05-06-2020 15:51 - Akjoujt : le mouvement des jeunes manifeste pour l’eau et l’électricité

Akjoujt : le mouvement des jeunes manifeste pour l’eau et l’électricité

Tawary - Jeudi 4 juin 2020, des dizaines d’habitants de la cité "Akjoujt", se sont rassemblés à proximité des locaux de la wilaya pour dénoncer les coupures d’eau et d’électricité dans tous les quartiers de la ville et cela depuis plusieurs semaines.

Munis de pancartes portant des écriteaux dénonçant cette crise sociale, constate-t-on sur les lieux. Ces citoyens nous ont déclaré à l'unisson que leurs activités sont totalement paralysées et leurs rations alimentaires (viandes, poissons, légumes) détériorées. Nous restons toute une longueur de journée sans aucune goutte d’eau, ont-ils martelé.

Après les discussions entre les responsables et les délégués des citoyens, les protestataires ont voulu continuer leur sit-in. De ce fait, les forces de l’ordre ont intervenu pour déposer les tentes et disperser les rassemblements.

Pour d'amples informations, nous avons multiplié des contacts pour joindre les chefs des agences et leurs directeurs généraux, mais, en vain.

Hier, mercredi 3 juin, les activistes soutenu par des personnes âgées, des femmes et des enfants avaient dressé des tentes à quelques encablures de la wilaya pour manifester leur mécontentement lié à l'absence des services de base.

En réponse à cette action des jeunes, la direction générale de la SOMELEC avait rendu public, le lundi 1er juin, un communiqué dans lequel, elle a démenti l’existence de coupure de courant. Mais, elle a fait part d’un délestage de moins d’une heure suite à une légère panne qui a été vite réparée.

Par R.Fall





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1368

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Terrier (H) 05/06/2020 16:17 X

    Cette société est gangrenée en son sein par une populace de cadres ignorants et rompus à une corruption d’un très haut niveau ! Voraces et ignorants et n’ayant aucune compétence technique pour diligenter une entreprise d’une envergure aussi grande ! C’est pourquoi et à mon humble avis , cette société doit être démembrée de ses cadres , démontée de toute sa ferraille qui ne fonctionne plus et lui amener des cadres Zambiens, Angolais ou Bangalais pour la faire fonctionner normalement ! Le développement repose sur la fourniture de l’energie... si cette source de développement est entre les mains d’une bande de larcins, rien n'avancera ! Regardez la wilaya de l’inchiri, la plus riche wilaya du pays en termes de rentes pour le trésor public et en même temps son député, son maire et toute sa jeunesse crient haut fort qu’ils perdent tout leur économie à cause du manque de l’électricité ! Au fait ! De qui dépends cette boite ??? Juste par curiosité....

  • medabdul (H) 05/06/2020 16:02 X

    oui c'est ca cette Mauritanie des folies des grandeurs ;à l’arabité bidon;à l'islam pervertie et culbute par des barbus pouilleux et des politiciens médiocres et racistes;le clash viendra du nord.