23-08-2009 21:00 - L’Ecole Nationale d’Enseignement Maritime et des Pêches fait l’actualité dans la cité économique

L’Ecole Nationale d’Enseignement Maritime et des Pêches fait l’actualité dans la cité économique

L’Ecole Nationale d’Enseignement Maritime et des Pêches (ENEMP) de Nouadhibou situé au cœur de la capitale économique Nouadhibou connaît de plus en plus de problème et peine vainement de sortir la tête hors de l’eau. L’Ecole qui a pour mission d’assurer la mise en oeuvre de la stratégie de formation et de perfectionnements professionnels maritimes et de pêche Connaît un faible niveau de ses formations et la faiblesse de son staff.

Cette école grippée, Frappée par la malversations financières, la faiblesse de ses formations, ses equipememets défectueux, ses élèves mal équipés de matériel de sécurité, ses pirogues non manoeuvrables à cause de l’entretien , la non conformité de la formation dispensée par l’ENEMP aux exigences du marché local , doit interpeller les pouvoirs publics pourqu’une solution soit trouvée avant le chaos.

Mais l'ampleur inhabituelle des mouvements de capitaux dans cette école selon le témoignage d'un responsable de la dite école, conduira nécessairement vers une enquête de l’inspection générale de l’état. Une situation qui mettra en cause la gestion de son administration actuelle.

Les jeunes, formés à l’école, continuent à penser que leur formation ne débauche pas vers une intégration du monde du travail. Apres la formation dans ce centre les élèves marins grandissent malheureusement les rangs des chômeurs parqués à la circonscription maritime.

Décidément, Cette école dont la vocation de former les différents métiers de la mer Continue de faire l’actualité dans la cité économique. Nous avons choisi de décrire la réalité de la situation pour empêcher que ça dégénère. Le manquement à cette importante école, et notamment : l’organisation, la gestion, la non-conformité de la formation, autour d’une idée.

Cette idée est : sensibilisation des nouvelles autorités du pays de sauver cette institution pour permettre aux élèves de cette école une formation, apprentissage utile, éducative, civique, et surtout un travail pour sortir de la précarité de la vie.

Sidi mohamed

Source : Sidi Mohamed
Commentaires : 3
Lus : 2127

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • SOUEIDAHMED (H) 24/08/2009 20:10 X

    Cher lecteurs je vous écrit de l\'école l\'ENEMP car je suis employe à cet établissement depuis quelques temps et je vous rassure que l\'auteur de cet article est un vrai connaisseur de l\'école ENEMP, car depuis 2005 l\'école vit un cinéma sans fin d\'un grand h......... b........ d........., m......, léger i........ dénommé bebana propulsé par sidi mohamed ould sidina le temps de ElyCOM.
    Cet petit bebana plongeur du PDPAS en 2005 c\'est retrouvé à la tête d\'une institution dont mayif (ex DG)l\'a renvoyer en 2000 comme personne indésirable.
    Il à remplacer son cousin Sidi Mohamed qui n\'a fait une année à la tête de cette école et par contre tout le monde lui reconnais sa sagesse, sa forte personnalité , sa notabilité et ses compétences car tout ce que bebana réclame faire à été décrit, recommander et commencer même par son prédécesseur.
    Donc dire a cet léger plongeur qu\'il ne peut pas continuer à diriger cet établissement qui l\'a gripper et l\'a rendu comme une cimetière.

  • soukar (H) 24/08/2009 01:56 X

    Je me suis forcé de lire, non sans dégout, je l’avoue, le posting, publié sur votre respectable, intitulé ‘’L’Ecole Nationale d’Enseignement Maritime et de Pêche (ENEMP) fait l’actualité dans la capitale économique’’. Le papier en question est signé par un pseudonyme quelque diminué comme si son auteur s’obstine à être au rendez-vous avec lui-même ; s’obstine à rester fidèle à son image altérée par les œuvres imparfaites.
    L’auteur s’est livré à une sortie, faite de l’anathème et de l’acharnement contre l’ENEMP, comme si cette institution était comptable de sa déchéance et son échec. Le dessein intéressé de l’auteur est si évident qu’il n’ait pu étayer ses allégations fallacieuses par un quelconque exemple illustratif. La haine et la jalousie se sont alliées pour trahir le très quelconque Sidi Mohamed… qui visiblement en veut à lui-même de ne pas pouvoir être à la hauteur
    de diriger cette institution. Il fait appel aux nouvelles autorités pour venir à rescousse d’une école qui, dit-il, ‘’grippée’’. Un appel qui ne risque pas de mobiliser grand monde, au moment où l’ENEMP vient négocier avec un succès exaltant une rencontre grandeur nature qui a drainé, contrairement à l’invitation du triste Sidi Mohamed, des invités de marque des pays africains de la côte Atlantiques en plus d’autres experts et personnalités ressources dans le domaine maritime et de pêche des organismes internationaux et partenaires au développement.
    ‘’L’ENEMP fait l’actualité dans la capitale économique’’ titre le haineux Sidi Mohamed, et pour une fois il a dit vrai, parce que l’école des pêches fait l’actualité en drainant des dizaines de personnalités du secteur issues des horizons divers et de cultures différentes…
    L’actualité, c’est vrai, la bonne, celle qui fait non seulement la fierté de l’école mais aussi fait la grandeur de toute la Mauritanie et un quitus de reconnaissance offert aux nouvelles autorités du pays… Celles qui ont inspirés la rectification et qui sont désormais déterminées à combattre les symboles de la gabegie dont l’auteur semble être nostalgique… Fahd Maleck Sidi

