20-03-2019 21:03 - Refoulement d'une mission d'Amnesty : le FONADH déplore un "acte aussi peu noble" du Gouvernement

Refoulement d'une mission d'Amnesty : le FONADH déplore un

FONADH - Le Forum des Organisations Nationales des Droits Humains(FONADH) a été désagréablement surpris et particulièrement outré par le comportement inqualifiable des autorités mauritaniennes qui ont expulsé :

Monsieur Francois Patue, chercheur et Madame Kiné Fatim Diop chargée des campagnes à Amnesty International le 17 mars 2019 sous des prétextes fallacieux. En effet, les policiers de l'aéroport de Nouakchott leurs ont notifié qu’ils ne sont pas autorisés à accéder au territoire mauritanien, ils ont donc été renvoyés à Dakar le jour même.

C'est la deuxième fois en moins de deux ans que les autorités mauritaniennes interdisent l'accès au territoire des membres d’Amnesty International, sans motif, ce qui est particulièrement préoccupant à la veille des élections présidentielles. Amnesty est dans une démarche de dialogue avec les autorités mauritaniennes depuis plusieurs années.

Ces responsables avant leur départ de Dakar, avaient pris toutes dispositions nécessaires pour rentrer en Mauritanie. Ils ont même obtenu leurs visas d’entrée. Ils ont également envoyé des courriers demandant de rendez- vous à plusieurs ministères et institutions afin de poursuivre le dialogue sur les droits humains en Mauritanie.

Face à cette dérive, le FONADH :

-S’insurge contre ce comportement à la fois inqualifiable et injustifiable ;

-Exige des autorités mauritanienne, de la manière la plus urgente, que la lumière soit faite sur les sombres motifs avoués qui ont conduit à un acte aussi peu noble ;

-Déplore les agissements du régime qui n’honorent nullement le pays ;

-Réitère sa solidarité pleine et entière aux délégués d’Amnesty International.

Nouakchott, le 20 mars 2019

Les signataires :

Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH),

Collectif des Anciens Fonctionnaires de la Police Victimes des Evénements de 1989

Collectif des Rescapés, Amnistiés, Détenus Politiques Civils Torturés(CRADPOCIT)

Collectif des Veuves,

Comité de Solidarité avec les Victimes des Violations des Droits Humains en Mauritanie(CSVVDHM),

Groupes d’Etudes et de Recherches sur le Démocratie et le Développement Economique et Social (GERRDES),

Ligue Africaine des Droits de l’Homme (Section Mauritanie),

Regroupement des Victimes des Evénements de 1989- 1991 (REVE),

SOS – Esclaves,

Association de la Femme Citoyenne Engagée (AFCE)

Association des Femmes Chefs de familles (AFCF),

Association Mauritanienne pour la Promotion de la Langue et de la Culture SOONINKE (AMPLCS),

Association pour la Renaissance du Pulaar en RIM (ARPRIM),

Association pour le Renforcement de la Démocratie et de l’Education Citoyenne (ARDEC),

Association pour le Développement Intègre de L’Enfant (APDE),

Association pour la Promotion de la Langue Wolof en RIM (APROLAWORIM),

Association d’Appui au Développement à la Base (SALNDOU).

Ligue Mauritanienne des Droits de l’homme (LMDH),

Union Nationale des Rapatriés Mauritaniens du Sénégal (UNRMS)





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : FONADH
Commentaires : 0
Lus : 1431

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)