26-12-2013 10:45 - Concours de la meilleure nouvelle en arabe : le premier Prix décerné à 'Toufoula' de Jémal Mohamed Oumar [PhotoReportage]

Concours de la meilleure nouvelle en arabe : le premier Prix décerné à 'Toufoula' de Jémal Mohamed Oumar [PhotoReportage]

Mohamed El Kadiri, directeur du Centre Culturel Marocain (CCM) à Nouakchott a dévoilé mardi 24 décembre lors d’une soirée les résultats des lauréats de la cinquième édition du Concours de la meilleure nouvelle en arabe.

Le premier Prix a été ainsi décerné à "Toufoula" (L’enfance) du journaliste Jémal Mohamed Oumar. Cette nouvelle évoque "la relation entre l’enfant et sa mère" à travers le prisme de la déchirure psychologique.

"Ce prix reflète l’effort que je n’arrête pas de fournir en tant que jeune écrivain. Ce prix valorise mon travail d’écrivain qui est souvent marginalisé dans ce pays.

Ce prix montre qu’on ne travaille pas dans le vide", a confié Jémal Mohamed Oumar, après avoir reçu son prix des mains du premier conseiller de l’ambassade du Maroc à Nouakchott, Mohamed Ben Barek. Le deuxième Prix du Concours de la meilleure nouvelle en arabe est allé à Mohamed Abdallah Ould Mohamed EL Hassan Ould Ababa, tandis que le troisième Prix est remporté par Ahmed Oumar Ould Bah.

L’annonce des gagnants était précédé, quelques minutes plutôt, par la remise d’attestations à sept journalistes pour leur contribution à la couverture médiatique des activités culturelles et artistiques du Centre Culturel Marocain (CCM) à Nouakchott.

Liste des journalistes ayant reçu d’Attestation

- Mohamed Ben Chérif, directeur du bureau du MAP à Nouakchott
- Jémal Mohamed Oumar, journaliste à la TVM
- Mohamed Moktar Ould Mohamed Vall, directeur du site Enahar Info
- Afelouat Ould Dahi, directeur du site Arayid
- Ahmed Ould Baha, journaliste au site Essevir
- Babacar Baye Ndiaye, journaliste à Cridem
- Mohamed Oubeïdi, journaliste à Ressed

Lancé en 2009, le Concours de la meilleure nouvelle en arabe organisé par le Centre Culturel Marocain (CCM) à Nouakchott prime chaque année de jeunes écrivains mauritaniens.

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




































Commentaires : 0
Lus : 2400

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)