10-02-2012 07:58 - Ouadane: Un million d’UM pour les artisans.

Ouadane: Un million d’UM pour les artisans.

Pour venir au chevet des exposants artisanaux confrontés à une mévente et à une destruction de leurs objets, suite au vent de sable qui a balayé deux jours durant la ville de Ouadane, la fondation nationale pour la sauvegarde des villes anciennes, va racheter pour une valeur de 1 million d’UM, les produits artisanaux exposés, Œuvres d’art et produits utilitaires divers.

Priorité sera donnée aux quatre villes anciennes (Ouadane, Chinguetti, Oualata et Tichitt), en premier lieu Ouadane, ensuite les autres villes du pays, a annoncé Mohamed Mahmoud Ould Sidi Mohamed, président de la fondation nationale pour la sauvegarde des villes anciennes et président du comité technique, lors du point de presse quotidien, tenu hier soir à Ouadane.

« Cette action rentre dans le cadre d’un soutien au développement d’initiatives locales », précise Mohamed Mahmoud.D’autant plus que ce festival entend procéder à la restructuration des économies locales, la création d’opportunités d’emplois.

Cela s’inscrit aussi dans la ligne de mire de l’approche préconisée visant à promouvoir le développement des villes anciennes à travers un programme multidimensionnel qui prend en ligne de compte les besoins de développement des cités, la recherche d’actions à large impact sur les populations. L’enveloppe d'un million d’Ouguiyas avait été répartie entre ces villes, l’an dernier, à Chinguetti.

Une commission technique se penchera sur ce dossier et répartira les quote-parts. Des grincements de dents sont à prévoir. Ce qui permettra d’atténuer les difficultés des artisans qui comptaient sur ce festival pour faire d’énormes profits. Même si cette enveloppe reste moindre par rapport aux moyens mis en œuvre pour la confection des produits artisanaux. La déception est aujourd’hui grande. L’arrivée du contingent des touristes n’a pas atténué les effets de la crise vécue par les artisans.

Commentaires : 0
Lus : 1970

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)