03-04-2019 21:26 - Les autorités mauritaniennes ferment le siège de l'association culturelle "Main dans la Main"

Les autorités mauritaniennes ferment le siège de l'association culturelle

Alakhbar - Les autorités mauritaniennes ont fermé mercredi soir, 3 avril courant, le siège l'Association pour la culture et l'action sociale « YEDEN BI YED », littéralement «Main dans la Main», 24 heures avant le lancement de sa sixième saison de fraternité.

Des policiers sont arrivés au siège de l’association sis à la Socogim dans la moughataa du Ksar et demandé à ses employés de libérer les lieux.

L’association prévoyait le lancement de sa saison culturelle précitée, ce jeudi 4 avril courant, sous le thème «Vivons en frères», visant à renforcer la fraternité entre les composantes du peuple mauritanien, toutes races confondues.

Traduit de l’Arabe par Cridem

https://alakhbar.info/?q=node/16864




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2786

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • DAVID017 (H) 11/04/2019 15:20 X

    Je m'appelle ibrahim,membre de l'association main dans la main; je voudrais vous faire part de mon indignation dans cette espace: car c'est désormais le seul endroit ou on peut encore s’exprimer dans ce pays; même si on se permet d'arrêter des blogueurs qui osent critiquer légitimement le gouvernement. Le jeudi 4 avril devait se dérouler le colloque annuel de la fraternité de l'association main dans la main qui a été crée après un contexte douloureux qui a traversé le pays et qui fait un travail social et d'éducation pour permettre aux jeunes mauritaniens francophone de mieux comprendre leur religion:car c'est le moyen le plus efficace pour lutter contre le racisme entre les communautés;mais l'ignorance de l'islam n'est pas la seul cause du racisme il y'a aussi et surtout l'injustice social-le fait de constater qu'une minorité s'accapare de tous les biens du pays et que la grande majorité vit dans la misère et la précarité produit du racisme et de la haine de la même façon. Le colloque de fraternité était l'occasion pour moi de rappeler ce facteur clairement et de dire que la marche organisé par le président en forcent les fonctionnaires mauritanien( car la plupart d'entre eux sont venu contre leur volonté) pour une mettre en scène une fraternité entre les mauritaniens est contre-productif et très maladroit: car ce qu'il faudrait faire c'est de travailler pour plus de justice social de façon égalitaire: l'injustice social est la principale cause de fracture entre les communautés. Malheureusement la décision du gouvernement de fermer l’association arrête ainsi l'activité de l'une des rares espace qui œuvrait encore pour le bien être des mauritaniens.

  • a.bennan (H) 06/04/2019 19:23 X

    Informez vous d'abord chez les autorités avant de déverser votre venin raciste....

  • mystere1 (F) 05/04/2019 10:03 X

    c'est incroyable, mais dans quelle république nous vivons? tout ce qui est normal est inversé en anormal dans ce pays, quand certains œuvrent pour le bien, d'autre en majorité viennent pour détruire, c'est pourquoi certains fils et fille du pays, en particulier de la communauté noire quitte ce terroir malgré eux et misérablement pour aller chercher quête de survie afin de s'en sortir et réussir, car rester ici dans cette nation pour faire ce qui doit avancer le pays ! non ! je ne dirais pas que c'est impossible, mais en tout cas difficile de réussir ou de s'en sortir facilement sans blocage à cause des préjugés, mentalités et autres mauvais moral, très triste pour un pays qui appelle à l'honneur-fraternité-justice, quand je vois la photo de ces être incarnant l'innocence, j'en ris, on utilise justement cette masse enfantine pour distraire les dupes, bornés et autres naîfs, mais c'est de la comédie ! la preuve rappelons nous lors du sommet africain passé qui a justement dans notre pays, les autorités ont fait ressortir tous les enfants de la communauté noire afin de leurrer en apparence les invités d'honneurs des autres pays, pour leur montrer une face cachée, sombre et injuste de cette nation sensée incarnée ces bonnes critères de l'Islam afin que tous nous soyons comme "frères et soeurs" comme le veut Notre Noble Descent et sainte Religion! Eskèy Alla comme le dit le mot puular quand la personne est étonnée.

  • hachmi (H) 04/04/2019 11:05 X

    Il y a pas une once de vérité dans tout ce que nos gouvernants et laudateurs débitent en longueur d'année, ils ne croient en rien et ne font que compter sur notre incrédulité suite à la drogue d'endormissement qu'ils nous font avaler nuit et jour. Mais ils doivent savoir que cette violence par le mépris doit cesser !

  • duroowo (H) 03/04/2019 23:41 X

    Les dirigents mauritanien actuelle ne veullent pas entendre parler de la fracternite ni de la bonne cohabitation entre les maures et les africains ils ont su que cette association continue elle formera evidement des fracternite entre le peuple c'est pour quoi on se rappalle lorsque les jeunes maures et noirs manifestaient ensemble la consequence. KWAR pardon il faut se reveiller et jeter AZIZ et GAZWANI aux poubels ils ne vont rien ce sont des racistes pure et dure. Il y'a un compariote militaire qui raconte le racisme de Gazwani durant les evenments. Voter les autres ou rester a la maison.