03-04-2020 23:00 - DG SNDE : l’État supporte les factures d’eau dans les zones rurales d’ici à la fin de l’année ainsi que deux mois en milieu urbain pour les familles pauvres

DG SNDE : l’État supporte les factures d’eau dans les zones rurales d’ici à la fin de l’année ainsi que deux mois en milieu urbain pour les familles pauvres

Adrar Info - Dans une interview à la télévision nationale "Al Mouritanya", le directeur général de la Société nationale des Eux (SNDE), l’ingénieur Mohamed Lemine Ould El Benya a évoqué l’importance des mesures prises par le gouvernement mauritanien dans le cadre du plan du président visant à lutter contre l’épidémie du virus Corona, notamment dans sa clause relative à la prise en charge par l’État des coûts de l’eau au niveau rural et urbain.

Il a souligné que l’État supporte les factures d’eau dans les zones rurales d’ici à la fin de l’année. En milieu urbain, dont la SNDE est responsable, l’État a dû prendre en charge la facture de deux mois pour les familles à faible revenu.

L’ingénieur Ould El Benya a passé en revue les critères de détermination des familles bénéficiaires dans la zone urbaine signalant que ce sont les familles qui consomment au maximum dix mètres cubes par mois.

Quant au coût total de cette période, qui est de deux mois de consommation en milieu urbain, il se monte à 385 millions d’ouguiyas anciennes, a-t-il dit.

Le directeur a également souligné que ce processus est mis en oeuvre effectivement à partir du début du mois d’avril en cours.

178 151 familles bénéficient de cette mesure, réparties comme suit:

Nouakchott: 85.183

Nouadhibou 16.331

Les autres Wilayas du pays 76.637 familles

Cellule communication





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1639

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)