18-12-2012 22:54 - Omar Sy : l’enfant de Trappes au Musée Grévin

Omar Sy : l’enfant de Trappes au Musée Grévin

Omar Sy, Français de 34 ans de mère Mauritanienne et de père Sénégalais, trône désormais au Musée Grévin aux côtés d’Elisabeth II, de Charlie Chaplin ou encore de Michael Jackson.

L’acteur, César du meilleur comédien pour son rôle dans Intouchables, dispose depuis lundi soir de son double de cire. Son rôle dans la comédie dramatique de l’année 2011 a propulsé cet humoriste, natif de Trappes, au troisième rang des personnalités préférées des Français et lui a ouvert les portes d’Hollywood. Portrait.

Pas de bras pas de chocolat. Cette réplique, de Omar Sy dans le film Intouchables, est devenu culte. En une année, l’acteur Français, de mère Mauritanienne et de père Sénégalais, est passé du statut d’espoir du cinéma français à celui d’acteur Césarisé pour son rôle dans la comédie dramatique de 2011, aux côtés de François Cluzet.

Le succès spectaculaire de ce film -en tête du Box-Office français en 2011, 2e plus gros succès du cinéma français de toute l’Histoire et film français le plus vu dans le Monde- justifie l’entrée lundi soir de cet humoriste, qui est né et a grandi à Trappes, au Musée Grévin.

Humble et courtois, Omar Sy jubile comme un enfant. « C’est très chaleureux [...] On ne se voit jamais en 3D. Je vais pouvoir faire le tour de moi-même. Comme un vieux pote ! », ironise l’acteur à l’affiche demain, mercredi, dans le film de David Charhon, De l’autre côté du périphérique, en compagnie de l’humoriste Laurent Lafitte.

De nature calme et reconnaissant, l’humoriste ajoute : « J’ai pris connaissance de l’honneur que vous me faîtes en me proposant d’entrer au sein du Musée Grévin [...] Ce musée est le premier que j’ai pu visiter étant enfant, il symbolise donc pour moi un souvenir particulier ».

César du meilleur acteur et 3e personnalité préférée des Français

La troisième personnalité préférée des Français a lui aussi été humoriste avant de devenir comédien. Il quitte son quartier populaire, de l’ouest-parisien, pour enchaîner les sketchs à la Radio Nova, venu rejoindre son pote d’enfance Djamel Debbouze. Il fait alors la rencontre de Fred Testot, un véritable coup de cœur artistique consacré quelques années plus-tard dans le "SAV des émissions" diffusée sur Canal+. Un show, bon enfant et sous forme d’entretien téléphonique, à l’humour grassouillet, qui trouve rapidement son public.

Une exposition qui lui permet de faire quelques apparitions plus ou moins remarquées au cinéma, notamment dans La Loi de Murphy, Micmacs à tire larigot ainsi que dans Les Tuche d’Olivier Baroux. Venu le jour où Eric Toledano et Olivier Nakache, qui lui avaient déjà fait incarner le rôle de moniteur dans Nos jours heureux, lui confient le rôle taillé sur-mesure d’un jeune de banlieue, auxiliaire de vie d’un riche tétraplégique.

Couronné meilleur acteur dans Intouchables, son jeu de scène permet au film d’exploser le Box-Office français avec plus de 19 millions de spectateurs, un score qui coiffe au poteau La Grande vadrouille. Connu pour son naturel franc-parler, Omar Sy lâche, lors de la Cérémonie des César : « J’ai fait comme si je m’en foutais, mais je suis comme un dingue ! »

Même si pour lui, il n’a gagné que du temps, la vie d’Omar Sy, l’enfant de Trappes, a depuis considérablement changé. L’acteur a quitté la France pour emménager à Los Angeles, la capitale mondiale du Cinéma. A Hollywood, Intouchables est nominé aux Golden Globes dans la catégorie de "Meilleur film en langue française" et aux Oscars pour celle de "Meilleur film étranger". Son entrée dans le Musée Grévin consacre davantage ce banlieusard, comme le souligne Bernard Pivot, le président du théâtre, « Avec Omar Sy on fait entrer Paris et sa banlieue dans un musée ».
Omar Sy : l’enfant de Trappes au Musée Grévin


Source : Afrik.com
Commentaires : 3
Lus : 2406

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mdwessat (H) 19/12/2012 09:03 X

    A la bonheur!
    Qu'il soit de père sénégalais, il est ainsi doublement notre fils, et nous en sommes fiers. Bon vent Omar.

  • abdallah ould maouloud (H) 19/12/2012 00:33 X

    bon vent et c'est bon pour le moral

  • Le Pacificateur (H) 19/12/2012 00:21 X

    C'est l'une des fiertés des Français d'origine africaine ! Il inspire un grand respect et un énorme estime ! Les jaloux n'ont qu'à brûler leur calorie !!!