15-01-2016 11:54 - Guinée : Une quarantaine de mineurs en route pour la Mauritanie interceptés

Guinée : Une quarantaine de mineurs en route pour la Mauritanie interceptés

Star Africa - Les services de sécurité de la Préfecture de Koundara (Nord-Ouest) ont intercepté une quarantaine d’enfants transportés dans des véhicules pour la Mauritanie, via le Sénégal.

Il s’agit d’enfants dont l’âge varie entre 7 ans et 15 ans que des passeurs tentaient de convoyer en Mauritanie où ils sont supposés fréquenter des écoles coraniques, avec «l’accord» de leurs parents.

Ces gosses arrachés à leurs familles, parfois de force, sont transportés sans vivres, ni hygiène adéquate, durant tout le voyage.

Selon les autorités compétentes, il s’agit d’un trafic d’êtres humains devenus récurrent dans cette région de la Guinée, frontalière du Sénégal.

Signature : APA

Copyright : © APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Star Africa
Commentaires : 4
Lus : 2442

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 16/01/2016 09:18 X

    @kenewal@ Quelle mauvaise foi. Je rappelle ici ceux qui écrivent des mensonges délibérément sur les réseaux sociaux ou autres seront mis devant leur responsabilité au jugement dernier. Dire que ces enfants soi-disant en direction de la Mauritanie auront la nationalité Mauritanienne pour un équilibre de population dans le pays peut considéré comme un mensonger liberté. Tu le sais toi meme. D'abord ces enfants ne peuvent rentrer en Mauritanie si vraiment on a des Frontieres ensuite impossible qu'ils soient Mauritaniens pour des raisons que tu connais. Alors que penses tu le fait que des Sahraouis detiennent des papiers Mauritaniens ainsi que des maghrebins , des libanais etc... ? c'est à quel but sincerement ? j'attends une réponse sur cridem

  • kenewal (H) 15/01/2016 22:06 X

    Tous ses enfants sont destinés à faire des almoudas dans les rues de Nouakchott et autres villes de la Mauritanie et prendre la nationalité Mauritanienne a bute de renverser l'équilibre ethnique en faveur d'une ethnie déterminée.

  • narval (H) 15/01/2016 19:44 X

    esclavagiste AUJOURD HUI....ESCLAVAGISTE TOUJOURS....

  • abdoull (H) 15/01/2016 15:31 X

    Le trafic d’êtres humains est une spécialité des ancêtres d'une ethnie en Mauritanie ce qui a pour résultats des noirs-bidhanes ou des bidhanes-noirs appelés communément Hartani.