01-09-2008 09:13 - Composition du nouveau gouvernement

Composition du nouveau gouvernement

La Présidence du Haut Conseil d'Etat communique : par décret en date de ce jour et sur proposition du Premier ministre sont nommés :

• Ministre de la justice : Amadou Tidjane Bal,
Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération : Mohamed Mahmoud Ould Mohamedou,
Ministre de la Défense Nationale : Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine
Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation : Mohamed Ould Maaouya

Ministre des Affaires Economiques et du Développement : Sidi Ould Tah
Minsitre des Finances : Sid'Ahmed Ould Raiss
Ministre de l'Education nationale: Ahmed Ould Bah
Ministre des Affaires Islamiques et de l'Enseignement Originel : Othmane Ould Cheikh Ahmed Aboul Maali

Ministre de la Fonction Publique, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle : Hacen Ould Limam Ould Amar Jowda
Ministre de la Santé: Mohamed Abdellahi Ould Siyam
Ministre du Pétrole et de l'Energie : Die Ould Zeine
Ministre des Pêches et de l'Economie Maritime : Hacenna Ould Ely

Ministre du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme : Bamba Ould Dermane
Ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du Territoire : Sy Adama
Ministre du Développement Rural : Messaouda Mint Baham
Ministre de l'Equipement et des Transports : Camara Moussa Seydi Boubou

Ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement: Mohamed Lemine Ould Aboye
Ministre de l'Industrie et des Mines : Mohamed Abdellahi Ould Oudaa
Ministre de la Culture, de la jeunesse et des Sports : Sidi Ould Samba
Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement : Mohamed Ould Mohamed Abderrahmane Ould Moine

Ministre des Affaires Sociales, de l'Enfance et de la Famille : Selama Mint Cheikhna Ould Lemrabott
Ministre Délégué auprès du Premier Ministre chargé de l'Environnement et du Développement Durable : Mohamed Ould Ahmed Salem


Secrétaire d'Etat chargé de la Modernisation de l'Administration et des TICs: Sidi Ould Mayouf
Secrétaire d'Etat chargé des Affaires Maghrébines : Mohamed Abderrahmane Ould Mohamed Ahmed
Secrétaire Général du Gouvernement : Bâ Ousmane

Commissaire aux Droits de l'Homme, à l'Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile : Mohamed Lemine Ould Dadde
Commissaire à la Sécurité Alimentaire : Mohamed Ould Mohamedou
Commissaire à la Promotion des Investissements : Bâ Houdou

Commentaires : 13
Lus : 2010

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (13)

  • intellectuelafricain (H) 02/09/2008 04:23 X

    Ne dansons pas plus rapidement que la musique. Attendons d\'ici quelques temps pour dresser un bilan de cette equipe gouvernementale.

  • ahmedkellygreimich (H) 02/09/2008 00:47 X

    la composition du gouvernement est importante en ce moment de crise. vive la mauritanie et vive tout le peuple mauritanien, MR LE GENERAL PRESIDENT ABDEL AZIZ vous avez notre confiance.

  • marabi (H) 01/09/2008 23:24 X

    Le HCE, a suivi le pas des anciens régimes notamment celui de Ould Taya: Aucun Wolof Un soninké issu de la lignée des Camara (yillé ou Demba hawa) Trois BA Un Bal et un SY On espère de surprise, car les jeux sont jetés, sauf si le personnel sauve les nouveaux venus ne veulent faire le différence

  • hamala (H) 01/09/2008 21:39 X

    La composition du gouvernement peux importe pace qu’elle est illégale

  • habibnadif (H) 01/09/2008 20:27 X

    je suis d\'accord avec la compostion du gouvernement. mon conseil que je donne c de sortir de cette crise qui menace tres forte. bonne chance et felicitation mon general president. HABIB PRESSING

  • walobarak (H) 01/09/2008 20:25 X

    Au lieu de demander le retour a la lagalite certaines personne n\'hesite pas a revendiquer la representation de telle ou telle ethnie voila pourquoi ceux qui nous dirigent ne nous respectent pas. en fait nous ne croyons en rien. A quoi sert d\'ailleurs de faire partie d\'un gouvernement illegal?

