13-01-2019 09:39 - Ould Abdel Aziz appelle les députés de la mouvance présidentielle à arrêter les manœuvres pour un 3e mandat (SOURCE)

Ould Abdel Aziz appelle les députés de la mouvance présidentielle à arrêter les manœuvres pour un 3e mandat (SOURCE)

Tawary - Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé les députés du parti Union pour la République et ceux de la mouvance présidentielle d’arrêter les appels pour un troisième mandat présidentiel et de cesser les manœuvres pour une proposition de projet de référendum à l’assemblée nationale, a-t-on appris de plusieurs sources.

Un important groupe de parlementaires avait fait circuler ces derniers jours une pétition à signer pour la modification des articles limitant le nombre de mandats à deux et un autre composé de 13 dont le premier vice-président de l’Assemblée nationale ont signalé à leurs camarades de laisser le président respecter sa position dans l’intérêt de la Mauritanie.

Les partisans du 3e mandat justifient leur position pour une continuité des projets de construction et de la stabilité du pays. Tandis que les autres qualifient la modification des articles limitant les mandats à deux du non respect de la constitution et du serment.

"En plus, toute approche visant à la modification de la constitution pour un mandat de plus serait source de crise politique dans le pays", révèle une source au sein du parti au pouvoir.

Ce bruit qualifié d’une tentative de «Coup d’Etat contre la constitution» a suscité des remous au sein de la classe politique proche de l’opposition démocratique. D’ailleurs, les députés issus du FNDU et des autres formations d'opposition avaient appelé à une réunion de concertation en urgence dans la nuit du dimanche au siège de RNRD (Tawassoul).

Par R.Fall





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 6014

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • hayerim (H) 13/01/2019 23:09 X

    Bien refléchi! Aziz damerait t-il le pion aux dirigeants européens en termes de ce que l’on appelle communément, aujourd’hui, la démocratie et le respect des droits humains. En effet, le respect de la loi et en particulier en termes de droits humains est un devoir de l’Etat et de ses institutions. La démocratie et la constitution interdisent toute forme de racisme ou d’oppression des hommes et des femmes. Et les communautés sont là, créées pour se connaitre, nul ne peut les en arrêter. Aziz refuse d’écouter les sirènes l’incitant à renier le serment d’un Président élu et préfère céder sa place auréolé par la ‘communauté internationale ‘ qui gouverne le monde « libre » . Avec la mise sur sellette de la loi qui prémunit contre les germes dangereux de la division que sont la violence, la discrimination sous toute ses formes et le terrorisme, Aziz démontre aux yeux du monde à travers la liberté de presse et autres et aujourd’hui avec cette loi qu’il est le vrai démocrate. Eh oui, là-bas, pas de Dieu Donné. E seul l’antisémitisme est condamné comme .racisme…les autres un peu seulement. Pas grave. Alors, Aziz ne dit-il pas mieux, lui qui veut que son pays interdise tous les racismes ! A vous de répondre.

  • leguignolm (H) 13/01/2019 18:11 X

    C’est Ould Bellali que je m’adresse, tu as déçu plus qu’une personne, tu parle sans mémoire et si tu avais pensé une second que Mohamed Ould Abdel Aziz avait aidé les Gambiens de sa débarrasser de ce dictateur qui s’abuser de son pouvoir pour tuer, torturer, en prisonnier et de fois il envois ses opposants en exil forcé pendant plus de deux décennies de pagaye. Yahaya Jammeh, le voilà qu’il a quitté en Gambie sans effusion de sang ni acte de vengeance ni Gambie déstabilisé. Je me demande en tout petit peu ! Qu’est ce qu’on peut lui reprocher Ould Abdel Aziz et que l’on ose même confirmer après lui c’est la déstabilisation ou le chaos ??? Ould Bellali, il faut être en peu raisonnable, la Gambie de Yahaya Jammeh n’est pas sombrée dans le chaos, c’est la Mauritanie d’Ould Abdel Aziz qui va voler en éclat. Ould Bellali, tu peux être en peu plus clair pour que l’on puisse te cadrer parmi les catégories des hommes que tu es ! Il pareil que Ould Abdel Aziz n’a rien compris de ton cas !

  • samsdine (H) 13/01/2019 13:12 X

    Il faut t'en aller du pouvoir, tu as foutu le pays dans l'abîme de la médiocrité, ca suffit.Les députés qui veulent te maintenir au pouvoir devraient répondre devant la justice pour tentative de coup d'état constitutionnel. De grâce Aziz part pour finir en beauté. Ton entourage ne te dit pas la vérité, les mauritaniens souffrent de ta présidence, merci.

  • cccom (H) 13/01/2019 11:58 X

    A mon avis, pour esquiver l'extrémisme raciste et obscurantisme qui menacent la Mauritanie et étaler la fraternité par la conquête de la sympathie immédiate et durable de toutes les tribus et ethnies du pays , il faut et il suffit de croire réellement et d'appliquer l'appel à la prioritéà l'enseignement du Président Aziz. Cela par la responsabilisation immédiate des Conseils régionaux dans un projet d'ouverture à 2.000.000 UM/an ( soit 8 milliards UM/an du FRD dans les 4000 écoles primaires du pays (voir initiative C.O. de Maaden ancienne et récente subventionnée en 2018 par Maurice Freund). Ce projet vise à partager l'égalité à tous en enseignant gratuitement et intensivement au rythme de 2300 h/an (au lieu de 700h/an du systéme public) pour réussir le Bac à 12 ans et le doctorat pour 80.000 docteurs à 18 ans pour disposer de projets clés en mains 100.000 emplois /an à 200.000 jeunes dans le Nord. Le Nord devenu par effets du rechauffement de la terre apte à la phoeniciculture et à ses 3 étages agricoles pour garantir un revenu supérieur in Chaallah aux recettes actuelle des mines réunies et peut être ( par ces nouvelles recettes gigantesques en remboursement sous sign privés nées de la réforme régionale de l'Education)effacer les impôts et taxes publiques de l'Etat qui inquiètent certains citoyens nationaux et étrangers. Pour plus de précisions je réitéré ma demande d'audience au Boss cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Ahmedabdallah (H) 13/01/2019 11:14 X

    AZIZ, pour une fois dans ta vie, prouves au peuple mauritanien qu'il te reste encore ne serait-ce que deux grammes de dignité! Instruis tes juges à ta solde de dresser des mandat d'amener à ces soi-disant "députés" de ta prétendue "majorité" qui te ridiculisent et se foutent de ta gueule et tiennent absolument à te faire bouffer ton serment sur le SAINT CORAN, te prenant du coup pour ce que tu es, visiblement; à savoir un type qui ne croit pas à la sacralité du serment sur le coran, le livre le plus élaboré qu'Allah a apporté à l'humanité! Fais juger et condamner ces gens qui sont persuadés que tes paroles et tes déclarations publiques c'est que du vent! Ils prétendent t'aimer alors qu'ils ne cherchent qu'à ce que tu t'enfonces davantage dans la boue de la malhonnêteté et de la trahison dans toutes les acceptions de ces deux termes!