31-10-2013 09:04 - Le palmarès du 8e Nouakshort Films - [PhotoReportage]

Le palmarès du 8e Nouakshort Films - [PhotoReportage]

Les jurys du 8e Nouakshort Films débuté le 23 octobre ont dévoilé le palmarès lors de la cérémonie de clôture, mardi 29 octobre, au Village de la Biodiversité, à l’issue de sept jours de compétitions entre les longs et courts-métrages en lice.

Le réalisateur d’origine tunisienne, Anis Lassoued, s’est vu décerner par le jury de la compétition internationale présidée par Séyid Fouad, le Grand prix pour son film "Les souliers de l’Aïd".

Cette année, la compétition nationale a été remplacée par "Cinéma de quartiers" qui mettait en compétition des groupes de jeunes venus des neuf moughataas de la ville de Nouakchott. "L’idée, c’est de décentraliser le cinéma dans les quartiers de Nouakchott, de faire des sujets spécifiques à chaque moughataa, de former un noyau cinéphile dans les quartiers", explique Abderrahmane Ahmed Salem, directeur de la Maison des Cinéastes (MdC).

Au terme de la compétition, le court-métrage "Botate" qui évoque les inondations de septembre 2013 et produit par des jeunes d’El Mina a remporté le Premier prix du jury. Le prix du jury a été décerné aux jeunes de Sebkha pour leur court-métrage "Eau de la mort" qui parle de la délinquance juvénile.

"Derrière chaque production cinématographique, il y’a eu un message à faire passer. Nous avons senti chez les jeunes un acharnement qui exprime une volonté de témoigner sur une situation. Il y’avait de bons films. C’était donc très difficile de faire des choix", souligne Nejwa Mint Kettab, présidente du jury.

Des prix ont été décernés également à des journalistes. Ainsi, le reportage "Médecine nucléaire" de la Télévision du Sahel a reçu le premier Prix du jury Télévision et le Prix du jury est revenu à la Télévision Mourabitounes pour "Yexmiyat".

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...





































































Commentaires : 4
Lus : 5415

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Muhammad (H) 01/11/2013 00:30 X

    Bravo à Mr Salem pour ses actions faveur du cinéma, je le connais pour avoir participer à ses formation en l'occurrence celle de Cinémajuscule, qui a vue naitre une génération de jeunes cinéaste

    Bravo également à Mr Haidara je ne vous connais pas personnellement mais je suis sensible à votre engagement à faveur du sport.

    Ce pays à besoin de modèle, je veux dire des gens pensent qui ont des idées et qui réalisent leur projet pour l'intérêt général. Continuez à faire briller et faire ce beau qu'est la Mauritanie de par vos initiative . Merci

    Mohamed DJIGO

  • bamoud (H) 31/10/2013 14:54 X

    Abderrahmane ould Ahmed Salem peut bien occupé le poste de ministre de la culture car ce jeune est extrêmement actif et connaît ce qu'il fait, surtout que son potentiel de relation et la mine toujours souriante peuvent bien lui servir à quelque chose.

  • mdmdlemine (H) 31/10/2013 09:15 X

    Abderrahmane Ahmed Salem, directeur de la Maison des Cinéastes (MdC) est un second homme ministrable comme le directeur général du marathon international de Nouadhibou Mohamed Haidara au ministère de la culture de la jeunesse et des sports.

    J'aime bien les voir nommés aux diapasons de cet élephant malade

  • Marathon International de... (H) 31/10/2013 09:14 X

    Monsieur Abderrahmane Ahmed SALEM Bravo et Félicitation ! Vous faites honneur à la GRANDE, BELLE et GENEREUSE MAURITANIE par la huitième Edition de NOUAKSHORT FILMS. Certes tout début est difficile, vous êtes sur le bon chemin du courage !

    Mohamed HAIDARA Dg du Marathon
    International de Nouadhibou