17-04-2019 07:00 - Mauritanie: le ministre des Affaires étrangères rassure la communauté sénégalaise

Mauritanie: le ministre des Affaires étrangères rassure la communauté sénégalaise

Le360 Afrique - Après une série de plaintes et de dénonciations portant sur des reconduite aux frontières d’étrangers, visant particulièrement des sénégalais, le ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la coopération, Ismaël Cheikh Ahmed, rassure.

Dans une déclaration faite sur les antennes de la Radio Futur Média (RFM), le responsable gouvernemental mauritanien tente de ramener ces actes à leur réelle dimension: «Ces types d’incidents que vous voyez par ci et par là ne sont que des cas isolés. Mais les Sénégalais sont les bienvenus en Mauritanie».

La Fédération des associations et groupements des Sénégalais de Mauritanie (FAGSEM) a déploré «la recrudescence des rafles au quotidien dans les restaurants, les marchés, les lieux de travail et les principaux axes d’entrées dans les quartiers populaires», à travers une déclaration publiée dimanche.

Le même communiqué a sollicité «les autorités mauritaniennes pour la mise en œuvre d’une série de mesures relatives à l’allègement des formalités de délivrance de la carte de séjour» dont le coût actuel est hors de portée de plusieurs ressortissants étrangers évoluant dans le secteur informel.

La carte de séjour en Mauritanie, valide pour une année, est attribuée contre le paiement d’environ 90 dollars américains.

Par ailleurs, la déclaration de la FAGSEM exhortait «les autorités sénégalaises au premier chef, le président Macky Sall, à engager des discussions directes avec son homologue mauritanien, le président Mohamed ould Abdel Aziz, en vue d’un dénouement heureux de la situation au mieux des intérêts des populations».

La carte de séjour pour les résidents étrangers en Mauritanie a été instaurée en 2012.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2364

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • pyranha (H) 17/04/2019 08:50 X

    Vous êtes de véritables irresponsables ,car au moment où vous faites ces déclarations les policiers et autres farfelus sèment la merde dans la rue au vue et au su de tous .Mon Dieu prenez vos responsabilités et arrêtez ce bordel digne d’analphabètes .