18-01-2013 10:52 - La France ferme certains de ses établissements scolaires dans la région du Sahel

La France ferme certains de ses établissements scolaires dans la région du Sahel

La France a décidé jeudi de fermer provisoirement ses établissements scolaires dans trois pays de la région du Sahel, à savoir le Mali, le Niger et la Mauritanie.

Le proviseur du lycée français La Fontaine de Niamey, Jean-Jacques Moiroud, a annoncé par un communiqué cette fermeture temporaire, dans l' attente d' un renforcement du dispositif de sécurité, afin de prévenir d' éventuelles représailles par des personnes se réclamant du djihadisme, en lien avec l' opération militaire française au nord du Mali.

"Compte tenu de la situation au Mali, les autorités françaises ont décidé de fermer les établissements scolaires français de Bamako, Niamey et Nouakchott, du vendredi 18 au vendredi 25 janvier inclus, afin de renforcer les mesures de sécurité", a-t-il indiqué.

Il s' agit pour la France d' assurer la sécurité de ses ressortissants dans une région devenue une véritable poudrière depuis l' envoi ces derniers jours de troupes françaises dans l' espace aérien malien, puis au sol, afin de contenir l' avancée des combattants djihadistes vers la capitale, Bamako.

Une prise d' otages massive de plus de deux cents personnes, dont une quarantaine d' expatriés, a notamment eu lieu mercredi sur un site gazier du Sud désertique algérien, dans le but proclamé de réagir "à la croisade menée par les forces françaises au Mali", provoquant une forte confusion et une intervention meurtrière de l' armée algérienne qui ne s' est encore pas achevée.



Commentaires : 3
Lus : 4109

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Homme Noir (H) 19/01/2013 22:38 X

    Sindibad
    tu fais eureur si tu crois que nos chaines de télévision nationale sont avec les dit terroristes, ils sont professionnels malgrés les moyens disponibles, toi seul ou des gens comme toi ont peur de l'arsenal miltaire français, quand à nous on a pas peur

  • sindibad (H) 19/01/2013 19:51 X

    il faut fermer les sites qui diffuse l' apologie de d'AQMI : sahra media, alakhbar nouakchot info... . ils nous ont transmis en direct les discours des terroristes qui détiennet des otages en algérie.

    ca donne l'impression chez les occidentaux quon ait un pays salavistes surtout que nos oulémas on déclaré la guerre à l'intervention on nord du mal , si on ne revient pas à la fermetés avec les réligieux irresponsables nous risquerons alors très gros.

  • elfihiri (H) 19/01/2013 11:53 X

    Il est fréquent d'entendre, dans les milieux de Nouakchott que ces établissements constituent des terreaux auprès des enfants, pour les drogues de toutes sortes. Au plant sécuritaire, en ces temps-ci, il y aurait lieu de prévoir cet aspect de très, très, très près...