09-08-2012 09:07 - Les propos du Président de la République sur le tourisme soulèvent l’espoir des acteurs

Les propos du Président de la République sur le tourisme soulèvent l’espoir des acteurs

Le Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, s’est exprimé, lundi, à Atar, sur la situation touristique de cette région frappée "de plein fouet par les mesures prises" par la France notamment sans la mentionner. "Nous pensons avoir globalement ou plus ou moins jugulé l’insécurité" dans la région de l’Adrar, a ajouté M. Ould Abdel Aziz.

"Nos partenaires européens notamment la France sont en train de revoir ce dossier-là", a-t-il ajouté. L’Adrar est devenu "maintenant une zone militaire inaccessible", a-t-il dit.

Ces propos du Président de la République ont soulevé l’espoir des acteurs du tourisme. "Je suis optimiste après avoir entendu le Président de la République qui nous a rassurés pour ce qui est de l’avenir du tourisme dans cette zone, en mettant un accent particulier sur les efforts entrepris par le gouvernement en matière de sécurité", s’est réjoui Yahya Ould Rajel, conteur et guide touristique.

Après une série d’attaques terroristes contre des bases militaires mauritaniennes et des assassinats sur des touristes français, la région de l’Adrar, une zone touristique, a été classée zone rouge par le Quai d’Orsay. "Nous pensons avoir sécurisé cette zone. Ce qui va faciliter le retour à la normale dans cette région et rassurer aussi les touristes étrangers qui viennent en Mauritanie pour passer des vacances", a conclu M. Ould Abdel Aziz.

"Mon optimisme se confirme d’avantage lorsque le Président de la République déclare que les pays occidentaux et en particulier la France vont revoir leur position vis avis de la Mauritanie", ajoute Yahya Ould Rajel.

Près de 7.000 personnes dépendaient directement de l’activité touristique, dans la région de l’Adrar. Au mois de février 2012, le Ministère du Tourisme, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Commerce avait organisé un vol promotionnel pour encourager la reprise du tourisme dans la région de l’Adrar. Depuis, la situation sur place n’a véritablement pas changé.

Babacar Baye Ndiaye



Commentaires : 0
Lus : 2177

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)