03-07-2013 12:45 - Enrôlement discriminatoire : Kwars et haratines victimes du même virus selon Biram

Enrôlement discriminatoire : Kwars et haratines victimes du même virus selon Biram

Bâ Mamadou Alassane du PLEJ, Biram Ould Dah Ould Abeïd de l’IRA, Kane Hamidou Baba du MPR et Bâ Alassane dit Balas du Parti Arc-en-ciel étaient venus rehausser par leur présence la Journée d’Echanges de l’ONG Kawatal Yellitaaré, organisée lundi dernier à la Case.

Une occasion au cours de laquelle, cette pléthore de leaders mauritaniens ont pris la parole et où dans son intervention, le leader de l’IRA a mis en exergue le mal partagé par les négromauritaniens et les haratins que représente l’enrôlement.

Présentant d’emblée l’organisation qu’il préside, Djibril Sow a précisé que Kawatal Yellitaaré est une ONG de défense des droits humains.

Il a souligné également qu’elle mène des actions multiples de dénonciation des violations des droits fondamentaux à l’encontre des couches vulnérables, fragiles, marginalisées au sein des réseaux notamment FLERE et en étroite collaboration avec des organisations actives sur le terrain telles que IRA-Mauritanie, le Mouvement TPMN, des organisations des victimes et celles à vocation générale de défense et promotion des droits humains.

Sur la pente glissante du foncier, il a égrené le chapelet des maux dont souffrent les Mauritaniens particulièrement l’expropriation foncière, les difficultés d’enrôlement à l’Etat civil, les contrôles intempestifs des agents de sécurité routière et frontalière, les déviations des projets de développements destinés à réparer des injustices reconnues par les autorités publiques (déportation, passif humanitaire, esclavage…)

Prenant à son tour la parole sous un tonnerre d’applaudissement, le leader de l’IRA Biram Ould Dah Ould Abeïd a demandé une minute de silence à l’âme de toutes les victimes des violations de droits humains commises en Mauritanie. «Je ne suis pas d’accord avec le pouvoir, non plus avec l’opposition.

Parce qu’ils sont tous pareils pour moi. Ce sont eux, qui ont animalisé les Haratines et continuent à le faire jusqu’à présent. Et notre stratégie est très claire pour faire face à ces gens : pas de compromis, ni de compromission avec les oppresseurs racistes. Nous sommes prêts d’aller en prison et s’il le faut de mourir sur le chemin de la libération de nos frères.

Je suis prêt à mourir si c’est le prix à payer pour que les oppresseurs racistes quittent le pouvoir. Je suis très fier aujourd’hui de voir que mes frères de TPMN, de l’IRA et d’autres jeunes du pays aient compris l’essence de notre message. Nous demandons et encourageons l’insurrection morale contre le terrorisme mental du pouvoir.

Mais je déplore le fait que certains ont donné un caractère peul à l’épineux problème de l’enrôlement. Parce que les peuls ne sont pas les seuls qui souffrent de cette opération. Il y a les Haratines, qui n’ont jamais eu de papier et ne peuvent pas se faire enrôler. A noter que d’autres personnes telles que Kane Hamidou Baba ont pris la parole à cette occasion, pour témoigner tour à tour leurs soutiens aux leaders et militants de Kawatel Yellitaaré.

Camara Mamady


Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité

Commentaires : 13
Lus : 4145

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (13)

  • Zreiga (F) 03/07/2013 18:50 X

    L'essentiel c'est de ne pas tomber dans l'extrémisme . On veut une Mauritanie unie et réconciliée avec elle même .

  • bleil (H) 03/07/2013 17:55 X

    Ce genre de crapules ne taris point d'éloges pour ses maitres à penser... le ridicule ne tue plus dans ce pays, mais la "terre des hommes" de saint-ex reserve toujours des surprises aux pharaons et à ceux qui aimerait bien l'etre! LOVE & PEACE...

  • lumiere (H) 03/07/2013 17:15 X

    les gens ignorent que le pour changement, il n'y a pas que la guerre.

    PLEG, IRA, MPR, ARC-EN-CIEL: votre union, est votre force, mais n'oublier pas Ibrahima Sarr, Messoud, Bodiel. Une fois unis, le pouvoir sera aux noirs, pour la justice. Il ne faut etre injuste envers les maures. Le prophete est notre example, pardonner pour la justice. Le bulletin de vote est PUISSANT, rappel.

