17-06-2014 03:29 - Qu'est-ce que tu n'as pas écrit, Mariem !

Qu'est-ce que tu n'as pas écrit, Mariem !

El Boukhary Mohamed Mouemel - Encore, Mariem Mint Derwich à l’œuvre ! une belle artiste, nostalgique, amoureuse, patriote.

Bien ancrée dans sa vision, sa perception de la vie, du pays, du monde, d’elle même…elle est on ne peut plus fidèle à son engagement. A ceux qui se demandaient : pourquoi est ce qu’elle écrit ?

Elle répond, se dévoile, en sculpture, dans sa vérité multidimensionnelle, avec son expression multiforme : terre, ciel, miroir, corps, fleuve, nuit, vent…chaque élément du puzzle en trois vers, en trois termes, en quatre mots, en cinq, en plus, en moins… Peu importe, l’arithmétique des mots.

Une géométrie joliment atypique : en trois, quatre, cinq, six… dimensions. Oui , Mariem, tu écris ta terre, tu brosses ce tableau, beau et complet, de ton pays, le mien, le notre: la Mauritanie authentique, mais complexe et plurielle à l’image du monde.

Tu écris le paysan du fleuve, l’homme du désert, sa condition, son errance, sa fierté aussi en perles bleues.

Tu t’écris toi-même dans ses reflets, en visitant les monuments, les symboles, le passé, l’Histoire, en semant tes miroirs dans les souvenirs.

Tu écris l’espoir, l’avenir, sa beauté et ses incertitudes, en dessinant des aurores en arrondis, en aspérités.

Tu écris le bonheur, la joie, la musique, en te laissant emporter par le vent qui souffle à tes oreilles en notes de tidinits, d’ardines, de koras.

Tu écris l’art, en peintures éparpillées, en calames, en ombres chinoises, en arabesques, en tatouages.

Tu écris l’amour, tu le chantes, tu lui ouvre tes bras, tu le portes, tu l’enfantes.

Immense, Mariem Mint Derwich ! Qu’est ce qui tu n’as pas écrit !

El Boukhary Mohamed Mouemel


Juin 2014
De Mariem Mint Derwich


« Ecritures

J’écris ma terre
comme on dessine des aurores
En arrondis, en aspérités

terre

Je tatoue mon ciel
en poussières éphémères
En cercles, en angles

ciel

Je dessine mes murs
peintures éparpillées
En calames, en ombres chinoises

murs

Je façonne l’homme
en perles bleues
corps absolus, tournoyés

l’homme

Je ris sur les vents, emportée
en murmures , notes
Tidinits, ardines, koras

vents

Je cueille les nuits
Habtas, guerbas, chapelets
Mode blanc, mode noir

nuits

Je joue aux berges du fleuve
enroulée, déroulée
Glaise, rouges, sangs

fleuve

J’enfouis ma bouche, aspirée
aux fourrures des animaux
rahla, voyages, musiques

bouche

Je sème des miroirs
au sommet des dunes déposés
palmiers en bouquets
miroirs

J’ouvre mes bras
immensité

Je te porte, je t’enfante

renaître, à l’infini des couleurs
dans l’odeur de l’encens
et le chant des mosquées

Arabesques et tatouages

J’écris ma terre
».

Mariem mint Derwich



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2217

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • elgader (H) 17/06/2014 12:05 X

    Un immense monument sur cette ingrate terre qui ne récompense ces enfants "barara" comme l'icône Mariem.

    Qu'Allah nous la prête le plus long temps possible. Nulle autre ne peur lui ressembler.

  • mohamed hanefi (H) 17/06/2014 10:55 X

    Oui! C'est la grande Mariem, la mauritanienne.