30-03-2015 07:00 - Mamane de retour à Nouakchott avec un nouveau spectacle [Vidéo & Maxi-PhotoReportage]

Mamane de retour à Nouakchott avec un nouveau spectacle [Vidéo & Maxi-PhotoReportage]

Culturim - Mamane continue à avoir le vent en poupe en Mauritanie, comme en témoigne son spectacle du vendredi soir 27 Mars, à l’Institut Français de Mauritanie, qui a drainé du monde, à l’image de celui de 2013.

Intitulé "Un continent à partager", ce spectacle pousse un coup d’humour tambour battant sur l’Afrique avec ses 53 Etats, son sous-développement, ses coups d’Etat, ses crises…

Face à plus de 2.000 personnes, il confie d’entrée de jeu son bonheur de se retrouver encore à Nouakchott, invité par l’Institut Français de Mauritanie, dans le cadre de la septième édition du Festival Nuits du Rire, initié par Daouda Kane.

"C’est comme si c’était hier. Rien n’a changé. Tout est pareil. Au niveau du Code la route, ça n’a pas changé". Eclats de rire et ovations dans la foule. "J’ai vu que c’est toujours comme en Angleterre, vous conduisez à gauche. Je préfère conduire un Boeing A320 que de conduire à Nouakchott. Rien n’a changé à Nouakchott en deux ans".

Il enchaine les vannes : "Les nouakchottois fonctionnent à l’énergie solaire. Dès que le soleil se couche, y’a plus personne", "Il y’a deux ans, je m’étais promis d’aller en boite de nuit, après le spectacle. On m’a dit il faut que tu prennes l’avion. Mais, ça n’a pas changé"....

Lors de ce spectacle, Mamane a été sans pitié pour les mauritaniens en se moquant d’eux. Entre deux allers-retours sur le Continent Africain, Mamane rebondit sur l’affaire de la SNIM.

Puis revenant sur la conférence de presse du Président de la République, tenue dans la soirée du 26 mars, au Palais présidentiel, coïncidant avec le match France-Brésil, il s’écrie. "Mais qui a eu cette idée", s’interroge-t-il, avant de lancer : "Et, puis, c’est dangereux de faire une conférence de presse en direct. Et si un journaliste parle mal, vous allez faire quoi, vous allez lui dire de sortir…"

Copyright © 2015 Cridem




Avec Cridem, comme si vous y étiez...










































































































































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 6200

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)