19-03-2014 14:33 - Culture : '’Khaml...', c'est du langage universel ! - [Video]

Culture : '’Khaml...', c'est du langage universel ! - [Video]

Adrar-Info - Le mot ‘’kham ’’, pris au wolof, est bien intégré dans le hassanya, faisant son chemin même au-delà des frontières nationales. Il se répand rapidement aujourd’hui parmi de nombreux « facebookers » et exploitants des réseaux sociaux, notamment mauritaniens et sénégalais. On le retrouve également chez d’autres, plus ou moins liés à ces deux communautés, en dépit des diversités linguistiques qui différencient tous ces internautes.

A quoi tient cette facilité d’intégration, cette « téranga »… dont il bénéficie ? Kham.

Je relève tout de même que le mot est très facile à prononcer, avec une sonorité agréable, tandis qu’il peut, selon les contextes, exprimer énormément de ‘’choses’’ simples et/ou complexes : des incertitudes, des émotions difficiles à sortir, l’innocence, la simplicité, des sentiments plus ou moins diffus, contradictoires ou enfouis, le doute, la recherche de l’inconnu…

‘’Chargé’’ ainsi, et pris, à la fois, dans ses formes interrogative, exclamative ou déclarative, ‘’Kham’’ constitue, à mon sens, un beau raccourci linguistique vers des questions beaucoup plus profondes qu’il n’y parait : la problématique de l’existence humaine résumée en un mot. C’est bien ce que m’inspire cette vidéo qui reprend, sur fond musical, la transcription d’un « morceau » de l’œuvre du poète et philosophe libanais émigré, Elia Abou Madi.

Ai-je raison, en faisant de tels rapprochements Entre ‘’Kham’’ et ‘’ lastu adry’’ ? Kham ?

Pour vous faire votre propre opinion sur cette question, regardez et écoutez d’abord ça :


El Boukhary




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Commentaires : 3
Lus : 2787

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • venvan (H) 20/03/2014 07:50 X

    kham ?

  • mdmdlemine (H) 19/03/2014 22:05 X

    magnifique. Toujours lucide et pertinent dans ses approches du beau banalisé par la vision restreinte de l'homme cultivé. Aichetou fera-t-elle comme El Boukhary? Kham.

  • weltaare2014 (H) 19/03/2014 15:45 X

    je veux donner mon opinion, mais je demande conseil a Elid qui est professeur en wolof.