29-09-2014 19:16 - La Lettre d'information de l'IFM du 28 septembre au 03 octobre 2014

La Lettre d'information de l'IFM du 28 septembre au 03 octobre 2014

IFM - Cette semaine, projection exceptionnelle à ne pas rater : Timbuktu de Abderrahmane Sissako (2014 – France/Mauritanie)
Production déléguée : Les Films du Worso/Dune Vision -Coproducteurs : Arte France Cinéma, Orange Studio, Arches Films – Avec la participation de : Canal+, Ciné+, ARTE France, TV5Monde, Centre national du Cinéma et de l’image Animée, Le Pacte)

« C'est un film à thèse. Dans un film à thèse, seule la thèse importe. Et celle d'Abderrahmane Sissako est irréprochable : fustiger l'extrémisme djihadiste... Le film à thèse nécessite une force de persuasion qui peut, parfois, aller jusqu'au simplisme : il faut abattre l'adversaire par tous les moyens, l'efficacité doit l'emporter sur la finesse. Du courage, oui, de la délicatesse, pas forcément...

C'est l'impression que l'on ressent devant la première demi-heure du film : le cinéaste y va carrément ! Dans ce village pas très loin de Tombouctou, il filme des djihadistes encore plus grotesques qu'effrayants : les uns parlent mal l'arabe, les autres fument en cachette des cigarettes interdites. Bref, ce sont des clowns tragiques...

Face à eux, on a droit à une famille idyllique : le père – un modeste éleveur de vaches dont la préférée se nomme GPS – est droit et réservé, son épouse, brillante et sage, et leur petite fille, une belle enfant qui sourit tout le temps.

Entre les « méchants » et les « gentils », « l'islamiste modéré » est symbolisé par un sage qui tente, dans un discours admirable, de faire entendre la voie de la raison et du Coran.

Mais les extrémistes excités refusent de l'entendre : ils organisent des mariages forcés, prétendent faire porter des gants aux femmes qui travaillent (y compris celles qui vendent du poisson : pas commode !), traquent ceux qui se réunissent, la nuit, dans une chambre, pour y faire de la musique et interdisent le foot – ce qui donne une belle séquence où des gamins jouent avec un ballon aussi invisible que les balles de tennis à la fin du Blow up de Michelangelo Antonioni.

C'est, d'ailleurs, quand il échappe aux caricatures obligées du film à thèse qu'Abderrahmane Sissako retrouve le lyrisme d'En attendant le bonheur et Bamako, ses films précédents. C'est un bon cinéaste… »
Pierre Murat (Télérama.fr)

A ne pas rater ce lundi 29 septembre à 19h30 à l’IFM !










Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1825

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)