leçons.Oui nous sommes dans un pays où changer de pantalon ne pose aucun problème car porté sur les epaules. Nous sommes dans un pays où mentir et trahir ne posent aucun problème de conscience meme si nous nous disons musulmans. Nous sommes dans un pays où on vend des écoles et on achète des diplômes, mais Bouamatou, vous etes mal placé pour donner des leçons. Tu traînes encore de beau coup trop de casseroles pour t'ériger en messie. Quand la bouche est pleine les paroles sont inaudibles,cher patron des patrons.Vous n'êtes pas exemplaire et dans ce cas garde le silence car ton cousin t'a permis d'aller te cacher avec ta pactole. Silence dans les rangs (***) pister avec les pisteurs n'est une attitude honorable..

  • Ahmedabdallah (H) 13/01/2019 11:03 X

    Monsieur "ZAMBOUTA", tu as parfaitement raison de rappeler que Mohamed Ould Bouamatou avait commis le péché originel de soutenir le dictateur putschiste AZIZ dans sa forfaiture contre la fragile démocratie mauritanienne sous le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le respecté! Mais l'heure actuelle est la plus grave de l'histoire de notre patrie souillée, abîmée et défigurée et méconnaissable; aussi devons-nous, tous autant que nous sommes, taire nos divergences d'appréciation et unir nos forces pour terrasser l'hydre malfaisante qu'est ce régime azizien perfide et diabolique dans lequel seuls les hypocrites et les prévaricateurs sans vergogne ont pignon sur rue! Le malfaiteur AZIZ qui ne doit sa survie politique qu'à son BASEP ANTI-PATRIOTE dont engraisse les chefs pour lui assurer protection de "son" pouvoir moribond et funeste! Braves patriotes répondons massivement présents à l'appel retentissant de ce grand mécène qui a fait tant de bien, à titre gracieux, à des centaines de milliers de ses compatriotes! "La patrie ou la mort, nous vaincrons"! La lutte ne fait que commencer!

  • Autopsie (H) 13/01/2019 10:05 X

    Le locataire de la maison grise est très allergique à ce nom, BOUAMATTOU c’est comme un son d’Ambulance qui va vert l’Hôpital Militaire et qui passe devant Aziz, il ne veut pas entendre le nom de BOUAMATTOU, alors si maintenant ce Bouamattou appelle à la résistance pour faire face à Aziz, la situation devient très grave pour notre constitution, Aziz fera tout pour l’amener directement chez les chirurgiens constitutionnels et la déchirée en mille morceaux, pour lui montrer qu’il n’est pas le bienvenu.

  • hadhad (H) 13/01/2019 09:56 X

    L'intrusion de Bouamatou dans le jeu politique actuel ne sert pas la démocratie et la transition apaisée que la Mauritanie s’apprêterait à vivre,Bouamatou étant connu pour être un opposant à la personne de Aziz,pas au régime en place ..Bouamatou a intérêt à s’éclipser pour quelque temps ..Vivons bien vivons cachés !...

  • almady (H) 13/01/2019 09:49 X

    C’est maintenant que vous vous rappelez que c’est un putsch site; vous qui avez brader des milliards d’Um , vous qui avez parcouru ciel et terre (Dakar -Paris) et usé de tous les moyens pour le faire réussir son coup d’etat , vous qui avez déclaré à la télé que tous ceux qui vous «  obéissent «  n’ont qu’à voter Aziz. Maintenant qu’Aziz a retourné sa veste contre vous , vous faites appel au peuple que vous avez trompé N’eut été vous , Ahmed Daddah , Messoud et consorts le peuple se porterait mieux.

  • zambouta (H) 13/01/2019 09:18 X

    Et pourtant vous aviez contribuè activement à son election en 2009 et ce malgré la forfaiture de aziz contre sidi. Vous m avait pas rendu service a la mauritanie

  • Sidikader200 (H) 13/01/2019 08:46 X

    Voilà un homme courageux qui a consenti d'immenses sacrifices pour aider l'opposition et combattre le régime raciste du dictateur Aziz. Pourchassé et contraint à l'exil, tous ses biens ont été confisqués en Mauritanie. L'opposition doit le présenter aux prochaines élections présidentielles. C'est le seul homme dont Aziz à une peur bleu.