25-08-2012 07:41 - 'C’est la destruction de l’âme de tout un peuple' dixit Aliou Boubacar Diallo à la presse allemande

'C’est la destruction de l’âme de tout un peuple' dixit Aliou Boubacar Diallo à la presse allemande

La ville de Tombouctou, faut-il le rappeler est l’une des villes les plus connues du monde même plus que le Mali. Son histoire qui est indirectement liée à l’or du Mali est une ressource d’exportation culturelle du pays qui reste aujourd’hui l’un des plus grands producteurs d’or en Afrique (3ème après l’Afrique du Sud et le Ghana).

Ces attaques perpétrées par les bandits armés du Nord surtout sur les Mosquées et Mausolée de la ville des 333 Saints interpellent le monde entier y compris la presse étrangère.

Mansa Moussa, un roi du Mali qui, dans le début du 14ème siècle, est considéré comme le seul homme dans l’histoire à avoir contrôlé le prix de l’or à travers la majeure partie du Sahara, la Méditerranée et l’Afrique du Nord, s’est remémoré Aliou Boubacar Diallo, le président directeur général des sociétés Wassoul’Or et Petroma.

En tant que connaisseur de l’histoire et musulman, il a révélé qu’après un pèlerinage à La Mecque et en conformité avec les principes fondamentaux de l’islam, Mansa Moussa retourna au Mali. D’où il a attiré des milliers d’étudiants religieux en mettant en place de nombreux lieux d’apprentissage et de culte dans le Nord du Mali, dont la Mosquée Djingareyber à Tombouctou, l’un des sites du patrimoine mondial que les extrémistes ont partiellement détruit à l’aide de pelles et de haches, a-t-il souligné.

Fier de ses origines et admirateur de l’ancien Roi, Aliou Boubacar Diallo est un citoyen Malien soucieux de l’avenir de son pays tant sur le plan historique, culturel, politique, social et surtout économique. Il possède une mine d’or à Kodiéran et s’apprête à exploiter le pétrole et le gaz pour améliorer les conditions de vie des Maliens et Maliennes, a t-il revelé à la presse allemande.

En 2010, lorsque le Mali a célébré son 50ème anniversaire de l’indépendance, il marqua sa présence avec la création d’une série de pièces d’or commémoratives, valant chacune 2 000 dollars soit 1 000 000 de FCFA. La Kaaba noire de La Mecque est imprimée sur un côté, tandis que la Mosquée Djingareyber est sur l’autre.

«Tombouctou est un endroit qui est important pour moi et pour tous les Maliens. Il est un symbole de paix, d’unité et de partage, ». J’ai fait cette pièce qui contribue à la préservation du patrimoine culturel et historique malien, a-t-il déclaré ».

Pour lui, non seulement Tombouctou lie l’Europe, le monde arabe et l’Afrique, mais représente aussi le cordon ombilical entre le peuple africain vivant en Afrique et ses frères Afro-Américains transportés en Amérique dans le cadre de la traite des noirs.

«Cette Mosquée qui était en même temps une université a été construite avant le début de la traite négrière transatlantique. Donc, c’est un symbole que tous les Africains du monde entier partagent. Tous nos ancêtres ont ceci en commun», dit-il. La doctrine violente, arbitraire, totalitaire et brutale que les salafistes veulent imposer est tout à fait différente de l’Islam qu’a connu Tombouctou; qui est un Islam tolérant et pacifique à la différence du radicalisme prôné par ces barbares envahisseurs, a précisé Aliou Boubacar Diallo.

« Le prophète Mohamed (SAW) lui-même n’aurait pas accepté ce type d’agression barbare. Les rebelles attaquent nos frères musulmans et ceci n’est pas acceptable », a-t-il conclu

Source : APA



Source : Mali Actu
Commentaires : 0
Lus : 2634

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)