12-05-2019 22:06 - Présidentielle 2019-Biram Dah Abeid entame la conquête de Riad

Présidentielle 2019-Biram Dah Abeid entame la conquête de Riad

Tawary - La section de la coalition Présidentielle IRA-Sawab a organisé le dimanche 11 mai, une soirée politique à Riyad dans le cadre d’une série d’activités de la précampagne du candidat à la présidentielle de juin prochain, Biram Dah Abeid.

Tour à tour, les responsables politiques de la mouvance ont après avoir souhaité la bienvenue au candidat "Biram Dah Abeid 2019", expliqué au public venu nombreux les causes de la candidature du "Sauveur national" à la magistrature suprême. En ce qui concerne l'animation, des groupes de rappeurs et des troupes artistiques ont présenté des clips et des chansons de la musique traditionnelle mauritanienne critiquant ce qu'ils ont appelé de "situations critiques que connaissent tous les secteurs de la vie dans le pays".

Mais quand ce fut au tour de l’ancien ministre Monsieur Oumar Ould Yali, c’était indescriptible. Pendant près de cinq minutes, il ne pouvait placer aucun mot, tellement la foule était surexcitée. Dans son speech, l’ancien membre du mouvement Elhor et cadre de la coalition qui soutienne le candidat Biram a dit que la victoire est à l’horizon.

Dans le cadre de la précampagne, le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin prochain, Monsieur Biram Dah Abeid, s’est adressé à ses sympathisants de Riad et des autres départements venus pour la circonstance. Il a salué la forte mobilisation des jeunes et des femmes en sa faveur.

Le leader charismatique, étoile montante de la politique mauritanienne, a lancé des piques et des critiques acerbes contre un groupe d’hommes qui l’ont quittés à mi-chemin pour se déclarer des défenseurs de la cause des noirs. Biram a jugé ceux-ci de « corrompus » et de « vendus aux intérêts d’un système». Et il a dit, que leur place, est là, où, ils se trouvent maintenant.

Le candidat Biram, dans son allocution, a fait le bilan des pouvoirs qui se sont succédé à la tête du pays depuis 1978, en parlant du passif humanitaire,de l’esclavage, des violations des droits de l’homme, de l’exclusion, de la pauvreté, de la dilapidation des ressources du pays, …….

Après cela, il a promu aux mauritaniens que s’il est élu par la voix des urnes, de mettre fin à l’injustice sociale, l’accaparement des pouvoirs, la pauvreté, la marginalisation des jeunes, l’insécurité entre autres.

« Le changement pacifique est notre objectif », a-t-il martelé. Certains viendront véhiculer auprès de vous des messages mensongers en disant que Biram est le candidat des haratines et qu’il est venu combattre les beidhanes. D’autres, vous diront, que Biram est le candidat de la communauté halpularenn.

Faux, dira-t-il ! « Je suis le candidat des tous les mauritaniens sans distinction» a-t-il indiqué.

Il a rappelé qu’il a supporté la prison, les arrestations, les procès, la brutalité des forces de l’ordre pour les droits des mauritaniens. Le député-candidat à l’élection présidentielle prochaine, a signalé qu’il a exposé les dossiers brulants des victimes des violations des droits humains au Congrès américain, à la Maison Blanche, au parlement européen,.....

Selon ses propos, la conquête de l’électorat de Riad est entamée et elle sera vérifiée le soir du 22 juin, dès la fermeture des bureaux de vote.

Il a appelé ses militants et sympathisants à s’inscrire massivement sur les listes électorales du Ravel-complémentaire, avant la date de clôture prévue le 14 du mois courant.

« Le jour J soyez prudents et n’acceptez pas que les marchands d’illusions vous trompent avec de l’argent », a signalé le candidat. Il a appelé ses militants, où, ils se trouvent à la vigilance et de ne répondre à la provocation. Biram a par la suite vivement remercié les populations du Brakna, du Gorgol, du Guidimakha et du Trarza pour leur mobilisation lors de son périple précampagne.

Avant de terminer son mot, le leader abolitionniste, a remercié Dr Abdessalem Ould Horma le chef du parti Sawab et son staff. Il a qualifié le parti Sawab d’une formation politique nationale aux fondements objectifs, aux principes rationnels et justes.

Ont assisté à la soirée d’importantes personnalités venues du Gorgol et des leaders politiques qui soutiennent la candidature de leader abolitionniste.

Synthèse R.Fall



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2831

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)