  • bady (H) 01/09/2008 18:40 X

    il n\'existe pas de differences entre les mauritaniens de toute race; l\'essentiel est que ce soit un gouvernement de tout propre et d\'intellectuels engagés et les jours avenirs vous diront...

  • farimata (H) 01/09/2008 16:53 X

    Un gouvernement de quatre négros c\'est très peu dans l\'image du pays. Sans aucun wolof c\'est plus pire que jamais. Il fallait que toute la Mauritanie soit représentée pour aspirer à une démocratie amiliorée à la mauritanienne.

  • bach (H) 01/09/2008 16:30 X

    Nous avons un gouvernement de 22 ministres dont 23 mohamed : Le nom de Mohammed dans toutes ses formes apparait 23 fois dans ce gouvernement, et par ce ramadan qui s\'annonce, nous demandons à ces hommes d\'être honnête, travailleurs, justes et humble comme l\'a toujours recommandé le prophete Mohammed(PSL)

  • doum (H) 01/09/2008 15:00 X

    Encore une fois comme au temps de Taya les mauritaniens de second zone (les gens de fouta et de la vallée du fleuve; je signale que nouakchott à selibaby tu as au moins 40 postes qui te demande \'un air narquois et suspucieux si tu es mauitanien?), donc ces mauritaniens là beneficient des ministeres de sans importances et ces ministres à l\'image de l\'ensemble des mauritaniens vont uniquement défendre leur propre interet

  • sindibad (H) 01/09/2008 14:50 X

    voici un gouvernement a la methode zz ni politique ni tecnocrate. notre bruxellois apparement il n\'aime pas roumouz elvassad ,mais il n\'est pas un homme politique chevroné. n\'aute nouvau premier ministre par manque d\'experience sans doute et par volonté de creer une equipe honnetes pour demmarrer son programe ; il a mis le conseil d\'etat dans une postion deliquate , un embargo international et un parlement de plus en plus hostile. a mon avis dans ses conditions il faut dissoudre les instition pseudodemocratique et declarer l\'etat d\' urgence car la stuation actelle legitimise une tel acte. sinon cette situation ni coup d\'etat ni democratie ne tiendra plus long temps.

  • Ngatam (H) 01/09/2008 14:49 X

    En voilà encore un qui n\'apporte rien de nouveau. Les gouverments se succèdent et la situation reste la meme en mauritanie. Encore la vieille formule -tout est pour moi ,je vous en donne ,ce que je peux- bravo mon général ,à quand la rectification ,la vraie j\'allais dire ,car à mon sens ,elle devrait commencé ici meme

  • hamaboubou (H) 01/09/2008 12:05 X

    C\'est un gouvernement qui présente des hommes de qualité intellectuelle incontestable comme les ministres des Affaires étrangères, de l\'Education... Mais les opportunistes constituent la grande majorité des membres du gouvernement: justice, intérieur, communication, développement rural, NTIC, Droits de l\'homme. Une organisation comme CR vient de signer son arret de mort si elle désapprouve la position de son porte-parole car on connaissait CR anarchiste mais pas opportuniste et putschiste. D\'autre part ce gouvernement n\'a pas lieu d\'être dans la mesure où nous n\'avons pas de scénario de sortie de crise. Le président légitime demeure SIDIOCA et c\'est à lui que revient la tâche de nommer un PM. Ce qui est regretable est la compromission de certaines personnalités respectables comme Ould Guig avec les putschistes. Quoiqu\'il en soit la tâche de ce gouvernement ne sera pas facile dans la mesure où sa légitimité est douteuse et il est difficile d\'être du camp de l\'illégalité comme en temoigne la position peu enviable de Daddah dans le débat de dimanche sur la Mauritanie à RFI. Les militaires doivent négocier une sortie de crise assortie s\'il le faut après son rétablissement et la démission de SIDIOCA et la convocation des élections générales. Le rétablissement de l\'ordre est un préalable pour sauver la Mauritanie de la crise qui l\'attend. Même si on sait que le blocage de l\'aide ne va pas affecter directement les populations puisque l\'APD passait dans les comptes des dirigeants mais il faut un sursaut de patriotisme pour saver ce qui peut être sauvé.