12-06-2019 08:29 - En meeting, à Aleg : Ould Boubacar demande à l’armée de s’éloigner de la politique [PhotoReportage]

En meeting, à Aleg : Ould Boubacar demande à l’armée de s’éloigner de la politique [PhotoReportage]

Apanews - Le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin courant en Mauritanie Sidi Mohamed Ould Boubacar a indiqué que l’armée doit s’éloigner de la politique et se consacrer à sa mission de défense de la patrie.

S’exprimant lors d’un meeting électoral, lundi soir à Aleg (260 kilomètres au sud-est de Nouakchott), Ould Boubacar a promis s’il est élu, de faire revenir l’armée à sa mission première, considérant que la politique ne convient aux hommes de troupes.

Selon lui, les forces armées ont été mêlées, malgré elles, aux affaires politiques et éloignées des tâches qui leur sont initialement assignées.

Ould Boubacar a rappelé que la Constitution a placé l’armée "en tête des institutions nobles".

Il s’est, sur un autre plan, engagé à "la restauration de l’indépendance de la justice", signalant que "l’Etat de droit est malmené".

Le candidat a en outre signalé qu’il œuvrera à ce que l’administration reprenne sa mission première de service du citoyen et non d’un parti politique.

Ould Boubacar a appelé les foules présentes à son meeting à mettre fin au régime actuel au soir du scrutin du 22 juin 2019.

MM/cd/APA

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 4
Lus : 2174

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Marrakech (F) 15/06/2019 08:15 X

    ARRACHER le pouvoir par les armes comme Aziz, ou ACHETER les voix comme Ghazwani ? Il existe d'autres propositions, après 40 ans de pouvoir militaire, il est temps de changer ! Plus de généraux/présidents ! ! ! !

  • moreandmore (H) 14/06/2019 06:42 X

    Que les généraux candidat ou président laissent enfin les affaires publiques aux civils et que la captation du pouvoir et des ressources par les militaires finisse ! ! !

  • sybasarr (H) 12/06/2019 08:59 X

    Viola l'homme qui fait plus peur que le faux general Gazouani. Il a choisi toute sa vie de travailler avec les militaires et les dictateurs, plusieurs fois ministres des dictateurs militaires, 3 fois PM de Taya, de ELy et Aziz, ambassadeur des militaires. Est-il bien place pour fustiger les militaires. Ces derniers viennent de le chosir comme leur valet, leur plan C au cas d'echec du candidat militaire. Ould Boubacar est un homme dangereux. S'il etait serieux et honnete il devait soutenir Kane, Biram, ou Ould maouloud qui sont les vrais opposants au systeme quand lui avait choi de se ranger du cote des militaires plus de 35 ans.

  • lass77 (H) 12/06/2019 08:53 X

    Non seulement l'armée doit s'éloigner de la politique , il faut également réorganiser les missions de l'armée. Hormis les fonctions de defense du pays, elle doit assurer l'accomplissement de l'unité nationale en se comportant de façon républicaine. ça reste un voeux pieux car les Généraux ne permettront jamais la perte de leur privilèges, il suffit de voire le comportement des militaires chez notre voisin d'à coté qui est l'Algerie et plus loin le Soudan. Meme enjeu. Les militaires ne s'éloigneront jamais des affaires.