13-02-2020 20:45 - Réunion de concertation entre les élus de D.Nouadhibou et le responsable de Kenz

Réunion de concertation entre les élus de D.Nouadhibou et le responsable de Kenz

Nordinfo - La moughataa de Chami a été l’objet d’une réunion ce début de la semaine entre les élus, le Hakem et le responsable de Kenz Mining afin de discuter des démêlés de la présence de celle-ci sur le terrain.

Ainsi, les députés des moughataas de Nouadhibou et de Chami, le Professeur Mohamed Ould Ayé et Lemrabott Ould Tanji, les maires des communes de Chami et de Tmeimichatt Limam ould sidi et Cheikh ould Habib ainsi que le maire adjoint de Nouamghar Dedda Ould Ahmed Baba et l’ADG de Kenz M.Hacen Mohamed Abbass étaient présents lors de cette réunion de concertation sur la présence de l’usine de Kenz Mining Sa dans les parages de Chami, une société qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Etaient également présents les responsables des ministères des mines et de l’enviro nnement, les représentants des autorités administratives et sécuritaires de la moughataa.

La réunion présidée par le Hakem de la moughataa de Chami Mohamed Salem était l’occasion pour les élus pour présenter leur vision et leur perception des problèmes environnementaux causés par l'activité des entreprises de transformation opérant dans la ville de Chami et de leurs conséquences et impacts négatifs sur la vie des habitants, sur les ressources hydrauliques locales, sur la faune et la flore.

La rencontre était constructive, ont affirmé des sources selon lesquelles, tous les points et échanges exprimés par les différentes parties, notamment par les autorités administratives et les responsables des deux ministères, étaient ouverts, francs, positifs et s’harmonisent avec la proposition faite par les élus au cours de leurs interventions, reflétant les principales revendications et aspirations des populations qu'ils représentent.

Dans une déclaration exclusive faite au site « Alwiam » sur les résultats de cette rencontre et sur leurs impressions sur la réunion en leur qualité d’élus, le député de la moughataa de Chami Lemrabott Ould Tanji, a dit ceci : « Nous apprécions hautement l'engagement positif manifesté par les autorités administratives centrales et régionales avec les diverses questions qui intéressent les habitants de la wilaya de Dakhlet-Nouadhibou de façon générale et de la moughataa de Chami en particulier, ce qui s’est d’ailleurs traduit par cette réunion que le ministre de l'Intérieur Dr Mohamed Salem Ould Merzoug, après la rencontre qui a regroupé le wali de Dakhlet-Nouadhibou Mohamed Ould Mohamed Raré, les élus et les représentants de la wilaya et l’actuelle réunion ».

Et de poursuivre : « Nous avons assuré les autorités administratives de notre soutien absolu aux décisions du gouvernement et exprimons nos encouragements aux investisseurs, parallèlement à notre attachement à notre souci de prendre en considération les conditions environnementales appropriées », a-t-il dit.

Et de conclure : « Nous plaçons de grands espoirs au sein des pouvoirs publics afin d’éloigner les sociétés de transformation qui utilisent le cyanure de la nappe phréatique de la ville et des habitats des populations ».

On rappelle que le ministère chargé du pétrole de l’énergie et des mines a déjà, selon les sources d’Al Akhbar, autorisé pour ce genre de prospection près de 10 sociétés similaires à Kenz Mining. Pour quelle raison veut-on donc arrêter leurs activités?



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1497

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)