12-08-2016 10:54 - La préparation du Hadj cette année évolue sans problème, déclare le directeur du Hadj et de la Omra

La préparation du Hadj cette année évolue sans problème, déclare le directeur du Hadj et de la Omra

AMI - Le Hadj est un acte de dévotion considéré comme 5ème pilier de l'Islam. Aussi l'AMI est allée à la rencontre des autorités concernées par le pèlerinage 1437 de l'Hégire correspondant à l'année 2016, pour identifier les points de force et de faiblesse des préparatifs de cette obligation pour tout musulman apte physiquement et capable financièrement de l'accomplir.

Evoquant les aspects liés à la préparation des opérations du Hadj pour cette année, le directeur du Hadj et de la Omra au ministère des affaires islamiques et de l'enseignement originel M. Mohamed Moctar Ould Msaeyid, a affirmé catégoriquement qu'elle n'a rencontré aucun problème, précisant que le département a anticipé l'organisation du Hadj 2016, pour assurer d'excellences conditions permettant aux pèlerins de bien accomplir leur devoir sacré.

La direction a dépêché des missions dans toutes les capitales et moughataas du pays et ouvert des bureaux au niveau des représentations de l'agence nationale du registre de la population et des titres sécurisés, pour l'inscription des candidats au Hadj a-t-il dit.

Une mesure qui vise à parer aux risques de bousculade possible, si l'enregistrement de ces candidats est concentré à Nouakchott a-t-il indiqué, soulignant qu'elle a permis l'établissement d'une base de données des pèlerins, soumise au tirage au sort informatique consistant à déterminer, en toute transparence et à la satisfaction de tous, le groupe des candidats sélectionné désireux d'aller au Hadj 2016.

L'effectif des pèlerins pour la présente saison a atteint 2.692 pèlerins, répartis en 4 contingents, qui se dirigeront le 24 août courant vers les Lieux Saints pour accomplir cette obligation a-t-il ajouté, précisant qu'un millier d'entre eux sera pris en charge par les agences privées.

Aucun problème n'a été rencontré dans la prise de ces mesures, a-t-il poursuivi, appelant les pèlerins mauritaniens à se conduire comme ambassadeurs de leur pays, à résider dans les endroits fixés à cette fin et nul part ailleurs et à faire preuve d'un comportement civilisé en ces moments sacrés du pèlerinage aux Lieux Saints.

Le pèlerin M. Cheikh Ahmed Ould Abdi Salem a loué les mesures prises par le département cette année, depuis l'inscription jusqu'au tirage au sort, affirmant que tout s'est déroulé dans d'excellentes conditions.

C'est également l'avis du pèlerin M. Mohamed Abdallahi Ould Ahmed Salem, qui a salué l'ouverture des bureaux du Hadj à l'intérieur du pays, précisant que cette mesure a allégé les charges de déplacement des candidats au Hadj, qui n'étaient pas contraints de faire le voyage de Nouakchott pour s'inscrire.

Le pèlerin M. Cheikhna Ould Mahfoud a exprimé, quant à lui, sa grande satisfaction pour le hadj cette année et salué la transparence qui a prévalu dans toutes les phases de sélection des pèlerins pour le Hadj 2016.

Mme Maimouna Mint Boussalef candidate au pèlerinage a motivé la réussite de la préparation des opérations du Hadj cette année, par les moyens humains et matériels mobilisés par le ministère des affaires islamiques et de l'enseignement originel.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1880

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 12/08/2016 11:00 X

    Il y’aura un temps, où le pèlerinage sera très difficile ! voir avec des conditions strictes, chères, bref Dieu Sait ce que ces dirigeants saoudiens, feront de la Mecque et Médine, ça ne leur appartient pas, c’est des sites mondialement spirituels et sacrés de Dieu, berceau de l’Islam, ainsi, le pèlerinage n’est pas à vendre, il est un des piliers, comme condition si le pèlerin a les moyens ! déjà les commissions de pèlerinage, limitent le nombre de pèlerin(nes), et qu’en sera-t-il de demain ?

  • chekbi (H) 12/08/2016 10:58 X

    l'organisation du Hadj devrait etre supervisé par tout les pays musulmans. le Hijaz devrait meme etre un pays independant des Al Saoud comme le Vatican l'est de Rome. Les Al Saoud utilise cette carte pour controler les musulmans et ce n'est pas normal.