15-03-2019 13:12 - Mauritanie : candidat à la présidentielle, un ministre quitte le gouvernement

Mauritanie : candidat à la présidentielle, un ministre quitte le gouvernement

Apanews - Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a procédé vendredi à un léger remaniement ministériel marqué par la sortie du ministre de la Défense, Mohamed Ould Ghazouani, candidat de la majorité à l’élection présidentielle de 2019, selon un communiqué de la Présidence de la République reçu à APA.

Le portefeuille de la Défense a été confié à Yahya Ould Hademine, ex Premier ministre et jusque là ministre d'Etat chargé de mission à la Présidence de la République, précise le communiqué.

Deux autres ministres ont changé de portefeuille : Naha Mint Hamdi Ould Mouknass et Isselmou Ould Sid El Moktar Ould Lehbib.

La première a quitté l’Education nationale et la Formation professionnelle pour devenir ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement en remplacement du second qui a, lui, atterri à l’Equipement et Transports.

Enfin, l’ex portefeuille de Mme Mouknass a été attribué à Megboula Mint Limam Ould Bourdid, précédemment directrice de cabinet du Premier ministre.

MOO/cat/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 3
Lus : 2746

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • ziglama (H) 15/03/2019 16:32 X

    Pourquoi ce candidat a la presidentielle ne demissione pas? Il attend jusqu´a ce que le president sortant le fasse bouger et mettre quequ´un a sa place.Bizarre

  • Dangerous (H) 15/03/2019 15:26 X

    Des bruits de fauteuils, ils changent de place pour avoir plus de place à la fin de la place qui est leur dernière chance, personne de nouveau et rien de nouveau sur le départ et la permutation, on prend les mêmes et on recommence, mais cette fois-ci sans le futur président de la république ou celui qui croit être le prochain, Ghazwani est parti et bon débarras dira Aziz et les vrais UPERISTES, il s’est présente lui-même avait dit Aziz, entre la question du journaliste et la réponse d’Aziz il s’est juste passer14 secondes avec un geste désinvolture de la main droite, ce qui montre ce qui va se passer bientôt entre les hommes. Ghazwani est sortie du gouvernement sans aucune assurance de revenir à la présidence, il est sans défense et serait loin de l’armée et des généraux qui le soutenait, il n’aura aucune prise en main sur eux et ils seront tous surveiller de près, Aziz n’a pas dit son dernier mot.

  • jepense (H) 15/03/2019 15:20 X

    L'ex PM devient ministre de la défense. Et pour le reste des permutations de portefeuilles ou de bureaux. Quel est l'impact réel et quelles sont les causes et conséquences de ces permutations ?