14-06-2015 07:30 - Nouakchott : La Coalition des mouvements de l’Azawad parle de victoire

Nouakchott : La Coalition des mouvements de l’Azawad parle de victoire

Au cours d’une conférence de presse animée le jeudi 11 juin à l’Hôtel Mauricenter à Nouakchott, la Coalition des mouvements de l’Azawad (CMA) qui s’est exprimé sur l’accord paraphé récemment à Alger avec le gouvernement malien a parlé, en filigrane, de victoire.

La CMA - qui regroupe en son sein le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ; le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) ; le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et la Coalition des peuples de l’Azawad (CPA) - s’est félicité que les amendements qu’il ait exigés soient apportés au document initial qui avait été présenté à Alger et destiné à résoudre la question de l’Azawad.

Les amendements en question sont relatifs à la reconnaissance de l’Azawad comme entité politique et géographique ; au traitement de la question de l’Azawad sous l’égide d’une médiation qui garantira la continuité des discussions jusqu’à ce qu’on trouve une solution satisfaisante et consensuelle ; à la mise en place d’une force de défense et de sécurité composée majoritairement de la CMA, laquelle force prendre en charge la sécurité de l’Azawad ; à la mise en place d’une Assemblée inter-régionale dans l’Azawad ; au retour des réfugiés azawadis vivant dans des pays frontaliers comme la Mauritanie avant l’organisation de toute élection….

Toutefois la CMA a tenu à souligner qu’il ne renonce pas pour autant à son idéal d’un Azawad indépendant. L’accord paraphé sous l’égide de la médiation doit selon la CMA être compris comme une étape intermédiaire vers la réalisation de l’idéal en question.

SC

Copyright © 2015 Cridem

Commentaires : 1
Lus : 2376

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Aboulamine (H) 15/06/2015 12:06 X

    Pourquoi une réunion de ce mouvement sécessionniste est autorisée chez nous? Je pensais que les réfugiés Maliens qui se retrouvent chez nous en Mauritanie sont là pour une cause humanitaire et non politique? Ce n'est pas dans l’intérêt de notre pays, surtout pour sa cohésion nationale, que des rencontres de mouvements séparatistes étrangers aient lieu et soient médiatisés chez nous !