13-12-2015 13:30 - « Je manifeste pour protéger vos mères » dit le fils de la commerçante assassinée

« Je manifeste pour protéger vos mères » dit le fils de la commerçante assassinée

Alakhbar - Abdel Majid Ould Boukhari, fils de la commerçante récemment tuée devant sa boutique au marché de la capitale de Nouakchott, feue Khadouj Mint Abdel Majid, dit avoir perdu sa mère, en raison de la dégradation de la sécurité au niveau de la capitale Nouakchott.

« Les protestations ne la ramèneront pas à la vie, mais je manifeste et dénonce pour exiger la punition du meurtrier et de la garantie de la sécurité nécessaire à la protection des mères du peuple mauritanien » a-t-il dit.

« J’appelle tous à manifester pour protéger les mères, grands-mères, sœurs et épouses en vie » a-t-il ajouté, s’adressant aux marcheurs, en majorité des femmes, venus samedi dernier, manifester devant les grilles de la Présidence de la République pour protester contre le climat d’insécurité qui frappe la capitale Nouakchott, implorant le Créateur pour accueillir sa défunte mère Khadouj dans Son Saint Paradis Amin.

« L’application de la loi de talion est la mieux appropriée pour stopper la recrudescence de la criminalité et pour garantir la sécurité des biens et des personnes » a-t-il affirmé, demandant d’appliquer la Chariaa, afin de punir les criminels et de permettre aux mauritaniens de vivre en sécurité dans leur patrie.

Les centaines de manifestants qui ont pris part à la marche de protestation ont scandé des slogans réclamant l’application de la loi du talion sur le meurtrier de la commerçante Khadouj, l’entrée en vigueur de la Charia et la garantie de la sécurité.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2946

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • abatcha (H) 13/12/2015 19:29 X

    Toutes mes condoléances

  • abatcha (H) 13/12/2015 19:27 X

    Tout ce que je peux dire, c'est d'etre a la place de cet homme, qui a perdu une mere de manière atroce. comme le dit @colonel (H) : (Le seul seul pays où j'ai vu des criminels arrêtés aujourd’hui et libérés demain )

  • Walaxdiane (H) 13/12/2015 16:29 X

    A vrai dire , ce n'est pas uniquement la sécurité mais tout est en décomposition dans ce pays, l'unité nationale, la justice, honneur, l’économie,l'environnement la santé .... Cela 40 ans que des gens meurent de la pire des façons (viols, enlèvements, vols a main armés, braquages) et que personne ne leve le petit doit. Nos forces de sécurité urbaine ne font pas le poids devant l'ampleur du crime dans la ville de Nouakchott. Il faut rouler la nuit dans la ville pour se rendre compte que nous n'avons aucune surveillance. A partir de 00h toutes les patrouilles font profil bas comme si elles se cachaient elles aussi. Les numeros verts de ne repondent jamais et si vous faites le déplacement dans les brigades de gendarmeries , vous ne trouverait qu'un seul agent endormi dans les locaux , les autres disparaissent et ne parlons mêmes pas des commissariat de polices.

  • mohamed 123 (H) 13/12/2015 16:06 X

    Les policier est gendarme ne font pas leur travail.

  • colonel (H) 13/12/2015 15:09 X

    Cher peuple Mauritanien , c'est vraiment regrettable ,notre système de sécurité n'est pas capable d’arrêter des malfaiteurs qui continuent jour et nuit de tuer des innoçants .Le seul seul pays où j'ai vu des criminels arrêtés aujourd’hui et libérés demain ,c'est ce qui augment les crimes dans ce pays ,il faut sanctionner et emprisonner les criminels , si non les tueries augmenteront et ne diminueront jamais . Je rappelle ALLAH a dit dans son sacré livre que quiconque tuant une personne exprès ,son paiement est l'enfer et que je lui adresse pas paroles et le punir durement. Qu'ALLAH accueille en son saint paradis tous les victimes musulmans.