07-02-2013 07:53 - Mauritanie : Mandat d’arrêt international contre des anciens responsables de Mauritania Airways

Mauritanie : Mandat d’arrêt international contre des anciens responsables de Mauritania Airways

Le parquet général près du tribunal de Nouakchott a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien ministre Mohamed Lemine Ould Deidah et les deux Tunisiens Moncef Ben Badis et Ridha Jmael, selon ce que Sahara médias a appris d’une source particulière.

Les personnes recherchées sont considérées comme des actionnaires principaux de Mauritania Aiways, compagnie en liquidation.

Le vice-président du groupe BSA (de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou), Mohamed Ould Debagh, qui était le président du conseil d’administration de cette compagnie, a été transféré à la prison civile de Nouakchott au motif de sa participation à la faillite de la société.

                                                          

                                                

Commentaires : 7
Lus : 8782

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • oustaz59 (H) 11/02/2013 01:44 X

    Tout cela montre que c'est la pagaille qui continue. Qu'attendent lss mauritaniesn pour la suite? peut être la liquidation du Palais gris, après une enquête de l'IGE, teleassistée par Aziz, qui condamnerait... Mawiya pour détournement!

    Le ridicule ne tue pas, évidemment, sinon on serait tous déjà enterrés, non? En tous cas, moi, je ferai comme Bou, je deguerpirais dés que je serais en possession de mon bio passeport! y en a marre!

  • Renard (F) 08/02/2013 16:58 X

    Ko min
    en principe vous avez raison; mais à votre avis combien de citoyens seront encore sur les rues? Et de quoi vivra "le peuple" si tous sont en prison? Malheureusement pour notre conscience il y a tout de même des gens qui assurent grâce à eux leur existence...

  • sindibad (H) 07/02/2013 21:21 X

    ça devez etre fait il ya longtemp... l'affaire mauritanie airways est une grosse arnaque.

  • ANTIGABEGIE (H) 07/02/2013 18:58 X

    hamzaa
    Le dossier que vous présagez être la suite logique devait normalent être vu depuis longtemps car les deux premiers ne pouvaient être désceller avant leur résultat qui était évidemment la faillite mais celui-ci est tellement évident et visible à l'oeil nu que je trouve anormal et laxiste de le laisser évoluer.

  • maghta lehjar (H) 07/02/2013 15:02 X

    Nous nous opposons à tout règlement de compte avec en toile de fond la politisation et la personnalisation du pouvoir judiciaire.

    Partant de ce constat, il y a lieu de rappeler que l’ex- ministre Monsieur Mohamed Lemin DEIDAH est connu pour son intégrité et son sens élevé du devoir d’autant son cursus professionnel le démontre sans équivoque.

  • hamzaa (H) 07/02/2013 09:27 X

    Décidément le transport aérien est maudit en Mauritanie. Air Mauritanie d’abord, Mauritanie Airways ensuite…. Tremblez, les gestionnaires de M.A.I, la nouvelle compagnie aérienne, demain sera surement votre tour !

    Il y a une raison évidente à çà : le choix des gestionnaires. S’il vous arrive de croiser les gestionnaires de ces compagnies aériennes, vous vous demanderez que peuvent-ils bien faire dans le secteur ? Ecoutez-les parler de l’aérien, vous comprendrez… pour le reste, vous avez vu.

    Alors au lieu de nommer des gens pour les mettre en prison, laissez-les loin de la gestion, et loin de la prison. Ils peuvent couter plus cher en prison. Nommez des gens capables de gérer. Nommez des gens de la profession, ils feront surement moins de dégâts. Les petits plaisantins et « amis du Big Boss », nommez-les ailleurs. Vous ne les jetterez pas en prison, et le Big Boss ne perdra pas ses amis. Il en perd beaucoup trop en ce moment. Vous aurez rendu service à tous !

    Iguendi.

  • Ko min (H) 07/02/2013 08:08 X

    Que tous les voleurs de la république aillent en prison. L’état n'est pas une propriété privée. Il appartient au peuple.