18-11-2013 09:05 - Bios Diallo transporte Traversées Mauritanides en France

Bios Diallo transporte Traversées Mauritanides en France

L’écrivain Bios Diallo est un acteur culturel très actif en Mauritanie. Promoteur des rencontres littéraires Traversées Mauritanides, qu’il a créées en 2010 et qui depuis reçoivent des écrivains venant de divers horizons (France, Maghreb, Afrique au Sud du Sahara), Bios continue à explorer des pistes :

« Mon ambition, dit-il, est de créer des conditions de lecture et de connaissance des littéraires sous quelques expressions que ce soit. Dans cette ambition, poursuit-il, faire connaître d’avantage la littérature mauritanienne ici mais aussi ailleurs ».

Voilà comment, grâce à son partenariat et ses rencontres avec des élus du SAN de Sénart (France), l’idée des Traversées de l’Afrique à Sénart est née. A ce titre, Bios Diallo est l'invité d'honneur de cette 1ère édition qui se tiendra du 16 au 24 novembre.

Et sous son impulsion le public ira à la rencontre de la littérature et culture mauritaniennes avec 2 tables-rondes : le vendredi 22 novembre au TARMAC à Paris et le samedi 23 novembre à la médiathèque des Cités-Unies à Savigny-le-Temple.

Les rencontres, sous le thème « La Mauritanie en partage », animées par Bernard Magnier (Directeur de la collection Afrique chez Actes Sud) verront la participation de Bios Diallo, Beyrouk, Abdoul Ali War et Karim Miské. Pour plus d’informations sur cette rencontre assez riche : http://www.senart.com/senart/relations-internationales/le-festival-les-traversees/

UNE 4ème EDITION PROMETTEUSE

Quant à l’édition nationale de Traversées Mauritanides, placée sous le thème Migrations et voyages, elle se déroulera du 8 au 13 décembre à Nouakchott. Entre autres auteurs étrangers invités : le Professeur Jacques Chevrier, le Franco-Mauritanien Karim Miské, la Sénégalaise Nafissatou Dia Diouf, la Franco-Marocaine Lamia Berrada, la Tunisienne Sophie Bessis, l’Algérien Yahiya Belaskri et le Prix des cinq continents de la Francophonie 2013, le Mauricien Amal Sewtohul. Autant dire une 4e édition prometteuse !




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Source : Citymag
Commentaires : 1
Lus : 3611

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mdmdlemine (H) 18/11/2013 09:43 X

    Le Président doit nommer cette encyclopédie nationale ministre de la culture, de la jeunesse et des sports. Il faut récompenser les efforts, le savoir et les faire profiter aux autres en nommant ceux qui savent donner aux autres de bonnes valeurs, conduites et connaissances. La Mauritanie n'avancera en nommant des croutes qui ne soucient que des perduims et des promotions de proches.

    ministre ou non, tu es plus qu'un ministre dans nos coeurs

    félicitations pour avoir été tolérant à l'endroit de votre pays, puisque vous avez préféré resté dans ce monde bien que votre quotient culturel vous persecute pour migrer ailleurs, vers des mondes où il y a des choses à apprendre