11-08-2015 06:39 - Mise au point à M Eidde, ''avocat et procureur en même temps''

 Mise au point à M Eidde, ''avocat et procureur en même temps''

Le Calame - D’abord, je prie les lecteurs de m’excuser dans la mesure où j’avais promis de ne pas rentrer dans la polémique, encore moins d’adresser une réponse à notre Eidde.

Comme il a soulevé un point de droit, je n’ai pu laisser les choses en l’état.

En effet, je reconnais le lapsus qui s’est introduit dans mon écrit. Le Sahara occidental n’était pas un territoire sans maître, ou terra nullius, au moment de sa colonisation par l’Espagne. Réponse faite à l’unanimité par la Cour internationale de justice à la première question qui lui a été adressée.

A notre Eidde, je fais part de la réponse de la Cour à la deuxième question qui lui a été adressée. Elle indique que : « les liens juridiques du Sahara occidental avec le Maroc d’une part, et avec la Mauritanie d’autre part, possédaient les caractères indiqués dans le § 162 de l’Avis (du 16 octobre 1975.)Ce paragraphe décompose la réponse en trois parties :

1) Il existe au moment de la colonisation espagnole des liens juridiques d’allégeance entre le Sultan du Maroc et certaines des tribus vivant sur le Territoire du Sahara occidental ; il existe également des liens juridiques entre l’Ensemble mauritanien et le Sahara occidental,

2) En revanche, il n’existe aucun lien de souveraineté territoriale entre le territoire du Sahara occidental, d’une part, le Maroc et l’ensemble mauritanien d’autre part.

3) Ces constations ne conduisent pas à modifier l’application de la résolution 1514 (XV), il s’ensuit que le principe d’autodétermination grâce à l’expression libre et authentique de la volonté des populations du territoire reste applicable au Sahara occidental. »


Maurice FLORY, L’Avis de la Cour internationale de justice du 16 octobre 1975.

In Annuaire Français de droit international, Année 1975, Vol. 21, numéro 21, pp. 253 – 277.

Monsieur Sidi Mohamed Ould Sidi



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 2336

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • donadieu (H) 11/08/2015 19:11 X

    C'est une indiscrétion que m'a faite un haut cadre du Sud , feu moctar ould daddah voulait que la Mauritanie soit divisé en deux NORD et SUD pour que ses enfants vivent en paix dans l'avenir.

  • demahom (H) 11/08/2015 16:41 X

    Sale temps pour la Mauritanie, ses problèmes sont débattus par une vermine marocaine et un canadien. pitoyable !

  • fournaise (H) 11/08/2015 16:13 X

    Tu ne vas pas t'y mettre, toi aussi Mr ould sidi à raconter des conneries comme ould beibecar .

  • le jeune (H) 11/08/2015 12:24 X

    Mr ould sidi vous etes entrain de mettre l'huile sur feu pourtemps tu devrais apporter des excuses à ehl essahel au nom du trarza et non appuyer le colonel amar.En ce qui conserne le maroc et le sahara se n'est pas notre probleme toi tu es entrain de vendre notre mauritanie au maroc ce n'est pas digne de ta part. ***

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 11/08/2015 11:49 X

    Mr ould sidi , il faut savoir que Mr EIDDE n'a fait que répondre aux conneries de l'ancien colonel ould beibecar suite à son article insultant les tribus du NORD . Donc votre réplique MR OULD SIDI est insensée dans la mesure ou vous avez essayé de défendre (****) ce (****) colonel BEIBECAR .

  • sallabarry (H) 11/08/2015 11:11 X

    ya dectour Ould Sidi ya parcourèr ould Deida collez nous la paix vous êtes tous en manque de sujet l’aéroport de Nouakchott que chacun de vous lui donne le nom qu'il veut l'ex colo Beibacar (***) ce qu'il dit ne fait pas polémiqué à tel point quand au Sahara on ne veut pas connaitre son histoire parce-qu’elle ne va pas dans la marmite nos enfants sont menacè par la faim et beaucoup d'autre calamité nous avons d'autres chats à fouetter quant aux anciens émirs et résistants qui sont mort pour défendre la nation laissez leur âme reposer en paix ils ont remplis leur devoir avec noblesse et courage et votre passage sur terre ne sera jamais aussi valeureux que le tien à bon entendeur salue

  • analagjar (H) 11/08/2015 09:45 X

    Il est temps d’arrêter ces interventions dont la plupart sont souvent pleines d'argurties et de condescendance souvent mal placée et qui, au lieu d'enrichir , ne servent qu'à mettre l"huile su le feu à un vilain débat qui n’intéresse plus personne et qui sert plutôt à réveiller certain égos surdimentionnés et désoeuvrés... En tout état de cause, personne n'est dupe dans notre microcosme national où tout le monde se connait et sait qui a apporté quoi à la défense et à la construction de cette nation fragile qui nous unit et que l'on devrait préserver autant se faire que peut de tous les errements déjà vécus et dont nous continuons de payer le prix à ce jour...