03-12-2015 01:30 - Dr Mariella Villasante : Hommage au Dr James Searing (1953-2012)

Dr Mariella Villasante : Hommage au Dr James Searing (1953-2012)

Adrar-Info - Il y a trois ans, le 3 décembre 2012, mon collègue et ami, l’historien James Searing est décédé brusquement ; il était professeur à l’Université d’Illinois at Chicago (UIC), où il enseignait depuis 1992. Il laissait son épouse Patricia Hickling et leurs trois enfants.

Jim s’intéressait beaucoup à la Mauritanie et nous avons collaboré dans plusieurs publications traduites en français par Christophe de Beauvais ; d’abord son article « Blancs et Noirs » à la frontière du désert mauritanien. Notes critiques sur le livre de James Webb, Désert Frontier (1995), publié dans l’ Annuaire de l’Afrique du Nord 2000-2001.

Ensuite, il avait participé dans l’ouvrage collectif Groupes serviles au Sahara. Approche comparative à partir du cas des arabophones de Mauritanie [M. Villasante (dir.), CNRS Editions, 2000 : 25-57], avec un chapitre portant sur les « Aristocrates, esclaves et paysans : pouvoir et dépendance dans les états wolof, 1700-1850 ».

Enfin, Jim avait participé également dans notre second ouvrage collectif

Colonisations et héritages actuels au Sahara et au sahel [M. Villasante avec la collaboration de C. de Beauvais], L’Harmattan, 2007), avec deux chapitres : « De la politique islamique française à l’histoire wolof.

Problèmes méthodologiques de l’étude de l’ordre mouride sufi au Sénégal»
(vol. I : 183-203), et « Guerre civile et conquête coloniale au Sénégal : la fin de la monarchie et l’essor de l’islam dans la région du Kajoor, 1859-1890 È (vol. I : 391-438).

Il devait participer également dans notre nouveau livre collectif Histoire et politique dans la vallée du fleuve Sénégal, Mauritanie (sous la direction de M. Villasante et R. Taylor), à propos duquel nous discutions à Chicago en 2002.

Aussi, notre nouveau livre collectif sera consacré à sa mémoire et nous présenterons la traduction d’un chapitre de son livre paru en 1993 portant sur « L’esclavage et le commerce d’esclaves dans le Bas-Sénégal, XVIII-XIXe siecle. Esclaves d’ancien régime, esclaves-tirailleurs et esclaves-paysans» [en préparation, publication prévue en 2016].

Jim Searing était l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire de la société wolof, de l’islam durant la colonisation, de l’esclavage interne et de la traite atlantique.

Il avait publié plusieurs articles, ainsi que deux livres qui représentent un grand apport à l’histoire de l’Ouest sahélien (West African Slavery and Atlantic Commerce: The Senegal River Valley, 1700-1860 (Cambridge, 1993), et God Alone is King: Islam and Emancipation in Senegal, 1859-1914: The Wolof Kingdoms of Kajoor and Bawol (Portsmouth, 2001).

Ses derniers travaux de terrain et d’archives portaient sur l’ethnicité et sur la conversion à l’islam des Sereer-Safen de la région de Thies, et il avait commencé à établir une collaboration entre son université et le programme consacré aux Africains de l’UNESCO.

Jim Searing était un excellent professeur, et un historien qui faisait du terrain et qui recueillait des récits ; il avait aussi un grand sens de l’humour, une intelligence exceptionnelle et il développait son travail avec un enthousiasme confirmé par ses liens étroits avec ses amis et ses collègues au Sénégal et dans le monde.

Il manque énormément à sa famille, et plus largement à tous ceux qui l’avons connu et apprécié. Qu’il repose en paix.

Dr Mariella Villasante [Institut de democratie et droits humains, Lima]





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1330

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)