15-04-2019 13:12 - Le mécanisme de nomination du Comité des Sages de la Ceni entrave l’accord commun entre le gouvernement et l’opposition

Le mécanisme de nomination du Comité des Sages de la Ceni entrave l’accord commun entre le gouvernement et l’opposition

Alakhbar - Le ministre mauritanien de l'Intérieur, Ahmedou Ould Abdallah et la délégation mandatée par l’Alliance Electorale de l’Opposition mauritanienne ont tenu plusieurs réunions au cours des deux derniers jours, afin de parvenir à un accord commun sur le mécanisme de nomination des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Des rencontres qui interviennent à la suite de l’accord exprimé par l’opposition quant à la proposition faite par le gouvernement d’augmenter le Comité des sages de la CENI de 5 nouveaux membres la représentant. Toutefois le mécanisme de désignation des membres de la CENI a constitué une entrave aux deux parties.

En effet, le ministre de l'Intérieur a demandé à la délégation de l'opposition de proposer 16 membres, y compris les actuels membres du Comité Directeur déjà investi, tandis que les missionnaires de l'opposition ont requis la recomposition de la Commission conformément au mécanisme juridique prévu par la loi la créant.

La loi stipule la proposition de la Majorité et de l’Opposition d’une liste de membres de la CENI dont le Président désigne la moitié comme Comité Directeur chargé de superviser la commission, réparti à parts égales entre l’Opposition et la Majorité.

L’augmentation du nombre des membres du Comité des Sages objet de l’accord précité requiert l’amendement de la loi portant création de la CENI pour faire passer leur nombre de 11 à 16 ; ce qui nécessite le vote et l’adoption du Parlement.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1266

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ahmedabdallah (H) 15/04/2019 16:14 X

    Toutes ces tergiversations du régime et ses tentatives de rafistolage et de bricolage honteux ne prouvent qu'une seule et unique chose: ce régime dictatorial et putschiste a peur de la transparence et d'un scrutin honnête! C'est tout!