    ---------------------------------------------------------


    Article repris de www.mauritanieweb du 14 avril 2009 A Monsieur Sidi Mohamed Réf : Votre message posté le 29 Mars 2009 L’ECOLE NATIONALE D’ENSEIGNEMENT MARITIME ET DES PECHES DE NOUADHIBOU (ENEMP) L’ENEMP N’est pas Grippée………. Monsieur Sidi Mohamed, Permettez –moi, tout d’abord, au nom des sortants de l’ENEMP de vous remercier pour l’intérêt que vous manifestez à cette école. Cher Monsieur, après avoir parcouru avec attention le contenu de votre message susreférencé, on se dit que franchement parlant, vous n’êtes pas imbibés des réalités de l’ENEMP. D’emblée, il nous revient de vous demander de bien vouloir nous présenter vos excuses quant au dénigrement que vous avez fait pour notre formation, nos encadreurs et notre direction. La chose nationale, le produit national doit être Respecté ! J’aimerai vous informer que les programmes dispensés au sein de l’Ecole sont homologués par l’Organisation Maritime Internationale (OMI) qui a été présente à tous les stades de la construction et du démarrage de l’école ; l’OMI suit de très près ce qui se passe dans cette Institution. Et c’est cette même OMI qui a jugé que les enseignants sont aptes à enseigner les modules qui, faut-il le rappeler, sont conformes à la Stratégie de l’OMI, basée à Londres. Pour ces enseignants et formateurs, l’OMI les a, non seulement jugés aptes mais leur a même délivrés des certificats. Pour votre information, l’ENEMP est une école exemplaire dans la sous région, et elle n’a rien à envier aux écoles de la sous région. Tout comme, l’agrément ISO 9001 obtenu atteste que la qualité de la formation dispensée par l’ENEMP est reconnue au niveau international. L’ENEMP est enregistrée sur la liste blanche de l’OMI, statut qui donne une dimension internationale aux brevets et titres délivrés par cette école. D’ailleurs, elle forme d’autres nationalités notamment africaines. Aujourd’hui et depuis 1993, date de sortie de la première promotion d’élèves officiers, l’ENEMP a formé des Mauritaniens qui sont devenus, à nos jours, des capitaines et des chefs mécaniciens, de grande renommée. Ces officiers n’ont rien à envier aux officiers formés à l’étranger : en matière de capture, d’entretien des machines, de manœuvre, de navigation. Par ailleurs, il faut signaler que ces officiers sortants de l’ENEMP constituent aujourd’hui plus de 90% des états major (Responsables à bord des bateaux) des navires de pêche nationaux. Pratiquement leur recrutement se fait dans toutes les Sociétés. Pour ce qui concerne les officiers travaillant sur terre, ils ont prouvé leur compétence : que ce soit dans les ports de Nouadhibou et Nouakchott, dans les Sociétés de réparation navale, ou encore dans les différents segments de la Société civile, le sauvetage, la SNIM, la SNDE, la MCM, pour ne citer que ceux-ci. Quant à l’inadéquation de la formation avec les besoins du marché, je vous renvoie à la FNP (Fédération Nationale des Pêches), congloméra des armateurs nationaux…… Quant à la gestion, nous pensons qu’il ne vous est pas permis de parler de gabegie sans preuve concrète. Dans ce cadre, je vous rappelle qu’un bon musulman ne doit pas accuser son frère sans preuve tangible. Nous savons que le Staff de cette école ne dépense pas une UM sans preuve écrite ! Sans complaisance, il faut dire que le succès enregistré par l’école cesse derniers temps (Liste blanche, ISO 9001, OP2 et OM2,…) a été rendu possible grâce à la compétence et au dévouement de son Directeur, Monsieur BABANA OULD YAHYA, qui est un professionnel du secteur polyvalent et qui a été très dynamique, travailleur et honnête depuis plusieurs années dans les Annales de l’école. A bon entendeur, salut Au Nom des sortants de l’ENEMP Mr DEDDE O.SAMBOU OULD BLAL Ancien Secrétaire Général de l’Association des Officiers des Pêches et de la Marine Marchande(AOPMM)

  • soukar (H) 24/08/2009 01:54 X

    Ramadan Mabrouk à tous les lecteurs de CRIDEM
    Cet article avait été publié la première fois le 25 mars 2009 sur le forum Likhyame du site www.mauritanieweb.com.
    Les lecteurs sont invités à lire les réactions à cet article qui avaient été publiées sur le même forum, respectivement les 1er et 14 avril 2009. PS: Si vous voulez la place de M. Babana Ould Yahya, vous devez changer complétement de stratégie.
    Premièrement vous devez vérifier que vous avez au minimum sont profil. Ensuite, là où vous êtes actuellement, brillez par la compétence, le dévouement et l\'oubli de soi au travail. Ainsi vous vous ferez remarquer et là, vous aurez peut-être mieux que l\'ENEMP.
    Il faut comprendre que l\'équipe dirrigeante actuelle ne cherche que des citoyens capables de tirer la Mauritanie vers l\'avant et pas les \"chasseurs de têtes\". Ceci reste vrai, si vous cherchez le poste pour une autre personne.