26-08-2019 17:18 - Selibaby dans l’eau, le maire demande une intervention d’urgence… [Photos]

Selibaby dans l’eau, le maire demande une intervention d’urgence… [Photos]

Adrar-Info - Le maire de la municipalité de Selbaby, Mohamed Vall Ould Mek-halla, a déclaré que la ville a été frappée par de fortes précipitations au cours des dernières heures.

Ould Mek-halla a annoncé à Alakhbar.info, que deux enfants mineurs, sont portés disparus depuis ce matin, craignant qu’ils ne soient victimes emportés par les eaux qui ont inondé les quartiers de la ville. Il a également souligné que la pluie continue toujours, ce qui accroît les difficultés au niveau de la population.

Le maire de Selibaby a appelé les autorités publiques et les organisations de la société civile à intervenir d’urgence pour sauver les habitants de la ville.

La ville a connu de fortes précipitations dépassant 200 mm en quelques heures.











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 6039

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • ouldsidialy (H) 27/08/2019 11:20 X

    vous avez raison :Il faut faire vite. C’est déjà « la famine » dès le lendemain de la pluie, comme à Atar en 2003. Comme aussi à Tintane en 2007, « les 2/3 de la cité aurait été détruite avec 60 milles sans abris » ! Du riz, des tentes, des couvertures, de l’argent pour sélibaby 2019. C’est une « catastrophe sans précédent » comme Rosso ; magtaa lahjaar en 2009 etc. Et surtout il faut une ville nouvelle à Sélibaby, à construire de préférence dans la précipitation, c’est ce qu’il y a de mieux! La pluie; c’est pire que la sécheresse au Sahel !!

  • gore (H) 26/08/2019 23:09 X

    Pauvre Sélibaby

  • NDIEWO (H) 26/08/2019 19:09 X

    Nous exigeons une intervention urgente des autorités auprès des sinistrés au Guidimakha, si c’était à Tintane ou autre badya du Nord ou l’Est, les réactions des autorités auraient été autrement. Guidimakhako, il est grand temps de se réveiller, vous avez perdu plus de 50 enfants récemment en mer Méditerranée, les autorités racistes ont nié, ils vont encore nier l’existence des sinistrés au Guidimakha. Ras-le-bol.

  • NDIEWO (H) 26/08/2019 18:12 X

    Urgent Les voies d’eau doivent être débouchées, les ponts et les rigoles. Plus de poubelles dans les marigots. Heureusement que les autorités municipales avaient fait démonter ce marché de trafiquants et receleurs en tout genre.