15-01-2015 10:47 - EN DIRECT de Rosso. Le verdict est tombé: Biram Dah Abeid, Brahim Bilal et Djiby Sow condamnés à deux ans d'emprisonnement

EN DIRECT de Rosso. Le verdict est tombé: Biram Dah Abeid, Brahim Bilal et Djiby Sow condamnés à deux ans d'emprisonnement

La justice mauritanienne a condamné ce matin à deux ans d'emprisonnement Biram Dah Dah Abeid, le président d'IRA-Mauritanie, Brahim Ould Bilal Ramdane, vice-président d'IRA-Mauritanie et Djiby Sow, président de Kawtal.

Les autres prévenus ont été libérés. Il s'agit de Khattri RAHEL, de Cheikh VALL, Abidine MATALLA, de Samba DIAGANA, de Hassane MAHMOUD et de Mohamed Yacoub.

"J'ai assisté du début à la fin à un procès politique. Ce verdict ne sert pas la communauté nationale et son unité. C'est un défi également pour la communauté internationale. Tout le monde sait que ce procès était politique. Nous allons continuer à nous battre pour l'application du droit. Car, c'est un procès vide qui n'a rien à voir avec le droit", a réagi le Sénateur Youssouf Sylla, à l'annonce du verdict du Tribunal de Rosso.

"On est surpris par ce verdict. Dans le dossier, rien ne permettait d'aboutir à cette condamnation. On va continuer la lutte pacifique jusqu'à ce que nos camarades soient libérés", ajoute Dame Fall, un militant d'IRA-Mauritanie, qui est venu, lui également, assister à ce procès.

Rappelons que le Parquet avait requis cinq ans d'emprisonnement. Après l'annonce du verdict par le juge du Tribunal de Rosso, des cris de protestation de sont élevés dans la salle d'audience. A l'heure actuelle, les militants d'IRA-Mauritanie campent devant le Tribunal de Rosso, sous haute surveillance des services de sécurité. On vient d'apprendre à l'instant même que les avocats de la défense sont en train de rédiger leur appel.







Commentaires : 5
Lus : 11828

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • hamadel (H) 15/01/2015 13:48 X

    Notre justice à deux vitesse vient encore de se faire entendre! vive biram vive Ira pour une Mauritanie juste et égalitaire

  • teyssir (H) 15/01/2015 11:57 X

    Je suis surpris que les gens pensent que c'est une decision politique car depuis le debut on a toutes les evidences de cela; Biram meriterait plus de prison il y a 1 an lors des differents affronts fait a la nation et ses principes, ainsi que le danger a l'ordre public en ces moments la. Maintenant ce dossier de Rosso est non seulement vide mais une aberation a ce stade de la lutte et de credibilite de la personne de Biram et de l'IRA. Maintenant non seulement il ne merite plus la prison mais en plus on a generalement envi de le voir comme la victime d'un systeme et une distraction a l'incompetence des autorites a gerer la crise sociale. Biram a ete confirme par Aziz lors de la presidentielle et l'IRA est defacto reconnue aussi; il faut faire avec car "on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre" cher President Aziz

  • Diacks (H) 15/01/2015 11:53 X

    Pour sauver la face, le pouvoir impose un léger verdict qui, de toute façon, ne résistera pas à l'appel. Mobilisons-nous pour exiger la libération immediate et inconditionnelle de ces combattants pour la justice et l'égalité.

  • mdmdlemine (H) 15/01/2015 11:36 X

    ce verdict montre que le dossier est vide. le recours à l'appel ramenera les choses à un non lieu à moins que le Président n'intervienne selon ses promesses pour décrisper les choses. Avec deux ans, non exécutés de peine, le pouvoir aura au moins l'occasion de se laver d'affront

  • Mohamedene (H) 15/01/2015 10:53 X

    InchaAllah dans quelques jours, il seront libres, quand le Président des pauvres se rendra compte qu'il n'a absolument rien à les reprocher !