09-08-2015 18:16 - Marieme Diallo, la mère des orphelins

Marieme Diallo, la mère des orphelins

L’Institut Marième Diallo orphelin. La première mauritanienne à avoir été une main secourable pour les orphelins et les enfants abandonnés de Mauritanie, est décédée hier 6 Août 2015 à l’aube.

Infirmière de son Etat, cette retraitée de la santé a commencé à faire du social depuis 1968, c’était dans le Hodh à Néma. Pour tous ceux qui l’ont connu, Marième Diallo, a toujours dénoncé et condamné fermement la récurrence de toutes formes de violences faites aux enfants déshérités et aux femmes.

Son humanisme aidant finira par s’ouvrir à l’action généreuse et volontaire pour des centaines d’enfants et de femmes dans besoin, qu’elle va encadrer par la force du poignet et par la grandeur d’âme.

Elle va bâtir pierre par pierre, son institut pour l’enfance et apporter du baume au cœur de nombreux enfants. Dame de cœur, elle va donner le sourire à bien des gosses qui jusqu’ici n’ont pas connu leurs vrais parents. Avec elle, cela a toujours été la bonne humeur dans une maison pleine de vie.

Son décès tôt ce matin, a été un passage lourd d’émotion pour ces nombreux fils. A la prière de l’aube, a la mosquée Daouda Bâ, des prières ont été dites pour le repos de son âme. Un moment de communion et de prière, qui a arraché quelques larmes à certains de ces fils adoptifs.

Adja Marième Bâ de part sa démarche envers l’enfance malheureuse a su livrer un message émouvant à la société ; mère au foyer, elle a pourtant su mobiliser autour d’elle des personnes d’obédiences diverses.

Il est un adage qui dit que « l’on ne remercie pas pour un devoir », c’est bien ainsi que cette sainte âme sentait sa mission envers les enfants. Elle a été inhumée à 17h en présence de tout Nouakchott.

Ina Lillaahi, wa ina lil laahi rajihoun.

ADN

Copyright © 2015 Cridem





Commentaires : 4
Lus : 3890

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Lezadig (H) 10/08/2015 11:05 X

    Maman, Repose en Paix, Qu’Allah vous accorde sa félicité Amen.

  • Ibiliss (H) 10/08/2015 03:47 X

    Repose en paix!

  • Ibadou (H) 09/08/2015 18:54 X

    Oui notre mère à tous s'en est allée, comme elle a vécu dans la discrétion. Nous perdons ainsi, d'abord une pieuse, une éducatrice et surtout un AMOUR. Dans les années 80, tous des étudiants que nous étions, maures, wolof, poulars, soninké, remplissons cette demeure, avant de continuer à l'intérieur du pays. Pour elle un enfant n'avait pas un autre nom que ma fille ou mon fils. Que ces enfants Dr Diallo, De Gaulle, Aissata Lamarana Diallo et tous les autres trouvent ici mes condoléances les plus attristées à moi d'abord, puis à eux. Qu'Allah SWT dans son immense Bonté, l'installe à côté de Son Ami psl, juste en face de Lui dans son Firda'ouss éternel. Enfin qu'Allah fasse que tous ces orphelins, misquines, démunis qui s'en sont sortis gràce à cette dame, multiplient et perpétuent pour d'autres malheureux de la vie son ACTION. Amine.

  • Symaodo (H) 09/08/2015 18:21 X

    OUI,une grande Dame,qu’Allah le tout puissant l' accueille dans son Paradis éternel.