21-10-2020 00:15 - Izidbih rencontre Ghazouani avec l'aval de Ould Abdel Aziz, affirment les partisans de l'ex-président

Izidbih rencontre Ghazouani avec l'aval de Ould Abdel Aziz, affirment les partisans de l'ex-président

Al-akhbar - Le président Mohamed Ould Ghazouani a reçu mardi 20 octobre courant, au palais présidentiel, l'ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Isselkou Ould Ahmed Izidbih.

Une rencontre qui a été coordonnée avec l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, affirment les partisans de l’ex Chef de l’Etat, lequel aurait tenu à son domicile, la veille dans la soirée, un tête-à-tête avec Ould Izidbih s’inscrivant dans ce cadre.

La rencontre intervient au menu de négociations visant à clore le dossier de la commission d’enquête parlementaire, en vertu duquel, l’ancien président avait été régulièrement convoqué par la police chargée des crimes économiques et financiers, font savoir les sympathisants de Ould Abdel Aziz.

L’ex Chef de l’Etat qualifie les instructions dont il fait l’objet de ciblage politique pour attenter à sa réputation, refusant du coup de répondre aux questions des limiers du pôle anti-corruption, au cours de toutes les audiences organisées à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ces derniers mois.

Ould Abdel Aziz et son collectif de défense demeurent attachés à l’article 93 de la Constitution, selon lequel, l’audience de tout ex Chef d’Etat relève de la compétence exclusive de la Haute Cour de justice et à condition de porter sur la haute trahison.

Ould Izidbih avait démissionné de son poste d'ambassadeur de Mauritanie à Rome, en Italie, en protestation à ce qu’il a appelé, l’évocation de son nom dans le rapport de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire de l'île Tidra.

Il est apparu quelques jours après au devant des partisans de Ould Abdel Aziz, enchainant les communiqués le soutenant après sa convocation par le pôle anti-corruption.

Edité par Al-akhbar

Traduit de l’Arabe par Cridem

L'Article Original







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 5415

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • Ahmedabdallah (H) 21/10/2020 22:35 X

    En tout cas si Ghazouani reçoit Ould Izidbih, après avoir réçu Bodiel Ould Houmoyd, lequel a, depuis, fermé son clapet c'est sans doute parce qu'il est probablement mouillé lui aussi dans les affaires louches et criminelles, et qu'il sait que l'ancien dictateur Aziz a les preuves irréfutables de son implication directe!!! Des preuves qu'Aziz trainait dans ses trois cents valises le jour où il quittait nuitamment Nouakchott pour Istamboul avant d'être chassé par les turcs, de finir son périple suspect pour une destination moins regardante dans les choses de prédation et de crimes économiques, à savoir Eswatini! Izidbih finira-t-il lui aussi par fermer sa grande gueule après avoir été reçu par Ghazouani, comme ça a été le cas de Bodiel? Ou bien sa stratégie d'accepter d'approcher Ghazouani pour mieux le discréditer sera t-elle la gagnante? En tout cas, dans cette histoire, Ghazouani a pris un risque inconsidéré avec beaucoup de nonchalance!!

  • leguignolm (H) 21/10/2020 13:51 X

    La pression n’a cessé que dans sa deuxième conférence, Mohemed Ould Abdel Aziz, quand il avait fait comprendre au public que Ghazouni sait l’origine de sa fortune. Rien qu’avec cette phrase : « Ghazouani sait l’origine de ma fortune » Ghazouni doit aller sur une table de négociation et Ould surtout qu’il sait qu’ils n’ont pas issu du même milieu d’édiction. Ould Izid Bih, tu te rappelle de ce conseil : « Yelkhou iyé chinihou » ! Mon pote c’est quoi çà ! A tout prix ou au prix de la réconciliation, il fallait rester dans l’UPR comme vous comptez réconcilier ces deux amis mais tu fummes un diplomate non, qu’à même ! Il fallait choisir la neutralité pour qu’au moins, on puisse soutirer les murmures entre les couloirs de deux protagonistes et en faire une conclusion générale et puis voir comment entamer une réconciliation mais prendre la tangente : sincèrement parlant, optimisme ou pessimisme dont je ne sais même plus la quelle je suis alors je vois Mr encore male placer pour être réconciliateur. Ghazouani reçoit quelqu’un excusé de haute trahison alors attend Prof Ely avec tes fameuses lettres adressées à sa Mère, il vient de se passer une énième inédite dont son fils fus le responsable !

