21-03-2019 22:30 - Les 350 pêcheurs refoulés de la Mauritanie "sont dans une situation irrégulière", selon le directeur des pêches

Les 350 pêcheurs refoulés de la Mauritanie

Ndar Info - Trois cent cinquante pêcheurs sénégalais ont été rapatriés de la Mauritanie lundi dernier. Selon le directeur des pêches, Mamadou Goudiaby, joint par nos confrères SeneWeb, il s'agit de personnes en situation irrégulière, qui ont été arrêtées au cours d'un contrôle de routine.

"Le Sénégal et la Mauritanie sont liés par deux contrats en matière de pêche, rappelle Goudiaby. Le premier octroie à notre pays 400 licences qui lui permettent de pêcher dans les eaux sous juridiction mauritanienne. Le second est un contrat type d'affrètement qui concerne 120 pirogues sénégalaises. Celles-ci peuvent pêcher en Mauritanie mais sont au service des opérateurs économiques mauritaniens et doivent débarquer pour eux."

Les 350 pêcheurs expulsés ne se situent ni dans le protocole d'accord entre la Mauritanie et le Sénégal ni dans le contrat type d'affrètement, renseigne le directeur des Pêches, qui signale qu'ils sont des employés des pirogues mauritaniennes et la réglementation interne du pays interdit d'embaucher des étrangers.

NDARINFO.COM





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1267

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 22/03/2019 08:37 X

    Et les accords d'association entre la Mauritanie et la CEDEAO qui stipulent la libre circulation des personnes et des biens.