26-01-2019 18:42 - Vidéo. Présidentielle 2019 : Biram DAH ABEID à la rencontre de ses militants à Sebkha [PhotosReportage]

Vidéo. Présidentielle 2019 : Biram DAH ABEID à la rencontre de ses militants à Sebkha [PhotosReportage]

Dimanche 20 janvier, le président d’IRA-Mauritanie et député à l’assemblée nationale, Biram DAHABEID, a annoncé les couleurs, en perspectives de l’élection présidentielle de 2019.

Lors d’une rencontre politique organisée par la section IRA Sebkha, Biram DAH ABEID, qui s’est déjà présenté à l’élection présidentielle de 2014, en arrivant 2e après l’actuel président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz en fin de mandat, a énoncé une batterie d’"engagements", allant de la justice sociale à l’amélioration des conditions de vie des populations, en passant par la pacification entre les différentes communautés du pays.

"Nous allons éclabousser les tabous, éliminer les craintes, chasser les suspicions, nous dire la vérité entre mauritaniens, le jour où je présiderais le pays, je vous le promets, loin de toute démagogie, de toute vengeance", a affirmé Biram DAH ABEID.

M. DAH ABEID a promis, une fois au pouvoir, une "gestion" du pouvoir qui met en avant entres autres la pleine citoyenneté, le travail digne, la réhabilitation des libertés confisquées. Lors de ce discours-programme, le député Sawab/RAG s’en est pris au président Mohamed Ould Abdel Aziz, lui collant l’étiquette de "vrai danger" pour la Mauritanie, avant d’appeler à soutenir sa candidature.

Par Babacar BAYE NDIAYE 

©CRIDEM 2019

----


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






























Commentaires : 2
Lus : 3560

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • ikslebart (H) 29/01/2019 10:57 X

    SAF-B.F.L. (F) le grand problème de ce pays ce sont des gens qui ont ce genre de complexe. Si vous attendez que les féodaux et les esclavagistes et les racistes veuillent voir un NEGRO à la tête du pays alors continuez comme ça. Toujours dominés.

  • SAF-B.F.L. (F) 28/01/2019 19:52 X

    HÉÉ! BONNET YOO! Mon mari m'a dit ( Il me dit tout ce qu'il pense et m¸eme ce qu'il ne pense pas! Donc ne vous en étonnez pas!)qu'en Biram il voit toute la hargne et fougue de Hartani révolté qui s'exprime et agit de manière irréfléchie et demain s'il est seul en tête-à-tête avec un beydaan il courbe l'échine, lui fait son taajine, son thé, lui lave les pieds et le masse. Dans tout ça mon mari dit que Biram se précipite en confondant course de vitesse et course de fond car diriger un pays c'est un parcours dix fois un marathon olympique! les féodaux de ce pays ne sont pas encore prêts pour voir à la tête du pays un NOIR à plus forte raison un descendant d'esclave! Il nous faudra un siècle encore pour y parvenir! À bon entendeur salut! HÉÉ! BONNET YOOO!