  • leguignolm (H) 21/10/2020 13:05 X

    La pression n’a cessé que dans sa deuxième conférence, Mohemed Ould Abdel Aziz, quand il avait fait comprendre au public que Ghazouni sait l’origine de sa fortune. Rien qu’avec cette phrase : « Ghazouani sait l’origine de ma fortune » Ghazouni doit aller sur une table de négociation et surtout qu’il sait qu’ils n’ont pas issu du même milieu d’édiction.

  • hachmi (H) 21/10/2020 12:23 X

    De la sagesse du dialogue dans l'air, des anciens amis doivent se parler. Aziz qui a tord sur toute la longueur doit faire profil bas de son arrogance à deux sous et dire le comment de rendre le magot.

  • hamaodo (H) 21/10/2020 10:55 X

    EST CE QUE C EST PAS EN RAPPORT AVEC L ARRIVÉE DE LIMAM CHAVI;ce dernier serait très pernicieux.

  • Ya-Biladi (H) 21/10/2020 09:27 X

    Cette rencontre hautement relayer par la presse ne ferait pas honneur au président de la république, qui ne respect pas la justice en cours sur les cas de vols et de haute trahison, il reçoit celui qui aurait vendu l’ile de Tidra, Si vraiment tous les mauritaniens sont au même pieds d’égalité devant la justice, ils devrait aussi recevoir les voleurs de cigarettes et de mégots, il doit recevoir les dealers, les tueurs et les violeurs, ce qui est décevant et choquant dans le communiqué est que lui Izidbih, avait fait une réunion avec Aziz et il est reçu par Ghazouani, mais on est dans quel pays et on fait quoi pour être reçu, jamais dans l’histoire du monde un voleur négocie avec le chef de l’état son vol de butin, comment Ghazouani peut communiqué avec Aziz, d’après tout ce qu’il a vu et entendu des enquêteurs ou bien Ghazouani n’est pas propre et d’ailleurs plus sale qu’Aziz en matière de vol et de détournement, il est donc le parrain d’Aziz et du CLUB des voleurs. Ce qui est sur la voie est ouverte pour valider le vol comme acte de courage, si le vol est important d’être reçu par le président de la république, quelle honte de la république.

  • Destroyer (H) 21/10/2020 08:33 X

    Ce n'est pas le plus grave. Gazwani flirte avec les ministres qui ont été limogés à cause de l'enquête. Vous les reverrez bientôt réhabilités....N'est ce pas que Sidi ould Salem avait une fois affirmé que ce gouvernement n'est qu'une continuité de celui d'AZIZ. il ne s'agissait pas d'in lapsus....c'est la vérité

  • Destroyer (H) 21/10/2020 08:29 X

    Ghazwani vous trahit depuis le début. De sources sures, il est resté en contact direct avec les ministres démissionnaires qui sont impliqués dans les plus hautes trahisons et corruptions. il rassure ould Bechir, ould Chrougha et compagnie que rien ne leur arrivera et qu'il les reprendra. attendez et vous verrez vous même

  • chos (H) 21/10/2020 00:50 X

    ublic Comme Vous avez bien défendu dans ma page FB le prix du m3 de dessalement d’eau de mer du contrat conclu par Aziz à NDB avec la société israélienne RWL Water que je jugeais cher par rapport au prix de la société Debango espagnole en activité à Agadir sur 114.000ha agricoles du Royaume du Maroc sur 30 ans , pouvez vous me dire pourquoi RWL Water isrélienne a conclu avec la Mauritanie et fui NDB dans la soif après paiement par Aziz à son retour d’Abou Dhabi via NDB avant terme du Contrat en déclarant faillite sur sa page quelques semaines avant de reprendre aujourd’hui ses activités en Australie, France et USA sur cette adresse : http://www.israeltrade.org.au/nirosoft/ et https://twitter.com/rwlwater cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr