01-07-2020 21:45 - Droit de réponse à l’article "Les abus liés à l’ordre féodal à Dafor autour d’un périmètre pastoral"

Droit de réponse à l’article

Tunkallenmun Kofo - L'article publié en ligne le 26 Juin 2020 sur CRIDEM concernant le périmètre pastoral du village de Dafort contient des allégations et des propos diffamatoires que nous récusons totalement.

En effet nous n'avons relevé que des contrevérités à la limite de la diffamation contre tout Dafort (commune située dans le département de Ould Yengé/Guidimakha). Nous affirmons sans ambages, de prime à bord, que l'article n'est pas crédible et que de surcroît l’auteur n’est pas digne de bonne foi pour plusieurs raisons.

Il est important de préciser que ce périmètre pastoral qui est financé par l'état est destiné à toute la population du village de Dafort sans distinction ni discrimination aucune. Cependant l'entretien, la conservation pérenne et durable de ce parc à fourrages reviennent à la population elle-même.

Pour assurer la bonne gestion du périmètre les habitants de Dafort doivent tous participer aux travaux de maintenance.

Pour pouvoir bénéficier des avantages et accéder aux produits fourragers il est nécessaire de s'acquitter des contributions forfaitaires suivantes :

- Tas de foin à 2 000 MRO (soit 200 MRU)

- 50 MRO (5 MRU) par tête de bovin.

Les membres minoritaires qui se réclament du groupuscule extrémiste Ganbanaaxu de Dafort ont réfuté tous les principes, pourtant arrêtés de commun accord et consignés dans des protocoles d'entente devant les autorités administratives, judiciaires et municipales. Non seulement ils ont toujours refusé de participer aux travaux d'intérêt général du village sous le prétexte fallacieux qu'ils ne répondent plus aux appels et convocations du chef de village, ils s'arrogent le droit de saboter le projet en détruisant la clôture.

Les pratiques de ce groupuscule menacent la cohésion sociale et le bon vivre ensemble entre tous les habitants du village. Ces perturbateurs usent de tous les subterfuges pour ramener tout litige mineur à un niveau politique en taxant ces paisibles paysans et éleveurs de Dafor de tous les noms d'oiseaux et de tous les néologismes insensés du genre : féodaux, esclavagistes, etc..

Une fois de plus nous défions toute personne physique et/ ou morale de se rendre sur le terrain pour comprendre de visu ce qui s'est réellement passé autour de ce périmètre pastoral.

Il est important de retenir que quand on refuse de participer aux travaux d'intérêt général on ne peut prétendre bénéficier des dividendes d'un quelconque projet initié dans nos villages.

Tounka Lemou Kofo de Dafort

Dafort, le 29/06/2020

A RELIRE : Les abus liés à l'ordre féodal à Dafor autour d'un périmètre pastoral : lettre d'alerte et d'information





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2882

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 04/07/2020 07:37 X

    Encore de la propagande sur propagande à propos de ce sujet... Qui est minoritaire à Dafor ? C'est facile d'évoquer des raccourcis en ne disant pas les faits réels dans l'esprit des réfractaires. Contiunez à propager la FITNA sur la terre d'Allah , les conséquences seront terribles. D'abord j'espere que l'Etat Mauritanien qui regarde avec mépris ces tentions au Guidimakha fera le nécessaire en expropriant toutes les terres agricoles au profit des Arabes du Golfe si ces faux problemes d'orgueils persistent entre Soninké. Que de la foutaise de la part des pretendus Tounka Lemou Kofo .il y'a autre chose à faire dans ce pays franchement.

  • lelion (H) 01/07/2020 23:03 X

    La dénomination ou appellation de votre regroupement vous décrédibilise de facto quelque soit ce que vous racontez par ailleurs. Nous sommes en 2020 à l'ère des réseaux sociaux que vous utilisez et abusez allègrement. Réfléchissez un tout-petit peu au-delà de votre "personne"!1