  • mohamed w.l (H) 03/07/2013 17:02 X

    almaami, fou tanki et gongiyanké j ai vraiment pitie de vs mais malheuresment le complexe n a pas remaide connu sauf le suisside ce que je ne vous souhaite pas car sans vs sa devien marent vs me faite rire merci contunie de pleurniche votre echeque dans la vie

  • hasnie (H) 03/07/2013 16:51 X

    Ces pestiférés qui formulent des discours à relents racistes et divisionnistes, n'inquiètent personne et leurs desseins sont connus de tous. La Mauritanie, restera unie n'en déplaise aux ennemis de la nation ces êtres que la haine et l'envie finiront bientôt par achever, et comme quoi, le chien aboie et la caravane passe...

  • foutaanke (H) 03/07/2013 16:30 X

    kantaki, moh wi
    vous pigez toujours les discours à l'envers quand il s'agit de vos interets vous preferz peut etre que les beidanes dominent et humilient les kwars et haratines matin = midi =soir

    l'heure du changement est arrivée
    reveillez vous

  • gongiyanké (H) 03/07/2013 15:49 X

    Il faut que les chauvins racistes comprennent que les Haratins sont indissociables des Poulars, Soninkés et Wolofs. Ils sont tous victimes du systeme d'Apartheid de la Mauritanie.

  • mujaoman (H) 03/07/2013 15:09 X

    Soyons unis pour combattre le mal ensemble. Bonne chance a IRA et tous les opprimes qui vivent encore au pays.

  • yahyasowa (H) 03/07/2013 14:32 X

    Mince ils ont oublié d'inviter mohamed w.l

  • Almaami (H) 03/07/2013 14:22 X

    " Si vous les traiter comme des chiens, ne soyez pas surpris s'ils attrapent la rage et vous mordent"

    Tout ceci n'est que conséquence du mauvais traitement infligé à une partie connue de la population mauritanienne, le pire est à venir si les choses ne changent pas MAINTENANT!

    On en a marre de vivres dans l'injustice dans notre propre pays. Chaque chose a une fin, le traitement partial et l’injustice ne perdurent jamais.

    Le pays risque de sombrer dans le chaos et les responsables sont connus d'avance et ils seront les seuls perdant puisque détenant tout.

    Je vois pas pourquoi tous les mauritaniens ne sont traités de la même façons quelque soit leur appartenance ethnique.

    Il n ya pas meilleur que de vivre en harmonie et dans le juste dans notre chère PATRIE.

  • mohamed w.l (H) 03/07/2013 13:19 X

    pléthore de leaders mauritaniens, sa fait vraiment rire un ays qui compte plus de 80 parti politique et plus de 2500 ong les invitations onr ete exclusivement pour Bâ Mamadou Alassane du PLEJ Biram Ould Dah Ould Abeïd de l’IRA, Kane Hamidou Baba du MPR et Bâ Alassane dit Balas du Parti Arc-en-ciel .

    bravo biram tu dis Je suis prêt à mourir si c’est le prix à payer pour que les oppresseurs racistes quittent le pouvoir prêt à mourir de rire peut etre

  • carrefour de veille (H) 03/07/2013 13:05 X

    Il est temps que ces partis et ces organisations qui partagent ce meme combat créent un cadre commun de lutte pour une Mauritanie, juste, égalitaire et démocratique. Tous les hommes épris de paix et de justice doivent se donner la main pour une Mauritanie de tous finalement.

  • KANTAKI (H) 03/07/2013 13:01 X

    Il est bien clair que le mouvement ségrégationniste de Ira, épaulé par d'autres organisations à coloration ségrégationniste afromauritanienes a en projet une feuille de route à fondements radicaux , face notamment à leurs compatriotes dits "beidanes". Maintenant, le logiciel français de SAGEM,'aime enregistrer que les beidanes et il refuse d'enrôler les haratines et les Kwars (sic). C'est de la mauvaise foi purement et simplement.

    Où va mener tout cet activisme qui ne cache pas la volonté "d'en finir avec les racistes beindanes".?

    ET comment veut t-on que le pays évolue vers le meilleur si les intellectuels Kwars et haratines les plus éclairés continuent de menacer d'extinction leurs autres compatriotes matin midi et soir?