24-01-2019 15:33 - Tahar Ben Jelloun, Bonjour Nouakchott

Tahar Ben Jelloun, Bonjour Nouakchott

Traversees-Mauritanides - Tahar Ben Jelloun, écrivain prolixe et Prix Goncourt en 1987 est l'Invité d’honneur de la 9e édition des Rencontres littéraires Traversées Mauritanides qui ont débuté le 19 janvier à Nouakchott.

Sa venue a été précédée de celles des auteurs Yamen Manaï (Tunisie), Kangni Alem (Togo), Geneviève Damas (Belgique), Maï-do Hamisultane (Maroc), Intagrist El Ansari (Mali), et de plusieurs écrivains et critiques mauritaniens dont Beyrouk, Mohamed Bouleiba, Mamadou Kalidou Bâ, Aly Cissé, Marième Derwich, Dieng Djouldé, Khalil Ennahoui , Ndiawar Kane, Amadou Djigo, Abdel Kader Mohamed, Idoumou, Achraf Ouédraogo…. Tous les matins ces différents férus des lettres animent des rencontres dans les établissements scolaires et les après-midis participent à divers débats.

Dans la dernière étape de ces rencontres Tahar Ben Jelloun, arrivé ce mercredi 23 janvier, prend le relais… Nous vous livrons là un portrait et les rendez-vous de ses interventions.

Le prix, le songe…

La littérature est un songe. Tout texte que l’on tient, entre les mains, sort d’une fabrique de labeur. L’écrivain ferraille à faire de son livre une étoile polaire captivante. Peu d’auteurs relèvent le défi. Mais une fois le pari réussi, on savoure : lectorat, distinctions honorifiques, voyages…

Les invités à cette 9ème édition des Traversées Mauritanides sont de ceux-là : Tahar Ben Jelloun du Maroc, Prix Goncourt en 1987, Yamen Manai de Tunisie et Geneviève Damas de Belgique lauréats du Prix des Cinq continents de la Francophonie, en 2017 et 2013, Kangni Alem du Togo, Grand prix littéraire d'Afrique noire en 2003, Maï-Do Hamisultane-Lahlou du Maroc, prix découverte Sofitel Tour Blanche en 2016. Et, en Mauritanie, il est un auteur dont nous ne sommes pas peu fiers : Beyrouk, Prix Ahmadou Kourouma 2016 !

Ces auteurs, et d’autres, vous ont enchantés ? Venez les rencontrer, en milieux scolaires, dans les conférences et obtenir leurs dédicaces. Le prix gagnant, entre le lecteur et l’écrivain. Peut-être découvrirez-vous l’écrivain qui sommeil en vous. Et vous le prochain lauréat. Au-delà du songe !

Bios Diallo, Directeur des Rencontres

Portrait de
Tahar Ben Jelloun

Un homme d’équilibre

Il est des personnages qu’on crée et qui nous ravissent nos identités propres. Et des œuvres prémonitoires qui poussent à un éternel défi de dépassement. Il en est ainsi de Tahar Ben Jelloun et de ses créations. Tenez : Moha le fou, Moha le sage (Seuil, 1978). Partout, le personnage de Moha et La nuit sacrée, roman pour lequel il obtint le prestigieux Prix Goncourt en 1987, lui brûlent la politesse ! Sacre, du reste, qu’aucun écrivain ne refuserait car c’est là la preuve d’une prouesse.

Tahar Ben Jelloun est un auteur prolixe de romans et d’essais engagés contre le racisme et le mépris. Apôtre également, dans les débats sur l’immigration, le vivre-ensemble et… l’islamophobie. Depuis Hommes sous linceul de silence (1971, qu’on viendrait à oublier !), ce Marocain citoyen du monde déconstruit les replis identitaires : pour sortir l’homme des ténèbres et l’amener à accepter l’Autre, dans sa différence. De quoi guérir les cicatrices du soleil, bénir La prière de l’absent !

