13-03-2019 12:51 - Présidentielle2019 : L’opposition déterminée après son échec pour le choix d’un candidat unique (Source)

Présidentielle2019 : L’opposition déterminée après son échec pour le choix d’un candidat unique (Source)

Tawary - Les présidents des partis du Forum national pour la démocratie et l’unité et de l'Alliance électorale de l'opposition démocratique se sont réunis, ce mardi 12 mars, en fin d'après-midi, au siège central du parti Union des forces du progrès (UFP) pour discuter définitivement de la question du candidat unique pour l’élection présidentielle de juin prochain.

Au cours de cette réunion de concertation et d’évaluation, les leaders de l’opposition se sont montrés "incapables" de s’entendre sur un candidat "consensuel", selon une source au sein du FNDU.

De ce fait, ils se sont entendus d’aller à l’élection présidentielle en rangs dispersés tout en coordonnant au premier et second tour, ajoute notre source. A cette occasion, chaque formation politique qui désire de participer à l’élection est libre de faire son choix.

Et un haut cadre au sein de la direction du parti UFP, a confié à notre rédaction qu’après l’échec de s’entendre sur un candidat unique, l’opposition reste déterminée à participer à la présidentielle.

Les responsables et leaders de l’opposition ont mis fin à leur marathon de concertations sur la question de la candidature unifiée, a-t-il dit.

Selon des informations qui nous parvenues, le parti Sawab et l'aile politique d'Ira ont décidé de porter le député et leader du mouvement IRA, Biram Dah Abeid candidat à l'élection présidentielle prochaine.

D'autre part, le Tawassoul serait sur le point de choisir son président sortant, Mohamed Jemil Mansour candidat à la magistrature suprême, apprend-on d'une source proche de ladite formation.

Au finish, cette expérience d'un candidat unique, première du genre pour l'opposition mauritanienne a échoué après d'interminables rounds.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1831

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • insoumis (H) 14/03/2019 10:55 X

    Ces politiciens ne sont guère les vrais défenseurs des problèmes que rencontrent les mauritaniens. Depuis des années que les mauritaniens vivent avec ce système monarchique militaire et obsolète qui ne fait qu’empirer la situation économique et sociale de la Mauritanie. Une opposition qui ne défend pas les vrais problèmes ne réussira jamais. Dans ce pays, les Haratines et negro-mauritaniens défendent le droit humain, notamment l’exclusion, l’injustice et la discrimination, tandis les autres sont Préoccupés par la soif au pouvoir sans mettre en cause les vrais problèmes du pays. Chacun veut sa part du Butin sans se soucier des autres, Ghazwani en est un futur exemple, le coup d’état de Aziz en 2008 n’a rien apporté de positif au peuple mauritanien. Dans cette photo, on voit un ancien candidat d’opposition qui finit sa carrière nul part, je me pose la question pourquoi suivre quelqu’un qui n’a jamais réussi quoique ce soit dans sa carrière politique ? La Mauritanie est divisée en profondeur. L’objectif politique de cette opposition déguisée ne résoudra rien.

  • lass77 (H) 13/03/2019 17:11 X

    Il n'ya pas d'opposant. D'ailleurs pourquoi ils ne s'allient pas à Biram Abeid qui au moins dénonce les vrais maux de la Mauritanie qui sont la mauvaise cohabitation , l’esclavage, le racisme , les discriminations contrairement ceux qui apparaissent sur cette photo.

  • Belle Plume (H) 13/03/2019 13:44 X

    Ils sont si nombreux ces "Présidents" qu'ils ne peuvent pas s'entendre sur un présidentiable !