24-11-2014 17:16 - Parcours / Yahya Ould Hademine : Qui est le Premier ministre?

Parcours / Yahya Ould Hademine : Qui est le Premier ministre?

Yahya Ould Hademine poursuit son ascension. Après avoir travaillé au sein de la Société nationale industrielle et minière (SNIM), et occupé tour à tour les fonctions de directeur de la Société arabe du fer et de l’acier en Mauritanie (SAFA), de directeur de l’entreprise dénommée Assainissement travaux transport et maintenance (ATTM) et de ministre de l’Equipement et des Transports, l’intéressé a été désigné Premier ministre en août passé.

Il doit sa nomination à la règle non écrite qui veut le PM soit un homme originaire de l’est du pays et fidèle au président de la République. Car quoiqu’il ait été à bonne école, Yahya Ould Hademine n’a jamais été pour autant un foudre de guerre.

Né en 53, il décroche le bac en 74 et s’envole pour le Canada d’où il sort ingénieur de l’Ecole polytechnique de Montréal en 79, indique son Curriculum vitae.

De retour au pays il intègre la Société nationale industrielle et minière (SNIM) et apporte son soutien, en 1986, au candidat Elben Ould Mohamed Salah, lors de l’élection législative à Nouadhibou. Cela, «par opportunisme que par conviction. Sachant qu’Elben est le candidat du pouvoir en place, Yahya s’est rangé de son côté en espérant un renvoi d’ascenseur de la part du régime d’Ould Taya », confie aujourd’hui un ancien ingénieur qui a longtemps côtoyé Ould Hademine au sein de la société minière.

Vrai ou faux quoiqu’il en soit Yahya va - par la suite- gravir les échelons. En 89 il hérite du poste de directeur général de la SAFA. En 2003 il est désigné directeur général de l’ATTM.

En 2008, le président Sidi Ould Cheikh Abdellahi est renversé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz, Hademine se range du côté des putschistes et conserve son fauteuil de directeur d’ATTM. Quel sera son bilan à la tête de cette entreprise? Un ingénieur en génie civil qui connait bien l’ATTM dresse un bilan globalement négatif.

«Sous Ould Hademine le personnel de l’ATTM était pléthorique, il y avait un surplus d’ingénieurs et le travail réalisé était médiocre» dit cet ingénieur, qui pour illustrer son propos cite le cas du pont de Garfa réalisé par l’ATTM et «emporté par les eaux à deux sinon à trois reprises».

En 2010 Yahya bénéficie d’une nouvelle promotion et est nommé ministre de l’Equipement et des Transports. Il demeura quatre (4) années durant à la tête de ce ministère sans jamais apporter des changements notables.

En août 2014, il est nommé Premier ministre. Cet homme qui a appris à accompagner tous les régimes qui ont défilé à la tête du pays ces trois dernières décennies, va-t-il agir comme un véritable chef de gouvernement? A en croire une source pour qui les arcanes du Premier ministère n’ont aucun secret, il faudra pas s’attendre à voir Yahya Ould Hademine prendre de la hauteur. Selon cette source le PM donne l’impression d’être un simple exécutant qui obéit au doigt levé du prince. Si tel est le cas la R.I.M est loin très loin de sortir de l’auberge.

SC







Commentaires : 4
Lus : 3743

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • scredacteur (H) 25/11/2014 20:18 X

    pericope, le dénigrement c'est pas ma tasse de thé. SC, l'auteur de l'article

  • pericope (H) 25/11/2014 10:38 X

    A peine installé, le PM Yahya Ould Hademine est la cible d'une campagne de dénigrement. Faute de lui trouver des reproches, on lui invente une rivalité supposée avec son successeur, Isselkou, au ministère de l'Equipement. S'agissant du parcours de l'homme que je ne connais pas, je l'ai consulté sur le site de l'AMI. Je constate que malgré l'occupation de postes "juteux" à la SNIM durant les années de gabegie où tout était permis (chef service Achats, DG SAFA, DG ATTM) l'homme s'en est sorti avec une réputation de probité. Cela est essentiel. Je constate également que durant son passage à l'ATTM (2003 et 2010), c'est la première fois qu'une entreprise mauritanienne réalise des travaux de grands chantiers (route Moudjéria-Tijikja, lot 3 de la route Nouakchott-Nouadhibou etc.). Mieux l'ATTM s'est engagée dans une perspective régionale en réalisant le lot 3 de la route Aioun-Nioro du Mali. Je constate enfin que si l'ATTM a connu des déboires c'est à partir de 2010. Année au cours de laquelle Yahya ould Hademine a quitté l'ATTM.

  • Ibadou (H) 24/11/2014 20:28 X

    Qui veut la peau de Yahya, pour que vous ayez besoin de mettre cette biographie sommaire ? ! Yahya manque charisme et d'entrain qui sont des dons d'Allah, et rien à voir avec ses qualifications et autres titres acquis au cours des années de diactatures. Il est en train de devenir la problème d'Aziz !

  • hathlele (H) 24/11/2014 17:46 X

    Heureusement qu'il n'est pas venu d'ailleurs. Au moins c'est un Mauritanien. Sidi Ould Bobba Zouerate.