Des casbahs aux inhumains murs des migrations, l’enfant de Fès scrute et éclaire nos quotidiens, en Ecrivain public. Parce que L’enfant de sable, conscient de La remontée des cendres sait que La réclusion solitaire peut dompter L’ange aveugle et qu’il faut expliquer le racisme et l’islam au Dernier ami pour La soudure fraternelle.

Tahar Ben Jelloun est un écrivain au souffle alerte. Et sous son écriture, la fureur et le chaos sont domptés par une plume empreinte de sagesse et d’amour. Quête d’une vérité apaisée. J’entends dire que celle-ci n’existe pas. Surtout en littérature. Or, c’est bien là un imaginaire appelé à construire des ponts. Jusqu’à la Mauritanie, que Ben Jelloun découvre pour la première fois !

Membre de l’Académie Goncourt, Ben Jelloun qui collectionne les distinctions honorifiques et littéraires, n’arrive pas en terre inconnue pour autant. Plusieurs de ses livres sont lus et inscrits aux programmes scolaires mauritaniens et privés; des générations pétries de ses œuvres. Sa venue est donc heureuse. De quoi entretenir le Discours du chameau et tondre Les raisins de la galère pour un Eloge de l’amitié entre l’écrivain et ses lecteurs !

Bios Diallo


Jeudi 24 janvier

Ecole Normale Supérieure (ENS) à 10h

Bonjour étudiants !

Avec Tahar Ben Jelloun

Modérateur : Achraf Mohamed Abdoul Ghader Ouédraogo

Vendredi 25 janvier

Lycée français Théodore Monod à 10h

Tahar Ben Jelloun, Marième Derwich

*****

Tables rondes/ Rencontres

Jeudi 24 janvier

17h 45 à Institut français de Mauritanie

Conférence de Tahar Ben Jelloun
L’écriture et moi. Libres paroles !

Modérateur : Bios Diallo
Vendredi 25 janvier

17h Alliance franco-mauritanienne

La littérature : casser son rêve ou exorciser ses multiples vies ?

Avec Tahar Ben Jelloun, Yamen Manai, Beyrouk, Rachid Ly

Modérateur : Bios Diallo

Samedi 26 janvier

10h Bibliothèque nationale, السبت 26 يناير 2019، الساعة العاشرة صباحا

المكان: المكتبة الوطني بدار الثقافة – نواكشوط

الحدث: تنظيم وإنعاش مائدة مستديرة

الموضوع:العنف. ما أهم الأسباب؟ وما علاقة ذلك بمنظومة القيم؟

وبالتحديد البحث عن جواب للسؤال التالي:

هل ما يعرفه عالم اليوم من أشكال العنف (اللفظي والجسدي،و الخوف من [مظاهر] الإسلام،و ما صاحب ثورات "الربيع" في بعض البلدان ...) هل ذلك ناتج عن انحطاط القيم؟

المتدخلون: الطاهر بن جلون (ضيف الشرف)، الخليل النحوي، محجوب بية، علي سيسى

المنسق: سيدي محمد سيدي الهادي

16h45 au Musée national

L’immigration : un vivre-ensemble à construire ?

Avec Tahar Ben Jelloun, Kane Ndiawar, Giacomo Durazzo (Ambassadeur, chef de la délégation de l'Union Européenne en Mauritanie) et Mohamed Abdallahi Zeïdane (Coordinateur de la stratégie nationale des gestions de la migration)

Modérateur : Bios Diallo

Dimanche 27 janvier

15h30 Centre culturel marocain

Conférence de Tahar Ben Jelloun

Jeunesse et littérature

La conférence sera précédée de :

Prestations d’Eloquence sur les droits de l’enfant Poèmes / Slams sur le vivre-ensemble

A la fin de la conférence clôture avec une photo de famille entre écrivains et partenaires. Une après-midi à l’école du vivre-ensemble !



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1570

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)